Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Traque à Grande Vitesse
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 29/11/2021 09:54 Title: Traque à Grande Vitesse

Coucou,

Je lis ton texte à l'occasion des Sélections Flamboyantes sur le thème Policier, et du coup, je ne sais plus si je te l'avais dit, mais je ne lis que très peu et ne regarde que très peu de policier.

Alors, clairement, je ne suis pas forcément super au courant de tous les codes, et j'imagine que tu as disséminé plein d'indices pouvant orienter le lecteur vers le suspect, mais là, je t'avouerai que je fais chou blanc :D Inspecteur Sif n'est pas très efficace.

J'ai aimé cette lecture, la présentation du contexte et des personnages qui prend son temps - j'aime bien quand ce n'est pas précipité - et ce contexte super angoissant de plusieurs meurtres avec des animaux venimeux dans un TGV (endroit clos, youpi, qui sera la prochaine victime ?) et sans moyen de communication - clairement, pour moi, ça craignait pour à peu près tout le monde tout le long du voyage.

J'ai aimé l'implication de Cassandra dans cette enquête - elle n'avait pas le choix, étant la seule policière présente, c'est à elle que revenait l'enquête. J'ai trouvé un peu artificiel le fait qu'ils trouvent un toxicologue dans le train, mais je suis bien consciente que tu en avais besoin pour expliquer les "petits soucis neurotoxiques" qu'ont rencontré les passagers (c'est une litote :D ).

J'ai bien aimé aussi que tu montres un peu le côté phobique qui est assez présent dans l'histoire, entre la gamine qui a peur de l'avion, la mère des serpents (ce qui sert directement l'intrigue), le père qui a peur du sang (oh putain !!! mais ça peut expliquer un truc, ça, j'ai une espèce d'illumination ! - Bon, je t'avouerai que j'ai lu les reviews et ràr et j'ai vu que c'était Alain, mais je n'avais pas compris pourquoi, donc j'imagine que le fait qu'il ait peur du sang au point de s'évanouir explique le mode opératoire, donc j'ai le comment mais pas le pourquoi), et le passager qui a peur d'être touché. C'était une condition du concours, les phobies ?

En tout cas c'est agréable de lire un texte que je trouve bien ficelé, on sent que tu t'y es appliqué, ce dont je ne doute pas.

A bientôt :)

Sifoell.



Réponse de l'auteur:

Coucou Sifoell, merci pour ton commentaire !

Je suis content que tu aies bien aimé ce texte et ces personnages, même si tu n'es pas friande du genre policier à la base. Et donc oui, il y avait quelques indices disséminés ici et là, mais je voulais aussi sur la réplique que j'ai choisi, où justement le coupable était présent sous nos yeux sans qu'on ne le remarque (pour se terminer sur un énorme twist quand tu as la solution). Pour ce  qui est une toxicologue, oui, j'en avais besoin d'un ; mais tu sais, on peut croiser beaucoup de monde dans un TGV, alors qui sait XD

Pour les phobies, non, ce n'était pas une condition du concours, mais je trouvais que c'était une idée intéressante à exploiter dans cette histoire. Et donc oui, la phobie du sang est une des raisons du mode opératoire d'Alain,qui reste un peu traumatiser de ce qui lui ait arrivé. Parce que c'est lui Locuste ! Là aussi, me suis un peu inspiré du film dont est tiré ma réplique. Du coup, le pourquoi, c'est sa vengeance ;)

 

Encore merci et à bientôt !

Reviewer: Lou_Marie Signé [Signaler ceci]
Date: 30/11/2015 23:04 Title: Traque à Grande Vitesse

Ohhhhh. Moi qui m'attendait à une réponse finale, en fait non :(
Alors ce texte était vraiment très bien, on sent bien le suspens, et l'intrigue était très originale. Bon, ça me turlupine de ne pas avoir d'explication finale et notamment de ne pas savoir comment Locuste a fait pour que chaque animal soit près de la bonne victime.
J'ai eu un peu de mal à me mettre dans le texte au début, par contre, j'ai trouvé la partie introductive/explicative de la famille un peu longue. Pareil, tu introduis une tension dans le couple que je n'ai pas trouvée utile, parce que tu n'as pas trop l'occasion d'y revenir. Et j'ai trouvé l'ensemble un peu trop mécanique et automatique, notamment dans les réflexions de Cassandra et dans le déroulement de l'intrigue.
Ca ne m'a pas empêché de passer un chouette moment à lire ton texte, bravo ;)
Bonne continuation !
Lou

Réponse de l'auteur: Ah mais y'a une réponse finale : c'est Alain ;) Le regard qui le couve d'amour, c'est bien lui : être un tueur froid et impitoyable ne l'empêche pas d'aimer réellement Cassandra. C'est d'ailleurs pour ça qu'il va la voir, parce qu'il ne veut pas qu'elle se mette en travers de son chemin, voire le découvre, ce qui le conduirait à devoir passer à l'acte (d'ailleurs pour ça qu'il garde Espina pour la fin, avec le serpent, car il sait que c'est la phobie de Cassie).


Un grand merci pour ta review qui me fait très plaisir :D

Comme je l'ai dit dans les RàR précédentes, ces espèces sont soumises à des restrictions très strictes (leur transport est formellement interdit), c'est donc par ses contacts dans le milieu du grand banditisme qu'il a pu y avoir accès ; et par son métier qu'il a pu les maîtriser. Ensuite, un peu de préparation et d'anticipation, et voilà comment il réussit à accomplir sa vengeance.

