Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Les branches d'Yggdrasil
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 14/04/2021 15:55 Title: Le marteau imparfait

Coucou ! Il est très bien écrit ton texte, très complexe avec pleins de références à la mythologie scandinave :)

Reviewer: Wapa Signé [Signaler ceci]
Date: 16/03/2021 18:08 Title: Le marteau imparfait

Coucou Norya !

Je ne suis pas très familière des mythes nordiques et l'introduction m'a un peu perdue mais ensuite j'ai bien accroché à l'histoire de Loki, les rivalités, son côté sans scrupule qui se retourne contre lui. Forcément, il fallait qu'il y ait un couac dans la transaction finale xD

J'ai bien aimé cette chute et comme Loki reste jusqu'au bout fidèle à lui même, avide de vengeance et de reconnaissance.

Merci pour cette découverte :)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 03/03/2021 14:48 Title: Le marteau imparfait

Salut Norya,

Je lis Le marteau imparfait à l'occasion des Sélections flamboyantes de ce mois-ci, et je trouve ton interprétation du mythe de Loki très pertinente, ainsi que sa modernisation.

Loki me touche, ce n'est qu'un homme / dieu qui cherche de l'attention et l'approbation de ceux qui l'entourent et qui comptent pour lui. On ressent tellement sa jalousie et sa volonté de briller, mais le "beau parleur" échoue, est maladroit, s'en sort mais pas complètement.

Je trouve que c'est sans doute parmi les personnages que tu évoques celui qui est le plus humain, le moins "minéral", comme un dieu imparfait qui ne demande qu'à être leur égal, alors qu'il n'en a pas les capacités, que le chemin est trop long, et qu'ils ne veulent pas de lui.

Au fil du texte, j'ai de plus en plus accroché ;)

Je ne connais que peu la mythologie nordique (il faut que je remette le nez dedans), mais tout avait l'air d'être dans ton texte ;)

Merci beaucoup pour ce beau texte et à bientôt !

Sif la brune :D

Reviewer: Roxane-James Signé [Signaler ceci]
Date: 27/02/2021 19:42 Title: Le marteau imparfait

Coucou Norya !

J'ai découvert ton texte dans le cadre des Sélections Flamboyantes, et je ne suis pas déçue. J'aime énormément ta plume, tu as un style si fluide que je n'avais pas l'impression de lire en te lisant, mais plutôt de regarder un film parce que les images et les personnages se découpaient tous seuls. C'est impressionnant. O_O

J'aime beaucoup ton interprétation du personnage de Loki. Le trickster a plus d'un tour dans son sac, et les autres feraient bien de ne pas l'énerver... Bon, d'accord, il n'est pas au mieux de sa forme dans ton texte, mais on sait tous qu'il vaudrait mieux se méfier de lui. Thor est aussi très fidèle à l'image que je m'en fais. J'aime énormément ta description d'Asgard aussi.

Bref, c'était un très bon moment de lecture, merci pour ce texte :D 

Reviewer: Melody Signé [Signaler ceci]
Date: 13/02/2021 19:48 Title: Le marteau imparfait

Coucou Nono ! 


QUELLE SURPRISE ! Un texte sur loki ! Je ne m'y attendais pas du tout, venant de toi (c'est une remarque un tantinet ironique mdr). En tout cas, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire au départ (la narration au présent me fait toujours cet effet) et je ne suis pas des plus familières avec la mythologie nordique mais... j'ai kiffé ! Franchement c'est exactement comme ça que je me représente Loki, tu te mets vraiment très bien dans sa tête, on en vient à avoir de la compassion pour lui et à être d'accord avec lui. 


Bravo pour ce texte et merci de l'avoir partagé avec nous ! <3

Reviewer: BellaCarlisle Signé [Signaler ceci]
Date: 21/07/2019 15:48 Title: Le marteau imparfait

Coucou Norya,

Je suis une grande fan de mythologie alors ton texte ne pouvait que me plaire. Je connaissais déjà les mythes scandinaves avant les films Marvel, ce qui fait que j'ai été absolument ravie de lire ta version morderne d'un épisode assez important. Je n'ai eu aucun mal à situer les personnages et les différents royaumes, j'ai même adoré découvrir l'adaptaton que tu en as fait parce que ce n'est pas évident de trouver une utilité à chacun en reprenant les bases. Le fait que Loki soit le narrateur rend le texte encore plus sympathique parce qu'on a à la fois son côté fourbe mais aussi des pensées qui nous donnent l'impression qu'il n'est pas juste là pour embêter tout le monde. Rien qu'en voyant le nom de Sif, j'ai repensé à l'épisode des cheveux et tout ce qui suit, j'avais donc hâte de voir ta version et je l'adore.