L'intro est un peu longue (et encore, j'ai dû raccourcir pas mal pour rentrer dans la limite de mots), mais elle est essentiel pour mettre en place les différentes éléments de l'intrigue afin de préparer le terrain pour la suite.
Pour ce qui est des réflexions de Cassie, je dois avouer que je n'avais pas trop fait attention ; pour moi ça coulait naturellement ce processus, d'autant plus que je n'avais pas vraiment la place de bien développer. Bref, une autre raison qui prouve que j'ai vraiment mal anticipé la longueur du récit


Encore un grand merci pour ta review et tes remarques. Chui un peu déçu que tu n'aies pas percuté à mon twist final (en film, chui sûr que ça passerait mieux, puisqu'on aurait gros plan sur Alain ^^), j'espère qu'avec les explications ça passe mieux ;)

Merci également pour tes encouragements et à bientôt j'espère :D

Reviewer: Sarah_Valentin Signé [Signaler ceci]
Date: 23/11/2015 17:01 Title: Traque à Grande Vitesse

Salut! J'ai finalement trouvé un peu plus d'une trentaine de minutes pour prendre le temps de lire ce que tu écris, et me voilà donc, prête à te donner mon avis.
Je peux donc commencer par "merci, tu viens de me foutre la trouille de ma vie", ce qui est presque des félicitations chez moi...Enfin! Plus sérieusement, je ne suis pas une abonnée au Thriller, même si j'en lis de temps à autres, mais cet OS m'a vraiment beaucoup plus. On sent une recherche et une profondeur dans les personnages (je suis très attachée aux détails que tu donne sur ta famille et le reste des protagonistes) qui rend l'histoire que tu nous propose plus réaliste. Il y aussi quelques "facilités", mais comme tu le dis si bien, la vie est un cliché et ce n'est pas du tout dérangeant, ni agaçant. Donc ne prends pas ça comme un reproche, au contraire.
Ensuite, j'ai beaucoup aimé le lien entre la mythologie et ton mystère à élucider, c'est intéressant comme on peut faire des liens avec plein de choses, et ça rajoutait un petit plus à ton histoire. Comme l'irréalité de ton méchant/vengeur, qui est un peu contrebalancée par la phrase de fin qui donne vraiment l'envie d'en savoir plus.
Oui, parce que ça...on peut l'avouer, c'est un peu salaud de finir comme ça. Maintenant, je me pose toute sorte de questions et j'ai vraiment très peur pour Cassandra. Malheureusement, je ne saurai jamais ce qui va se passer après pour elle, ni comment Alain s'y est pris...
J'en arrive donc à mon ultime point: l'intrigue! Si je l'avais vue venir celle-là, je l'aurais sûrement dit dès le début et ça m'aurait gâché une partie du plaisir. Sauf que je n'ai rien vu, j'ai lu, j'ai stressé un max (oui, je suis une grande stressée), mais je n'ai rien vu...d'ailleurs, il m'a fallut une seconde relecture pour saisir toute la subtilité de la chose. Donc tu devineras sans nul doute que je suis sur le c*l et que je me pose une centaine de questions, ce qui est à la fois très agréable et très casse-pied.

Donc voilà, je viens de te faire une review sans queue ni tête, juste pour te dire que j'ai adoré l'histoire que tu nous a proposé et que je vais très certainement lire l'autre histoire que tu écris, parce que ton style est tout simplement génial, fluide, et extrêmement imagé.
Bravo, donc!

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review, elle me fait extrêmement plaisir :D


Tes remarques sur tes personnages me donnent un sourire grand comme ça ! C'est le point sur lequel j'ai toujours le plus de doute, chui jamais sûr que ce que je fais est bien ou pas. Du coup, ça me soulage beaucoup de voir que ça fonctionne très bien.
Un grand merci également pour tes remarques sur mon style. Quand j'écris, j'ai toujours une version cinématographique dans ma tête, et c'est parfois difficile à rendre par écrit, surtout au niveau de la fluidité (d'autant plus quand on a beaucoup de choses à dire et qu'on est limité par le nombre de mots).

Concernant mon intrigue, je suis très fier de t'avoir pris par surprise ! C'est le but de tout bon thriller n'est-ce pas ? C'est une chose sur laquelle j'ai beaucoup travaillé, cette ambiance un peu stressante où on suspecte tout le monde. Quant au final, c'est typiquement le genre de fin que j'aime (quand je sors mon gros rire machiavélique), celle qui conclut l'histoire mais soulève tout un tas de questions derrières.
Si ça peut te rassurer, Cassandra n'est pas en danger dans l'immédiat : Alain l'aime profondément et il ne veut pas lui faire du mal. Sauf s'il s'y retrouve obliger. Néanmoins sa vengeance est accomplie, donc il n'a pas de raisons de faire parler de lui à nouveau.
Si tu as des questions, surtout n'hésite pas (tu pourras trouver certaines réponses dans les précédentes reviews déja).


Encore un grand merci pour ta review, d'autant plus si le Thriller n'est pas ton genre de prédilection, c'est d'autant plus significatif pour moi. Tes compliments me vont droit au coeur et font bien gonfler mes chevilles ^^

Reviewer: Catie Signé [Signaler ceci]
Date: 11/11/2015 15:15 Title: Traque à Grande Vitesse

Wahou ! C'est bluffant, y a pas à dire ! Je suis scotchée par cette fin sensationnelle, je ne m'y attendais pas du tout ! Je m'en suis doutée, l'espace de quelques millisecondes quand il vient se disputer avec elle dans la voiture bar, mais cette sensation a vite disparu. A la fin je soupçonnais même Proquin, avec cette connaissance si poussée des venins et animaux dangereux ! L'enquête était vraiment bien menée, très prenante, savoureuse à souhait, avec un style fluide et très agréable à lire !

J'ai beaucoup aimé l'idée de la multi armes du crime, qui sont toutes des plus originales. Je salue d'ailleurs le travail de recherches qui a dû être fait à ce propos, c'est génial. Par contre, même si c'est très bien pensé que ça sort de l'ordinaire, je n'arrive pas à comprendre comment tout cela est possible. Parce qu'il aurait fallu qu'il transporte les animaux, qu'il les lâche au bon moment, qu'il puisse se balader tranquillement dans le train sans que personne ne le voit, et je trouve ça un peu gros. Et j'ai pas compris le rapport avec l'histoire de l'espagnol ? Ce qui s'était passé à Calvi tout ça ? En quoi est-ce que ça concerne Alain ? C'était lui le mec qui les a trompé ? Désolée, j'ai pas tout pigé cette partie. ^^

En tout cas je ressors de ton texte avec une très bonne impression ! Bravo pour cet OS extrêmement travaillé, chapeau !

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review, qui me fait très plaisir. Je suis très content que l'histoire t'ait autant emballée et que tu sois restée scotchée par ma fin (le final dans un thriller... sans doute la partie la plus dure). Et content aussi d'avoir maintenu le suspens jusqu'au bout. Le principe était effectivement que tout le monde puisse être coupable.

Concernant les armes du crime. Je suis très content que tu ais aimé l'idée de la multitude et l'aspect exotique des armes choisies. Bien sûr que c'est un peu gros : sans même aller jusqu'au transport dans le train, toutes ses espèces sont soumises à une régulation et un contrôle très strict (de part leur dangerosité mais aussi parce que certaines sont menacées d'extinction malheureusement). Je voulais néanmoins exploité le concept jusqu'au bout, pour illustrer le côté théâtral de Locuste. Et puis ça aurait été moins marrant ^^

En fait, Alain a tout à voir dans l'histoire de Calvi. En effet, c'est lui qui est le fameux "abruti" qui a escroqué la famille Stankic et chez qui le père a donc envoyé ses sbires faire le ménage. C'est pour se venger qu'il a mis en place tout ce plan, préparé à l'avance, même si au cours des années, il a de nouveau rencontré l'amour (pour ça aussi qu'il voulait écarter Cassie de l'enquête, ne voulant pas l'impliquer et qu'elle se retrouve être un dommage collatéral).


Encore merci pour ta review qui me fait très plaisir. Ça m'a demandé effectivement beaucoup plus de travail en tant qu'original, et je suis très content que ça fonctionne ! Merci, merci, merci :D

Reviewer: Drusila Signé [Signaler ceci]
Date: 06/08/2015 21:43 Title: Traque à Grande Vitesse

Une fois n’est pas coutume, je ne suis pas allé voir les autres reviews avant de commencer la lecture, pour ne pas gâcher l’intrigue et parce que le résumé est suffisamment explicite sur le contenue. C’est juste dommage que les petits caractères transformés en carré gâchent parfois la lecture, mais ça c’est indépendant de ta volonté. J’ai trouvé l’action un peu rapide, je suis habitué aux intrigues policières plus longue cela dit. Du coup, la dernière victime s’en sort- elle ? Soit, les pompiers arrivent à temps mais le venin peut faire effet….J’ai vraiment soupçonné les deux personnes qui contrôlent les billets. Les passagers ne font pas forcément attention aux noms et aux visages et ils ont le prétexte de pouvoir aller partout. Je n’aurais pas pensé au mari ( et pourtant c’est toujours la personne à laquelle on s’attend le moins, Broadchurch en est l’illustration même). Du coup, le motif c’est un défi fait à sa femme ou il est vraiment lié au milieu de la mafia ? Pour ma part, j’ai bien aimé l’idée des différentes façons de tuer : ça reste un polar, de la fiction, et ça donne du suspens à ton texte. En esperant te relire sur le Héron!

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review (et pardon pour avoir tardé).

Oui, l'intrigue est un peu courte, mais comme j'étais limité par le concours, je ne pouvais pas faire plus (je suis à la limite de la limite XD). Qu'arrive-t-il à Espina ? J'ai volontairement laissé la fin ouverte à son sujet, mais je pense que la détermination et l'efficacité du tueur te donne un petit indice ;)

Je suis content d'avoir réussi à garder l'identité du suspect jusqu'au bout. Pour répondre à ta question, l'histoire dévoilée à la fin est réelle. Le milieu de la mafia en a fait une légende, mais elle s'est véritablement passée. C'est donc bien une vengeance, qui mature depuis des années. Un défi à Laura ? Peut-être un peu, mais il faut aussi garder à l'esprit qu'il l'aime profondément et réellement : il n'a pas envie qu'elle découvre qui il est, car cela voudrait dire devoir la tuer. Et il n'en a pas vraiment envie.


Encore merci pour ta review, je suis très content que cela t'ait plu et que tu ais passé du bon moment. En espérant avoir de nouvelles reviews ^^

Reviewer: Ocee Signé [Signaler ceci]
Date: 10/05/2015 18:53 Title: Traque à Grande Vitesse