Ce qui me plaît le plus dans ton adaptation, c'est la cohérence dans tout le récit avec toutes les références aux mythes qui sont glissées dans le texte. Les noms des personnages, des objets, et aussi l'évocation (bien que rapide) du Ragnarök. Je suis fan aussi de la muselière parce que c'est sûr que coudre les lèvres aurait un peu juré dans l'ambiance moderne mais le symbole reste le même. Et la référence à Sleipnir aussi : c'est un bon détournement du cheval et au moins, tu nous épargnes sa conception (d'un autre côté, je vois mal comment tu aurais pu glisser la métamorphose et tout ce qui va avec).

Encore bravo pour cette réécriture !

Reviewer: Drusila Signé [Signaler ceci]
Date: 11/11/2015 15:50 Title: Le marteau imparfait

Coucou Norya, j’avais déjà lu, il me semble, ton texte sur Sleipnir avec Loki en réadaptation moderne, avec une histoire de piratage. Je connais mal la mythologie nordique, même en ayant suivi un séminaire dessus à la fac et j’ai juste vu le premier Thor au cinoche mais je retrouve un peu les maigres notions que j’ai. Puis tu présentes bien les choses, donc c’est limpide.

Quel plaisir de retrouver Loki, toujours à double face, pas totalement traitre, pas totalement intègre, avec sa duplicité et son intelligence (puis la physionomie de l’acteur est extraordinaire aussi). Loki, je n’arrive pas à le détester, même en sachant tout ça. Je ne sais pas si dans la mythologie, il est déjà comme ça, je suis plus callée sur l’histoire médiévale en France et en ayant travaillé sur la traitrise, j’ai pu voir que la notion évoluait vite et qu’être traitre au IXe siècle n’est pas être traitre au XIVe siècle, où tout est blanc ou noir dans les sources…Il se peut très bien que la mythologie nordique est moins subie l’évolution du temps et des façons de penser que, par exemple, Mordred dans la mythologie arthrienne ou Ganelon dans la chanson de Roland qui finisse, à la fin de Moyen age, totalement indéfendable de par leur aspect caricature.

En tout cas, cet apport de culture G est bienvenue, c’est sans doute de moi et des caractères spéciaux qui gâchent la lecture mais j’ai dû relire la fin pour comprendre que Loki ne se retrouvait non pas avec la tête fendue mais muet par un stratagème qu’il n’a pas vu venir. La dernière phrase laisse penser que la quête de vengeance de Loki est en court depuis un moment et que même sans l’offense faite à Sif, sans le défi lancer aux nains, il en serait arriver là^^. Je me doute bien que Loki aurait aimé gardé les objets pour lui, autant pour leur beauté que pour leur puissance et utilité.

Au plaisir de te relire, Drusila/Bevy

Reviewer: Drusila Signé [Signaler ceci]
Date: 14/08/2014 18:13 Title: La création de Sleipnir

Je connais peu les Marvel et cette branche de la mythologie, du coup, je suis partie sans me faire d'idées préconçues. Pour te dire, la dernière fois que j'ai vu un film de Marvel, c'était le premier volet de Thor au cinéma. Je suis surprise du résultat, de cette façon toute à fait moderne et naturelle de dépoussiérer un vieux mythe avec quelque chose d'aussi moderne que le piratage, le copyrath et les guerres financières que se mènent les grandes sociétés. J'ai presque préféré l'ambiance générale et surtout la personnalité de Loki à sa création finale et à son piratage.

Réponse de l'auteur: Bonjour ! Merci du temps que tu as pris pour lire ce (long) OS et de celui pris pour laisser un commentaire (et désolée du temps looooog mis pour répondre. Ahem)
Si c'est vrai que ces personnages existent chez Marvel, ils sont issus de la mythologie nordique et je ne me suis inspirée QUE de la mythologie nordique (même si mon amour pour cet univers est né de ma découverte chez Marvel) Le but que j'essaie d'entreprendre avec ces réécriture (j'ai un autre texte du même univers publié ici) c'est de mettre en situation dans un univers moderne voire futuriste. Je préfère parler de fantastique plutôt que de SF car la SF a des codes que je maîtrise mal, une nécessité de "vérité" scientifique que je pense ne pas être capable de maîtriser. C'est un peu la difficulté que je rencontre dans ces textes, dans quel cadre le placer. Le côté futuriste me plaisait bien, mais c'est peut-être pas encore assez défini à mon goût (et il faut que ça le soit, j'ai d'autres envies de réécritures dans cet univers !^^)
Je suis vraiment contente que tu aies apprécié car je tiens à ce texte (et à l'autre de ce domaine) ainsi qu'à ces personnages et mon chouchou le personnage principal. J'y ai beaucoup travaillé et sué dessus alors le fait que tu aies apprécié et que tu pointes tout particulièrement Loki me touche et m'encourage ! Merci beaucoup beaucoup !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 15/02/2014 17:04 Title: La création de Sleipnir

Coucou p'tite Valentine !