J'adore la chute ! (ATTENTION si jamais certains lisent les commentaires avant de lire le texte, je vais spoiler ^^) Je ne m'attendais pas à l'identité du tueur - pourtant je les ai à peu près tous suspectés, d'autant plus avec ce "remake" de L'Orient-Express, mais non, il n'y en avait qu'un et il m'est passé sous le nez XD Et avant que j'oublie, j'aime beaucoup le titre aussi ;) Pour le reste, j'ai lu tous les commentaires et tes réponses donc j'ai bien compris que tu aurais aimé avoir droit à plus de mots pour pouvoir développer. Perso, je n'ai pas accroché à la multi-arme du crime parce que je trouve ça vraiment très peu probable de réussir à planquer de tels animaux et à les manipuler comme si de rien n'était, surtout connaissant l'identité du criminel. J'ai vraiment beaucoup aimé le parallèle avec la partie d'échecs, la phrase qu'il sort sur la victoire et la défaite qui prend tout son sens à la fin et je comprends bien que c'est aussi un défi pour lui de réussir à faire ça sous les yeux de sa femme mais... quand même ? Il suffit qu'elle parle ensuite avec sa fille pour savoir qu'il s'est déplacé dans le train plusieurs fois, la laissant seule alors que des crimes sont commis... et même, beaucoup de passagers vont être interrogés, ils vont pouvoir dire qu'ils l'ont vu se déplacer à proximité des victimes, non ? Vu l'ambiance macabre, je serais à l'affût du moindre truc suspect dans le train si j'étais passager moi. Du coup, je pense que ça aurait été beaucoup plus crédible avec une façon moins "voyante" de tuer mais je peux me tromper, peut-être que tu m'aurais convaincue si tu avais pu développer davantage (mais c'est vrai que pour pouvoir tuer tout ce beau monde sans être suspect, j'y croyais vraiment au meurtrier-type de L'Orient Express - les contrôleurs étaient pas mal comme suspects mais tellement évidents que ça m'étonne qu'elle ne se soit pas méfiée un peu d'eux - trop évidents ? ; c'est comme pour le couple, elle remarque qu'ils ont une cicatrice mais ça ne lui revient pas en tête quand elle cherche des suspects brûlés - la faute à la limite de mots, non ?) Sinon, ça se lit très bien, y'a juste quelques fautes d'inattention comme la "Tour Effel" et quelques accords qui restent à corriger mais, sur la quantité, rien d'anormal. À ta place, j'aurais peut-être mis moins de détails au début pour pouvoir développer davantage la fin car ça peine un chouïa à démarrer à mon goût mais bon, l'idéal, ça aurait été de pouvoir tout développer avec plus de mots. Ah, pour le coup du toxico un peu trop "facile", il aurait peut-être suffi de le remplacer par un autre type de médecin moins courant mais qui aurait pu donner des infos quand même, non ? Je ne sais pas, connaître absolument le nom des animaux et le fait que ce soit les plus venimeux ne me paraît pas fondamental (on se doute qu'ils sont mortels ces méduse, araignée et consorts quand on voit un cadavre à côté ;)) Bref, je chipote sur tous ces détails au cas où ça pourrait aider parce que l'histoire en elle-même est bonne et fait très bien le job pour le concours, contraintes très bien intégrées. Tiens, j'ai dû relire la citation choisie à l'instant par contre et je la trouve un peu en second plan du coup, avec cette histoire de légende qui se révèle forcément vraie vu ce qui se passe dans ce train mais ce diable-là est fort pour vivre chaque jour aux côtés d'une flic XD Un très bon potentiel, bien exploité parce que malgré les petits points négatifs, on sent qu'avec plus de mots ça aurait pu être très bien et on a envie d'en savoir plus, et une chute comme je les aime. Bravo et bonne chance pour le concours !

Réponse de l'auteur: Whaou, merci pour ta super review hyper-détaillée (j'ai honte de la mienne maintenant T_T . Je suis très content que la chute t'ait plue, c'est aussi le genre de fin que j'adore. Et aussi très heureux que tu ais pris plaisir avec toute cette histoire, remarqué des petits détails ici et là.


Donc oui, effectivement, si j'avais eu un peu plus de place, j'aurais pu un peu plus développé surtout sur la fin. J'ai hésité à un moment à raccourcir le début (enfin, plus que je ne l'ai fait), mais ça faisait une ellipse temporelle et ça me convenait pas trop. Alors certes, y'avais sans doute moyen de faire sans ellipse, mais j'aime bien décrire XD, donc ça ne fonctionnait pas avec moi (et puis y'avait déjà de petits détails ici et là pour plus tard).

Je me suis également posé la question de la multi-arme du crime et son accessibilité. En fait, Alain est professeur de chimie organique, accès sur l'étude justement des produits issus des animaux. Il effectue de nombreux voyages autour du globe pour des congrès, et c'est là qu'il en profite pour récupérer discrètement les animaux qui l'intéresse (vu qu'il connait un peu le réseau parallèle). J'ai pas voulu le préciser dans l'histoire, d'une part parce que je n'avais pas la place et surtout que ça le désignait direct comme coupable, ce que je voulais quand même éviter ^^
Alors certes, en soit, il aurait pu répondre à l'appel lancé par les contrôleur (après tout, sans être médecin, il a les même compétences et connaissance que Proquin), mais je le vois bien refuser sciemment. De plus, comme je l'ai dit, je voulais éviter de l'avoir dans les pattes de Cassandra.
Ensuite, pourquoi Cassandra ne pense pas à lui ? Disons que la situation la déstabilise pas mal et n'a pas forcément les idée claires. Car sinon, elle aurait réalisée qu'Alain a les connaissances, les moyens et l'opportunité pour commettre les meurtres. De plus, leur rencontre est postérieure à l'incident déclencheur et Alain ne lui a pratiquement jamais parlé de son passé (là aussi, je ne l'ai pas dit par manque de place...j'aurais vraiment dû trouver une autre idée en fait >< ).
Ce qui m'amène à parler du toxico. En soit, oui, un médecin aurait été capable de dire que les personnes ont été empoisonnées et éventuellement en déduire le venin (c'est un des plus connus). Cependant, je voulais qu'on sache quels animaux avaient été employé, pour justement faire le lien avec les victimes. Et ça, seul un spécialiste est en mesure de le faire (notamment parce que la toxine se retrouve dans beaucoup de venins). Après, c'est vrai vu qu'on trouve les animaux, j'aurais pu garder juste la description (pieuvre, méduse, mollusque...), mais j'avais quand même envie de partager les vrais noms, non seulement pour le côté folklorique mais aussi pour que mes heures et mes heures de recherches aient servis à quelque chose ^^