Et voilà je me suis armée de mon plus bel arc et je décoche ma flèche. La toute première sur le Héron en plus, je me suis inscrite y'a deux semaines environs, mais je n'avais pas encore pris le temps de lire et de laisser un commentaire sur un texte. Alors je vais inaugurer mon compteur avec toi =D !!!

Alors j'ai bien aimé suivre la création de Sleipnir, d’ailleurs là tout de suite j’ai le dernier chapitre en tête et j’aime bien la façon dont tu expliques que c’est difficile pour Loki de se séparer de Sleipnir. On voit bien qu’un lien particulier s’est créé entre créateur et création et qu’il espère que le futur acquéreur saura en être digne.

Après j’avoue que je ne m’y connais pas du tout en mythologie nordique, alors mentalement je butais un peu sur les noms, mais bon ça, ça n’a rien à voir avec la qualité de ton texte, c’est juste que ça faisait faire une petite gymnastique à mon cerveau ^^. Il a tout de même fallut que je repère qui était qui, et les différents liens, mais bon ça va, ça ne m’a pas non plus pris 10 000 ans. Et sinon je ne m’y connais pas du tout, mais ça m’intéresse de m’y connaître un peu plus donc si tu as des références à me conseiller je suis preneuse !

J’ai bien aimé la façon dont est construite l’histoire, et puis même si l’on devine assez rapidement que Loki va s’en sortir et qu’il va trouver un moyen pour que Sloegr ne termine pas à temps les travaux, j’ai trouvé ça intéressant de suivre la façon justement dont il procède pour y parvenir. Et finalement on se rend compte que pour lui ça devient secondaire et il se plonge dans cette nouvelle construction sans prendre conscience du temps qui défile autour de lui. J’aime bien ça parce que les choses se lient facilement et ça rend la lecture agréable.

Je te souhaite un bon week-end !
Bisous

Réponse de l'auteur: Alors là, je me confonds en excuses. Je suis une vraie nounouille, je n'avais même pas répondu à ta review de Saint-Valentin ! *honte*
Merci de cette longue review et d'avoir accepté de commenter le texte que j'avais choisi pour la St Valentin. J'ai conscience que c'était pas le plus facile mais ça me fait plaisir que tu aies accepté cela car c'est un des textes qui m'a pris le plus de temps de travail.
Encore une fois, j'avoue que j'ai tellement l'habitude de ces noms mythologiques que j'oublie que ce n'est pas le cas de tout le monde. Si ça t'intéresse, pour les connaître mieux, il y a toujours le classique du 13e siècle, "L'Edda en prose" de Snorri Sturlusson (un auteur/conteur/poète islandais)
merci encore mille fois ! :D

Reviewer: Eanna Signé [Signaler ceci]
Date: 25/12/2013 01:23 Title: Le marteau imparfait

J’ai vu Thor 2 hier, et j’avais choisi ce texte là pour ta review de Noël, alors je me suis empressée de le lire pendant que l’ambiance de cet univers était encore fraîche dans ma tête ! Je t’avoue, quand j’ai vu la longueur, j’ai un peu hésité, mais le thème me plaisait bien alors je me suis laissé tenter, et j’ai bien fait ! J’ai complètement retrouvé l’univers de Thor, les personnages, l’étrange mélange entre technologies avancées et background de légende vaguement médiévale… Je ne sais pas si tu t’es inspirée des comics ou si tous ces détails sont également présents dans la légende de base, mais c’était super réussi ! Je revoyais totalement les mimiques de Loki, son air sournois – qu’on ne se méprenne pas, je l’adore ce personnage xD – et puis Sif, l’héroïne badass par excellence xD Thor aussi, qu’on ne voit pas beaucoup mais dont les réactions me sont familières etc.

J’ai vraiment beaucoup aimé tout ce passage chez les Nain Forgeurs, et les tours de Loki, ça me rappelle un peu le style des fables ou des légendes du style du Roman de Renart, avec un personnage qui roule les autres par de belles paroles, qui ne se gêne pas pour tricher et tourner une situation à son avantage…

Le topo que tu nous fais au début sur tous les mondes d’Yggdrasil est bien sympa aussi, ça permet de s’y retrouver, je t’avoue que même si j’ai vu le film hier, j’ai du mal avec les noms tordus de tous ces mondes xD Alors avoir ce résumé, bien fait de surcroît, ça aide bien à entrer dans l’histoire ! Les seules choses que je connais sur cet univers, c’est par les deux films, et je connaissais deux trois trucs sur Thor et Odin avant (je me souviens notamment de l’album Astérix et les Normands, où les Normands passent leur temps à jurer « Par Thor ! » « Par Odin ! » et… « Par exemple ! » xD) J’ai été surprise du coup que Loki sache déjà qu’il n’est pas le vrai fils d’Odin mais soit encore à la cour d’Asgard, même s’il est déjà plein de rancœur… Mais je te fais confiance, je suis loin d’être une fine connaisseuse de cet univers xD

En tout cas j’ai vraiment bien aimé ton texte, c’était bien écrit et bien amené, j’ai passé un bon moment et je n’ai pas senti les 5000 mots passer !

Je te souhaite un joyeux Noël, Norya !
Eanna

Réponse de l'auteur: Merci tout d'abord d'être passée sur ce texte et de ne pas avoir été trop rebutée par la taille. Il faut dire que Loki m'avait inspirée, dans ce texte-ci et dans l'autre déjà publiée aussi en réécriture de mythologie.

Alors en fait, je ne me suis pas inspirée des comics parce que déjà, ça aurait été de la fanfiction et puis aussi parce que la mythologie nordique foisonne de suffisamment d'histoires pour ne pas avoir à en chercher ailleurs. Cela dit, dans un coin de ma tête et à mon corps défendant car j'ai voulu l'éviter, la version comics était un peu présente, en "fond sonore". Mais c'est pas étonnant, en fait, ces personnages de comics sont eux-mêmes des réécritures de la mythologie. Donc oui, toute cette histoire de la création de Mjöllnir, le marteau de Thor, est totalement dans la mythologie, là un peu "adaptée". Je pense que, tôt ou tard, je reprendrait ce texte pour l'inclure à un truc plus long dans cet univers et je tâcherai de me détacher plus de la mythologie, j'ai pas mal discuté de cela avec Via Ferrata et je pense que ça serait une bonne idée. Ou je laisserai cette version en ligne et la peut-être future hypothétique version longue dans l'avenir à côté. Je verrai^^

Enfin, peu importe. J'aime bien cet univers de mythologie nordique, je veux donc m'en créer un à moi autour de ces personnages, en centrant sur Loki qui est le personnage le plus changeant et le plus incertain de cette mythologie. Et écrire en point de vue interne sur un perso dont on ne sait pas trop ce qu'il pense ni quels sont ses buts n'est pas évident mais est intéressant. Vu que je compte prolonger le truc, j'ai commencé à le caractériser à ma façon, en puisant dans ce que je peux lire en mythologie et en y ajoutant d'autres trucs, pour l'adapter à son nouvel univers. C'est là le plus difficile de l'exercice de la réécriture^^ Mais du coup, j'en fais aussi ce que je veux : dans ce cadre-là, de sociétés technologiques, il me paraît plus intéressant de faire de Loki un personnage "piqué" à l'entreprise concurrente, d'où le fait qu'il n'y ait pas de doute sur ses origines (au contraire du comics. Dans la mythologie, par contre, tout est bien moins clair sur ses origines). Peut-être même que dans une prochaine version, Loki ne sera même pas le fils de la société concurrente d'Asgard, après tout. Faut que j'y réfléchisse.
Et concernant sa rancoeur.... Ouais, entre ce texte et l'autre, "La création de Sleipnir", rien n'est vraiment dit sur son origine. Il manque des parties d'histoires, du back ground qui pourra expliquer l'état d'esprit de Loki. Mais pour le moment, c'est pas clair dans ma tête^^ Mais j'ai vraiment envie de continuer à écrire sur eux et tout commentaire comme le tien ne peut que m'encourager. Il y a des imperfections, j'en perçois certaines, pas toutes, mais j'aime bien d'autres partie et je suis motivée. Alors encore une fois, c'est chouette d'être encouragée, je suis contente que tu aies apprécié !
Merci encore et bon Noël ! :D

Reviewer: Vifdor Signé [Signaler ceci]
Date: 24/10/2013 22:44 Title: La création de Sleipnir

Bon j'avoue j'ai arrêté d'avoir des images de Stargate SG1 en tête seulement à la fin du premier tiers du texte, après j'ai arrêté de penser aux petits hommes gris. XD
C'est sympa la manière dont les choses s'enchainent et coulent, même si les noms nordiques par leur apreté font toujours de petits trucs abruptes au milieu des phrases qu'elles sont biens. ^^
J'adore le dernier paragraphe, il canalise bien les thèmes développés tout le long du texte.