Pour ce qui est de ses allées et venues, en fait j'imagine qu'il règne une très grande excitation dans les wagons, que les passagers vont à droite à gauche pour essayer d'en apprendre plus. Puis il y a une voiture évacuée, ce qui n'arrange rien. Bref, il y a plusieurs possibilités pour se balader d'une voiture à l'autre sans se faire repérer. Il s'est donc passé plusieurs trucs suspects en fait, ce qui noie le poisson. On l'oublie souvent, mais se mêler à la foule est une des meilleures façon de se dissimuler.
Pour ce qui est de Laura, en fait je n'imagine pas Cassandra lui demander si son père est parti. Elle n'a aucune raison (pour le moment, mais qui sait dans quelques années) pour le faire et est persuadée que, justement, en de pareilles circonstances, Alain est resté avec leur fille.
Laura est beaucoup trop heureuse de trouver sa maman en vie pour lui dire que son père s'est absenté (d'autant plus qu'il avance la raison qu'il va justement voir Cassandra). La petite fille ne le relève pas parce qu'elle pense que Cassandra sait qu'Alain s'est absenté.
Ca fait peut-être un peu gros, je l'admets, mais dans la vie rien ne coule de source. Il suffit parfois d'un si pour en changer le cours, mais rien ne force ce si de se produire. C'est l'illustration de ma devise : tout est lié au hasard. On n'est pas forcé d'y adhéré ^^

C'est vrai que pour le coup, j'ai pas fait soupçonné les contrôleurs...C'est plus que comme ils étaient innocents dès le départ, j'ai pas penser à les faire suspecter. Ca me paraissait plus logique qu'ils suspectent Cassandra que l'inverse. C'est vrai que c'est une erreur de ma part, j'aurais dû y penser :/

Pour la citation, c'est en fait plus en rapport avec la relation du couple Cassandra/Alain justement, qu'il ait réussi à se faire passer pour quelqu'un d'autre pendant tout ce temps sans qu'elle n'ait de soupçon. EN soit, ça diffère un peu du film Usual Suspect, mais je ne voulais pas trop faire copier (je lui prend déjà sa réplique, et je voulais éviter de le spoiler si des lecteurs ne l'avaient pas vu).


Encore merci pour ta super review (j'ai vraiment honte de la mienne maintenant -_- ). Je conviens que cette histoire n'est pas parfaite et que j'aurai peut-être dû la développer plus (en fait, j'ai plein de notes à côté) mais voilà, c'est un concours et il y a des contraintes, et j'ai tendance à décrire parfois un peu trop. Je suis vraiment content que tu te sois régalée dans avec cette histoire, malgré les petits défauts. J'ai beaucoup aimé écrire sur Cassandra, il n'est donc pas impossible qu'elle soit au centre d'une prochaine aventure :)

Un très gros merci pour tes encouragements.

Reviewer: Erylia Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2015 18:12 Title: Traque à Grande Vitesse

Bon alors, que dire...
Déjà, j'ai bien aimé, bravo. J'adore les thrillers et les polars, et là j'ai été servie. L'idée d'origine est intéressante, un huis-clôt lancé à toute vitesse, avec cet espace réduit et ce temps qui s'égrène pour contrainte.
L'écriture, ensuite, est très agréable: cet OS est assez long mais se lit remarquablement bien. C'est très fluide, très percutant, j'aime bien. J'ai relevé quelques petites maladresses mais rien qui ne nécessite une correction en bonne et due forme.
Pour ce qui est des contraintes de ce défi, elles sont parfaitement remplies. Le fait que tu aies mis les mots en gras facilite grandement la lecture, je trouve.

Passons sur les points négatifs. Il y en a très peu et relèvent plus de maladresses que de véritables erreurs.
De manière générale, même si ton histoire est prenante et intéressante, je la trouve bancale. Qu'une policière de la Brigade Criminelle se retrouve dans le même train qu'un tueur, pas de souci, je trouve que c'est une très bonne idée. En revanche, cette histoire de poison exotique me paraît un peu... trop folklorique. Même si ça rajoute un petit détail à l'histoire, ça amène trop de détails bancals: le médecin spécialiste, ces noms à rallonge d'animaux venimeux etc. Peut-être aurait-il été plus simple de trouver un modus operandi moins original.
J'aime assez l'idée de vengeance sur des parrains de la mafia, ça paraît cohérent avec ce background méditerranéen . Cependant, l'histoire qui les lie tous est trop faible pour moi; c'est probablement le format de ton texte qui t'a empêché de détailler, mais je trouve que c'est un peu "bon, ben voilà, il s'est passé ça, j'avoue tout" et ça me paraît pas cohérent. S'il se savait menacé à ce point, pourquoi Espina n'est-il pas allé cherché le chef de train pour dire ce qu'il savait?
Enfin, l'idée du tueur est une bonne idée mais amenée de manière trop inégale: peut-être aurais-tu pu le faire s'éclipser plusieurs fois alors que Cassandra était encore assise près de lui. Peut-être aurais-tu pu introduire sa méfiance vis-à-vis de son métier par un flashback plus tôt etc.
En revanche, j'ai adoré le parallèle entre l'identité du tueur et la partie d'échecs qui est jouée au début, parallèle qui m'apparait évident avec le modus operandi.

En tous cas, bravo pour ce texte, qui aurait mérité un format plus grand afin de peaufiner tous ces détails :)

Réponse de l'auteur: Whaou, merci pour ta super review, je vais essayer de lui faire honneur :D