Réponse de l'auteur: Des images de Stargate SG1, sérieux ? C'est marrant, je ne m'attendais pas à cette remarque-ci. J'ai pas fait exprès, j'ai jamais regardé la série ! XD

Oui, j'imagine que les noms nordiques peuvent désarçonner quelque peu, ce ne sont pas des sonorités dont on a l'habitude par ici^^. Mais je les aime tellement, je peux pas m'empêcher de les utiliser. J'avoue que des fois, je sors des versions transcrites anglaises, d'autres transcrites françaises ou d'autres... je ne sais plus d'où je les sors. Pour Baldr, par exemple, je crois avoir vu cette version, comme deux autres : Baldur ou Balder. Du coup,j'ai choisi celle que je préférais.

Je suis contente que tu aies apprécié la façon dont j'ai essayé de faire se dérouler les événements. C'est pas évident de réécrire un mythe, d'essayer de modifier beaucoup de choses tout en y laissant la trame. J'hésite encore, notamment dans de futures réécriture du même univers, à savoir que modifier et dans quelle ampleur le faire. Du coup, si dans ce texte-ci, tu as apprécié, c'est plutôt positif, je dois commencer à être dans le bon tempo de la réécriture^^

Merci d'être venu me lire et d'avoir pris le temps de laisser ton commentaire. J'ai mis tant de sueur à écrire et tant de temps (bien une dizaine d'heures) que voir quelqu'un s'arrêter dessus et ne pas préférer des textes courts plus courants sur le site, ben ça fait bien plaisir et ça motive pour refaire d'autres réécritures ! Merci mon grand ! :)

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 25/09/2013 18:11 Title: La création de Sleipnir

Tu sais que j’aime les réécritures. J’ai toujours du mal à exprimer pourquoi. C’est juste. Les influences. Qu’est-ce qu’il y a de plus incroyable que les influences ? Les marques qui restent et reviennent de loin en loin. Diantre, les réinterprétations ! C’est comme retrouver dans un enfant les preuves de l’éducation de ses parents : les résultats ne sont pas toujours ceux désirés, mais ces gens ont laissé quelque chose de purement impalpable derrière eux, et cette chose laissera des traces sur d’autres.
Et en littératures, ces traces sont surtout visibles dans les réécritures. Les marques. Même si je doute qu’aucun peuple germanique ait jamais parlé de droïd (j’ai toujours écrit droïde, du coup, j’ai du mal à le prononcer correctement dans ma tête), allez quoi, une de leurs légendes a fait pouf pouf pouf à travers l’histoire jusqu’à se parsemer de droïds devant mes yeux, avec une nouvelle histoire, de nouveaux tenants, une nouvelle vérité, et c’est toujours Thor qui parle à Loki.
C’est tellement génial. Non ?
Si.
Bref, j’aime les réécritures. Souvent, celles qui me viennent spontanément à l’esprit sont celles où on reste dans le contexte original pour essayer de comprendre. Pourquoi diable ci ou ça ? Comment donc ?
J’oublie souvent celles qui recontextualisent le mythe pour la simple raison que je suis incapable d’en écrire (ici, insérer un « Han » de jalousie parce qu’elles te réussissent), et pourtant, certaines de mes réécritures préférées sont des recontextualisations. Il suffit de penser à l’Antigone d’Anouilh.
Cela dit, à mon sens, ce sont celles crapotent le plus quand elles crapotent, ce qui en fait un exercice périlleux (ici, insérer une série de jurons insultants adressé à une auteur qui un jour a eu le mauvais goût de massacrer Antigone dans un de ses textes).
Bref. Je crois que ceci avait valeur d’introduction. Je suis très mauvaise à balancer mes critiques. Passons discrètement à ton texte avant que je ne reparte en considérations inutiles.