On va commencer par les points négatifs. Pour ce qui est du modus operandi, c'est très folklorique en effet et c'était ce qui était voulu. J'aime bien les tueurs qui sortent un peu de l'ordinaire, y'a tellement de façons funs de tuer un homme ^^. J'avais cette idée d'animaux venimeux depuis un bon moment et j'ai trouvé que c'était une bonne occasion pour l'utiliser. Après, je n'ai pas choisi des animaux forcément connus là-aussi pour le côté folklorique. Pas leurs fautes si leurs noms n'est pas commun ;) Après, j'aime croire qu'il y avait un congrès de toxicologie à Marseille quelques jours avant, d'où la présence de notre spécialiste dans le train. Une très belle coïncidence, certes, mas rapporté à l'existence même, pas tant que ça au final ^^
Tout de suite les règlements de compte ça sonne méditerranéen ^^ Certes, tu as raison sur la forme mais vu le contexte de cette histoire justement, Cassandra n'aurait jamais pu trouver la réponse avant l'arrivée à Paris. Il lui aurait nécessairement fallu avoir un accès à de nombreuses archives, et ça lui aurait pris je pense plusieurs années. On sortait donc de l'idée d'un huit-clos (et j'aurais largement explosé la limite de mots ^^, déjà que j'en suis à 2-3 mots près selon Word), et le passage aux aveux étaient nécessaires.
Espina n'a senti la menace que vers la fin, après le début des crimes. Il n'a aucune raison d'aller voir le contrôleur parce qu'il sait que ce n'est pas lui qui pourra l'aider ; ni auprès de Cassandra parce qu'au final, ça l'arrange s'il peut échapper à la fois à la police et au tueur. C'est pour ça qu'il attend qu'elle vienne à lui et lui demander d'avouer avant de le faire. A ce moment là, il n'a plus rien à perdre.

Pour ce qui est du tueur, je voulais garder dès le départ son identité secrète jusqu'à la fin (enfin, essayer du moins), qu'on le voit sans nécessairement savoir que c'était lui (on pouvait le suspecter, mais il n'y avait aucune certitude). Je voulais vraiment que chaque personne qu'on voit puisse être aussi bien suspect qu'innoncent, à l'exception de Cassandra (et Laura, mais elle c'était en rapport avec son âge ; j'aurais très bien pu la rendre suspecte elle aussi XD). C'est pour cela qu'il reste une menace invisible durant toute l'histoire. Je trouve aussi que c'est plus angoissant, voire même terrifiant, une menace qu'on ne voit pas.
Pour ce qui est des flashback, tout d'abord je n'y ai pas pensé parce que je n'en voyais pas l'utilité : d'une part on sortait encore une fois du huit clos, et d'autre part ça cassait le rythme introduit par l'ambiance du huit-clos.
Bref, certes la limite a été un peu contraignante (toujours avec moi, toujours ; tu peux d'ailleurs le constater sur les autres concours, c'est la limite max qui me fait plus peur que la limite min ^^), et c'est vrai qu'avec peut-être 2000 mots de plus j'aurais pu mieux amener les aveux d'Espina (j'avais préparé un truc plus détaillé, plus posé, mais le compteur se rapprochait déjà dangereusement des 10.000 mots et j'avais encore ma conclusion à faire ; y'avait aussi l'intro que j'avais un peu plus développée au départ, ainsi que l'écoulement du temps qui n'est pas parfait parfait).
Je suis content que tu ais fait le parallèle tueur/échec, tu n'es pas la seule et je me demandais si ça allait se voir (vu que les deux sont assez éloigné en fin de compte).


Bref, encore merci pour ta super review. Je suis très content que tu ais été ravie par ce texte dans un genre que tu aimes bien. Contenter et surprendre les amateurs est ce qu'il y a de plus difficile, puisqu'ils sont déjà habitués et connaissent toutes les ficelles. Je suis donc très heureux de voir que le texte a très bien fonctionné malgré ces petits défauts ici ou là. C'est le jeu des concours ^^

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 05/05/2015 22:01 Title: Traque à Grande Vitesse

Quelle belle enquête, rondement menée. J'ai bien aimé le choix du lieu. C'est clos, pas de communication avec l'extérieur, le temps est compté c'est haletant tout ça. Et ça donne encore plus de mérite à Cassandra. Les descriptions, l'ambiance, détails sont très réalistes pourtant je me demandais bien pourquoi toutes les victimes se trouvaient étrangement dans ce même train avec en même temps ce tueur en série qui les ciblait.
Bon sinon, j'ai été surprise par la fin. A la fois parce que je ne m'y attendais pas (bien joué) et aussi par ce que du coup j'ai eu un peu de peine pour Laura (et Cassandra) ...
Dernière chose, bravo pour les animaux porteurs de poisons, c'est original !
Bonne chance pour le concours et à bientôt peut-être sur le Héron ;)

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review ! Je suis vraiment super-content que tu ais apprécié l'ambiance instaurée par l'histoire, les différentes idées (ça faisait un bon moment que j'avais cette idée de crime en série avec des animaux venimeux) et la façon dont tout s'emboîte. Ca me rassure beaucoup sur la façon dont je m'en suis sorti. J'avais peur de me perdre un peu. Et je suis aussi content d'avoir réussi à te surprendre avec mon dénouement, ce qui est l'objectif de tout roman policier. Si ça a marché, c'est que j'ai réussi.

Bref, encore merci pour ta super review et tes encouragements ! Cette expérience sur le Héron était vraiment super, j'ai hâte de recommencer :D

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 05/05/2015 21:11 Title: Traque à Grande Vitesse

Tes descriptions du début sur le TGV sont très réalistes, et puis les messages de la SNCF c'est tout à fait ça, je le sais bien car je me marre bien à les imiter et faire la "voix SNCF". Bref pas très intéressant mes délires. Non mais en vrai ce qui m'a fait rire c'est que j'avais en tête, le "bienvenue à bord du train numéro 6118 à destination de Paris Gare de Lyon, il desservira les gares de ..." et bref après j'ai vu que tu l'avais noté.

Sinon j'ai bien aimé tous les autres petits détails qui apportent de la véracité à cette histoire, comme la partie d'échec, j'ai bien aimé le choix du livre qu'elle lit.

Bon après avec les meurtres ça rappelle un peu crime sur l'orient express, enfin un meurtre sur un espace clos quoi. Un train lancé à pleine vitesse entre Marseille et Paris, plus de réseau pour communiquer avec l'extérieur. Ouais c'est flippant tout de même.

Je trouve ça logique que les contrôleurs ne lui fassent pas confiance tout de suite, c'est clair qu'elle aurait pu mentir et ne pas du tout être policière.

Bon alors après je ne suis pas sûre d'avoir tout pigé, mais si j'ai bien compris ton dernier paragraphe, la toute dernière phrase en fait, c'est son mari le tueur ? C'est bien ça ? Le "Il la couvrait du regard" fait référence au tueur et en fait c'est son mari qui la regarde. Par contre si c'est bien ça je me demande comment il s'est démerdé pour tuer toutes ces personnes alors qu'il était avec leur fille. Bon après je me dis que tu as pas mal insisté sur sa passion sur les échecs, alors je me dis qu'il avait dû tout bien calculer et qu'il avait sûrement plusieurs coups d'avance.


Bonne chance pour le concours !

Réponse de l'auteur: Tout d'abord, un grand merci pour ta review qui me fait extrêmement plaisir.

Pour tout te dire, l'idée de cette histoire m'est venue y'a un moment, au fil de mes aller-retour entre Paris et Marseille. Le concours a été pour moi l'occasion de la concrétiser. Du coup, ouais, je me suis bien amusé à recréer l'ambiance SNCF (j'ai même enregistré un de mes voyages pour avoir toutes les annonces et une estimation du temps entre chacune, les contrôles...). Je suis content que ça t'ait plu :D

D'ailleurs, c'est tout à fait normal que l'histoire te rappelle un peu Le Crime de L'Orient-Express, c'est voulu. Je voulais rendre un petit hommage à cette histoire que j'aime vraiment et qui, pour moi, est la quintessence du policier à huit-clos. Je pense que toutes les bonnes histoires ont plus ou moins été déjà inventées. L'originalité vient de la façon de les reexploiter pour les aborder sous un jour nouveau. Je suis content que tu ais remarqué la référence et que tu ais aimé.

Tu as bien compris l'identité du tueur, c'est bien Alain. Comme tu le penses, il a planifié ça depuis un bout de temps. Il ne passe pas tout le trajet avec Laura, prétextant aller chercher Cassandra, voir où elle en est. Pour voyager dans le train et traverser le wagon-restaurant sans être vu, il profite en fait des allées-venus à chaque meurtre de la petite équipe pour passer et aller à la victime suivante.


Encore merci pour ta review et tes encouragements. Je suis très content que tu te sois régalée en lisant cette histoire. Merci, merci, merci :D

Reviewer: Rosetta Signé [Signaler ceci]
Date: 04/05/2015 13:20 Title: Traque à Grande Vitesse

Bonjour,
Je dois dire que j'ai été happée par cette histoire palpitante et rondement menée. Tu as un vrai don pour le policier, c'est vraiment chouette !

L'immersion est venue très vite, c'est amusant. En ce moment ma fille apprend à jouer aux échecs avec son père, et je me suis accrochée à ce premier détail, à ta description réaliste et fouillée. C'est peut-être bête, mais je trouve que c'est le genre de caractéristiques qui font la différence, qui permettent la plongée dans l'histoire.

Et puis l'intrigue s'est lancée, j'étais aux aguets, sensible aux moindres indices. J'ai aimé ton personnage principal. J'ai adoré les trois premiers meurtres et surtout leurs modes opératoires : trois empoisonnements liés à des créatures marines, je trouvais que la résonnance avec la cité Phocéenne, la Méditerranée était très astucieuse, j'en ai été presque déçue quand l'araignée est venue rompre un peu cette belle concordance. Mais ce n'est pas grave, il faut savoir dérouter le lecteur et tu le fais très bien !

Je dois avouer que j'ai soupçonné Alain avant de repousser cette hypothèse, en me disant que c'était impossible parce qu'il était avec Laura. Mais j'étais contente, la conclusion est touchante et un peu... fantomatique, finalement !

Juste un petit truc qui m'a chiffonnée, c'est qu'en général le contrôleur appelle directement un médecin quand il y a un problème avec un passager. Ça m'est arrivée plusieurs fois, d'ailleurs quand c'est le cas je flippe un peu parce que je suis aide-soignante et je devrais me proposer s'il n'y vraiment personne. Mais heureusement, toutes les fois où c'est arrivé, il y avait des médecins à bord !

En tout cas, bravo pour cette participation, tu as un belle plume, j'espère que tu vas poursuivre dans cette voie !

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review, elle me fait énormément plaisir. Il y a trop de compliments pour moi, mes chevilles vont plus rentrer dans mes chaussures. Merci, merci, merci :D Je suis très content que tu ais aimé tous les petits détails ici ou là. Qu'ils soient importants ou non, c'est le genre de truc que j'aime beaucoup quand je lis, ça rend le texte plus vivant, plus réaliste. Et je suis aussi très heureux que tu ais aimé mon personnage principal (que j'aime aussi beaucoup) et la façon dont sont fait les meurtres. En fait, plus que faire un lien entre animaux marins/cité phocéennes ; je voulais surtout employer des groupes d'animaux venimeux différents et pas forcément connus, d'où la présence de l'araignée et du serpent. Arf, tu avais deviné Alain... Je suis content que tu ais apprécié la conclusion. Dès le départ, elle avait cette forme un peu détachée de l'histoire, comme dans un état second. Concernant Alain, il n'est pas toujours avec Laura, prétextant aller chercher sa mère. Il a planifié cela depuis le départ et profite en fait des allées et venues de Cassandra pour commettre ses autres forfaits avant de rejoindre sa fille régulièrement. Pour l'histoire du médecin, j'ai bien sûr un peu forcé le truc pour que ça m'arrange ^^ Mes parents étant eux-mêmes médecins, on a déjà eu droit à des trucs du genre (même si c'est assez rare). Cependant, pour mon histoire, j'avais besoin d'un spécialiste pour que les explications paraissent crédibles parce qu'elles devaient être précises. Du coup, ben Cassandra demande un toxicologue avant que les contrôleurs fassent leur annonce. Encore merci pour ta review ! Tout ce que tu me dis me fait énormément plaisir. J'ai pris un grand plaisir à écrire cette histoire. Histoire qui ne sera pas la seule : deux autres sont déjà écrites, mais j'attends un peu avant de les publier (tu pourras trouver plus d'infos sur mon profil ou ma fiche auteur sur le forum) ; et une autre est en cours d’élaboration (et pleins d'autres en projet, d'ailleurs, j'ai eu une nouvelle idée hier soir ^^). Il n'est pas impossible qu'on retrouve Cassandra dans une autre histoire ;)