Mon plus gros problème ici, c’est que je suis frustrée.
Tu as déjà cherché à écouter sur Youtube un cd entier ? Mettons un vieux vinyle que tu n’as aucune chance de trouver dans les cinq années à venir mais qui te fait quand même envie ? Tu en cherches une, tu es en « agniiih » total, puis tu en cherches une autre, elle n’y est pas, bon, tant pis. Troisième, publicité agressive à la bande son douteuse, puis voilà, agniih, tu cliques sur un lien, mais c’est une version concert qui crépite, donc tu recherches, et avant cinq écoutes, tu en as marre et tu laisses tomber.
Mettons que même s’ils sont assez longs, tes textes, celui-ci plus que le marteau imparfait, laissent surtout entendre qu’ils sont une pièce d’un tout. On y ressent très bien qu’ils viennent de plus, que Loki a construit sa rancoeur sur autre chose (oui, bon, on a toujours la version « officielle », mais pour autant que je sache, ici, il n’a pas forniqué avec un étalon façon Zeus en rut, donc on est en droit et en devoir de se dire que ses sentiments se sont aussi bâtis autrement), qu’Odin est plus qu’il n’y paraît et que et que et que.
Donc voilà, on a une bribe ici, une bribe là, et le problème, c’est que même si on en veut plus, de bribe en bribe, on perd de l’attention, on perd de l’intérêt. Et c’est de savoir que dans deux mois je serai désintéressée qui me frustre.

Un autre point que j’aurais à te reprocher, c’est ta façon d’écrire les dialogues. Bon, ce ne sont honnêtement pas les pires dialogues qui soient, mais je les trouve un peu, comment dire, pompeux, ils manquent d’oralité. C’est toujours difficile d’en rédiger, et encore plus d’en remanier, du coup, je ne saurais quel conseil te donner. Tu pourrais peut-être essayer de les parler ? En surjouant toujours un peu le ton. Il est très difficile de surjouer une phrase trop longue ou mal balancée.

Enfin, je ne suis pas sûre d’être fan de ta caractérisation de Thor. D’accord il a un côté gamin, mais bon, ils sont en grande agitation depuis le matin, l’heure et grave et « bouhouhou, j’t’ai bien eu », ça ne va pas trop à mon sens. On dirait presque un épisode que Loki aurait inventé dans ses médisances macérées. (Ici, insérer un passage où je me demande si on n'est pas dans l'imaginaire de Loki plutôt que dans la réalité qu'il traverse.)

Sinon, voilà, j’ai relevé deux-trois trucs à travers ma lecture :
« leurs gesticulations qui ne me concernent pas. J’enfile un casque anti-bruit, leurs cris ne m’intéressent pas. » -> le double « ne… pas » est un petit peu désagréable
« Il faut une pause » -> fait
(Hum, j’ai l’impression qu’il y avait plus mais je ne vois plus où je les ai recensées)

Bref. A côté de tout ça, un style que me plait, qui coule tout seul pour laisser très limpidement passer ton histoire. Et puis le passage à une entreprise spécialisée dans la technologie est vraiment intéressant et intelligent. J’aimerais juste. Comment dire. Que tu saches en profiter pour tirer les conclusions nouvelles. ‘Fin, les ambitions doivent être différentes, les problématiques, les trucs. Pas ici, mais un jour, si tu écris encore un autre épisode.

Enfin, bref. Je suis désolée. J’avais l’intention de te faire une chouette critique pour dire que j’aimais bien et que j’étais super fière d’avouer tenu le fouet qui a marqué ton rythme, mais je n’ai que ce tissu verbeux incohérent à te remettre. Bon, mon opinion s’y cache quand même (malgré ma cruelle habitude d'oublier de signaler le positif les trois quarts du temps), j’espère que tu l’apprécieras quand même un petit peu :s

Réponse de l'auteur: Eh bien non, tu n'as pas mal vu : je réponds à ta superbe review. D'abord, en résumé, comme je te l'avais dit par MP, merci de ces commentaires constructifs et précis, d'autant plus que tu as l'habitude des réécriture, de l'expérience en écriture... c'est d'autant plus constructif et précieux comme commentaire.

Donc dans l'ordre de tes remarques. Les droïds... mmmh, tu dois avoir raison, c'est droïde en français mais j'ai trop vu Star Wars en VO, du coup, j'ai sorti le mot anglais. Juste remarque^^ Mais c'est vrai que c'est quand même cool de faire dialoguer Loki et Thor dans ce cadre-là. Même si les raconteurs d'histoire islandais de l'époque s'en retourneraient dans leur tombe. XD

Sinon, effectivement, ce texte comme le Marteau imparfait font partie d'un tout, je les ai regroupés ici dans une série identique et quand j'ai écrit celui-ci, je me suis sans cesse référée au premier écrit (même s'il est chronologiquement placé après) pour ne pas faire d'incohérence. J'espère d'ailleurs ne pas en avoir fait. Enfin bon, donc oui tu as raison, c'est un tout mais j'avais pas pensé qu'en lire un bout de ci, de là pouvait frustrer. Ta remarque dans ce commentaire a fait écho avec une lointaine envie enfouie et inavouée et m'a confirmée l'envie que j'ai de finir par reprendre ces textes en un tout par la suite. Je pense quand même en écrire d'autres "bouts" avant, comme je te l'ai dit, je crois, dans la carte que je t'ai envoyée avec les violettes. Tu n'es qu'une vile tentatrice, je vais devoir me creuser la cervelle pour reprendre ces textes et les lier en un tout. Déjà que "mon" Loki n'arrête pas de me parler, que je lis et vois les versions existantes pour le faire exister plus précisément... Il va pas arrêter de se la péter maintenant qu'il sait que je veux écrire tout sur lui. L'est très envahissant, ce garçon ! XD

Concernant les dialogues... Oui, c'est mon point faible systématiquement, comme me l'a souvent dit l'animatrice de mon atelier d'écriture IRL. J'essaie toujours d'écrire "bien" alors qu'il faut rester dans l'oral. Pas facile. En plus ici, j'avais envie, comme dans le "Marteau", du décalage environnement moderne/dialogues "shakespeariens" (entre guillemets car j'ai pas le niveau de William, mais c'est dans l'esprit) Alors c'est peut-être une erreur, c'est peut-être car c'est un peu comme ça, les dialogues, dans les comics (eux-mêmes réécritures des mythes) et que j'apprécie cela. Je suis peut-être trop inspirée par ça mais j'aime cette idée de décalage. Peut-être que ça ne fonctionne pas. En reprenant ça, petit à petit, peut-être que je sacrifierai ce truc qui me plaît pour un autre style, je ne sais pas encore, je verrai. Après, le problème des dialogues ne vient peut-être pas que de là, ils sont peut-être un peu longs aussi... Il faut vraiment que je fasse gaffe à ces histoires de dialogues, j'ai du mal à faire naturel, je ne sais pas comment tu y arrives, toi^^

Alors concernant Thor... Moui, j'ai pas fait attention, tu as raison, je devrais le rendre plus "sérieux". Disons que, mon Thor, je le verrais bien moins "travailleur", moins "cérébral" que mon Loki mais pas gros nase non plus. Comme on en avait parlé par mp, la difficulté supplémentaire est que tout est du point de vue de Loki qui n'est pas objectif, qui ne sait d'ailleurs pas trop ce qu'il pense à mon avis, il balance entre l'amour/l'amitié et l'envie/la colère/la jalousie. Pas évident d'écrire sous ce point de vue mais c'est intéressant. Ma version de Loki, je la vois parano, changeante, intrigante et qui va probablement tomber dans la malveillance de plus en plus. Mais tout étant de son point de vue biaisé par ses sentiments forts mais volatiles, ben ce qu’il y a à écrire n’est pas forcément la vérité, d’où la difficulté comme on en avait discuté par mp. Après, honnêtement, dans le cadre de ce texte, le coup où Thor le fait sursauter…. Ouais, c’est pas génial, ça peut sauter et l’arrivée de Thor introduite autrement. Là, j’approuve totalement.

Ensuite, ben merci pour les coquilles relevées, je vais les corriger. Encore des petits trucs que je repère pas même après 10 relectures. Casse-pieds mais inévitable, je pense qu’on en est tous là^^