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 19/04/2015 10:15 Title: Traque à Grande Vitesse

Je suis dans le même état de tétanie que Cassandra (j'ai la même phobie, brrr, d'ailleurs c'est la seule phobie dont tu n'as pas mis le nom dans le déroulement de l'histoire : Uphiophobie) 
Je crois que j'ai le coupable, c'est la personne qui a peur d'être touchée non ? La jeune ville violée à Calvi.
Pauvre petite Laura qui aura attendu sa bouteille d'eau très longtemps.
Bon j'ai bien aimé ton histoire, pourtant je rafole pas du genre policier, mais ça tu n'y peux rien.  ;) y'a juste un truc que j'ai trouvé gros c'est qu'il y est justement dans le train un médecin toxicologue, j'ai pas l'impression que ça soit une spécialité répendue. C'est vraiment un gros coup de bol. J'aime bien le contrôleur sceptique, même si je pense que dans cette situation on serait plutôt soulagé.
Comme Hazell j'ai remarqué l'absence du mot bouteille, et aussi "le mois dernière" au lieu de dernier sur la fin du texte.
Et bien entre toi et popobo, le concours est à un haut niveau.

Réponse de l'auteur: Merci pour ta review flo :D

Effectivement, je n'ai pas nommé la phobie de Cassandra, tout comme celle d'Alain, parce que je trouvais que dans le paragraphe, ça faisait un peu trop de -phobie rapprochées. Moi-même n'étant pas ophiophobe (en fait, je n'ai pas encore été confronté à de phobies, du coup j'ignore ce qu'elle est), je suis soulagé de voir que j'ai réussi à bien retranscrire les sensations de Cassie.

Pour le coupable, non, en fait c'est Alain (d'où le regard à la fin, car il aime vraiment Cassandra). Et la personne qui a peur d'être touché est l'homme à l'écharpe en fait.

Concernant Proqui, pour la petite histoire, oui c'est un peu gros (mais quel polar ne l'est pas ?) mais il n'est pas Marseillais. J'imagine qu'il y a eu un séminaire de toxicologie dans la cité phocéenne et qu'il rentre chez lui une fois celui-ci terminé. Le hasard fait parfois bien les choses. Toxicologiste est peu fréquent, mais ça l'est déjà beaucoup plus que médecin légiste ^^
Pour le contrôleur, c'est plutôt parce qu'il pense que Cassie veut se faire passer pour une policière. En soit, il n'a pas tord : on est en droit d'exiger à un policier de nous présenter sa plaque et s'il ne le fait pas, nous sommes en droit de ne pas lui obéir (lors d'un contrôle par exemple).


Encore merci beaucoup pour ta review flo, je suis vraiment content que ce texte plaise autant. Et rassure-toi : ton texte est tout aussi génial ;)

Reviewer: Hazellridow Signé [Signaler ceci]
Date: 18/04/2015 22:44 Title: Traque à Grande Vitesse

Bonjour. Merci pour ce joli moment de lecture. Franchement, chapeau. L'idée est excellente, l'intrigue est bien menée. Et la chute, je l'ai adorée. En lisant les règles du concours, je me suis dit que c'était pas possible de caser tous les mots, les saisons, la ville, la date et tout. Et ben si ! C'est possible ! J'aime les armes des crimes de ton assassin, je trouve ça théâtral et poétique.
Par contre, si je puis me permettre, je ne suis pas une lumière en français, mais deux trois trucs m'ont interpellée.
- à un moment Alain et Laura sont concentrER.
- la petite dit : j'ai soif et sa mère répond : je vais en chercher une. ( une quoi? ). Bon après on comprend que c'est une bouteille d'eau.
- il me semble qu'on dit exiger de et pas exiger à. ( pour la liste des passagers )
- et enfin, je dois juste être un peu cruche, mais tu m'as perdue pendant le dialogue avec l'espagnol, parce que j'ai peiné a comprendre qui est Léo Messi et pourquoi c'était drôle. Je suis restée bloquée avant de tilter tout d'un coup. Mais bon, la plupart des gens le connaissent sans doute mieux que moi.
J'espère que tu ne m'en voudras pas de ces commentaires, parce que j'ai vraiment beaucoup aimé ce texte. Bonne chance pour le concours.
Hazell.

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour cette première review ! Je suis très content que tu aies été transporté par mon histoire et que tu l'aies appréciée :D

Oui, le choix des armes du crime étaient pour le côté théâtral et poétique et je suis content de voir que l'effet recherché fonctionne.

Merci pour les erreurs que tu soulignes, je vais aller corriger ça (je vérifierai pour l'histoire d'exiger, parce que je dois avoier que les deux me paraissent normales en fait).
Quant à Leo Messi, c'est bien du footballeur dont je parle (le meilleur du monde ^^) : je trouvais que dire "non, le pape" c'était un peu facile. Vu qu'Espina vient du côté de Barcelone, je me suis dis que ça pouvait être une boutade qu'il pourrait sortir, d'autant plus que lui est grand et baraqué quand Messi est petit.


Encore un grand merci pour cette première review sur mon premier original publié, ça me fait extrêmement plaisir :D

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.