Et puis concernant ce que tu me dis « tirer des conclusions nouvelles », « ambitions différentes »… C’est pas évident. J’ai du mal à saisir ces notions, j’ai pas vraiment l’habitude des réécritures, ni d’en écrire, ni d’en lire. Ce serait beaucoup modifier ? Changer la fin ? Transformer le caractère ? Pas évident, j’ai besoin de m’appuyer sur la base, il y a des trucs auxquels je tiens mais peut-être, tout comme les dialogues « old school », ce sont des choses qu’il faudra que je finisse par lâcher (avec difficulté). Quoique maintenant que j’y pense, il n’y a pas tant de trucs que ça que je veux garde et pas trop modifier, seul le caractère de Loki puisé en partie dans la mythologie ne peut pas trop bouger à mon sens vu que c’est lui qui m’inspire et surtout son fichu caractère. Encore que, finalement, j’ai pas tant que ça pompé que sur la version mythologique, je pense l’avoir déjà travaillé à ma sauce.
Par contre, je pense que les mythes eux-mêmes, tu dois avoir raison, ne sont pas encore très changés. Là, dans « Sleipnir », je sais avoir pu m’en détacher plus que dans le « Marteau » qui a quelques faiblesses de ce côté-là, relevées dans les reviews d’ailleurs. Mais là, je ne vois pas encore trop comment j’aurais pu trop m’en échapper, m’en éloigner. Tu sais, c’est pas facile facile. J’ai vraiment du mal à cerner cette notion-là. Je pense que c’est ce qui va me poser le plus de souci. Je crois que dans de futurs textes, je ferai appel à toi et tes précieux avis sur ce point-là. Sur certains possibles textes, j’aurai moins à modifier que dans d’autres, surtout le principal que je veux faire, le final, le Ragnarok qui est quand même la fin du monde version nordique. Là, ça ne pourra pas être ça mais… quoi ? Faudra voir. Peut-être pas une simple destruction de l’entreprise mais… un renouveau ? Et puis comme je suis pas objective, je veux que Loki gagne à la fin. Pour changer.

Enfin bref (quoique « bref »… vu la taille de la RàR, pas tellement. Mouarf) Merci mille fois pour ce commentaire mais surtout, merci mille fois pour ton soutien dans cette entreprise, merci de m’avoir poussée, ça a été efficace voire carrément essentiel. Et je compte revenir t’enquiquiner pour les suites…)

Reviewer: Vifdor Signé [Signaler ceci]
Date: 10/03/2013 20:58 Title: Le marteau imparfait

Le premier paragraphe fut... une torture? XD Puis après la litanie de noms bizarres se calme et c'est cool. :D
L'installation du texte m'a paru un peu longue, mais l'écriture m'a semblé se fuidifier au fur et à mesure. J'ai aimé comment on s'achemine vers la fin.
Mon petit moment-où-je-fais-ma-tête-de-DSK-en-ricanant :
Son manche emplit sa main à la perfection
o/

Réponse de l'auteur: Ah oui, le premier paragraphe ! Tu as raison, c'est pas le plus intéressant. Quand j'ai imaginé le contexte, je pensais pas avoir besoin d'en parler et puis... ca s'est avéré inévitable, pour mieux situer le tout. Et encore, je sais qu'il y a des imperfections, tout n'est pas clair dans le cadre. Après, ces noms ne me sont pas étrangers mais c'est vrai que quand on ne connaît pas, on peut mélanger, au début où j'ai découvert cette mythologie, ça m'a fait le même effet. :) Du coup, oui, j'abonde en ton sens quand tu parles de mise en place longue. Ca a aussi été trèèèès long dans ma tête. Je suis contente que tu aies apprécié l'évolution du récit, merci de m'avoir laissé ton avis, c'est très constructif ! Et sinon... si j'avais parié que quelqu'un me laisserait un commentaire DSKien sur ce passage... j'aurais tout misé sur toi, petit malin, va ! Tu m'as bien fait marrer avec ce commentaire ! ;) (et c'est là que je me sens ingénue, j'ai pas du tout pensé à ça en l'écrivant^^)

Reviewer: Hana Lee Signé [Signaler ceci]
Date: 09/03/2013 14:59 Title: Le marteau imparfait

Impressionnant! Vous vous êtes carrément réapproprié ce qui s'est passé avant la révolte de Loki. Maintenant, je me demande si c'est vrai qu'on lui a fait porter un masque pour le faire taire ??? C’est fou ! Normalement, si je me souviens bien... Loki, on entend ses hurlements de douleurs à des kilomètres à la ronde. Je vais aller vérifier ça... du coup, bien joué parce qu'on y croit! Pour l’écriture, c’est bien fichu. J’aime bien aussi Loki en narrateur et on sent bien le côté « ressentiment » face à la popularité de son « frère », Thor.

Réponse de l'auteur: Je te remercie beaucoup pour ta review encourageante, je suis ravie que cela t'ait plu !

Dans la mythologie, à la base, le Nain Brokk lui coud les lèvres d'où plein de sans et sa douleur (tiens par contre, je ne savais pas qu'on entendait ses hurlements de douleur à des kilomètres à la ronde. Tu m'apprends quelque chose, merci !)
Je suis contente que tu y aies cru, ça me fait penser que j'ai au moins un peu réussi à mes fins ! Merci encore !

Reviewer: Ocee Signé [Signaler ceci]
Date: 09/03/2013 12:46 Title: Le marteau imparfait

Hey ! Bon, je ne connais pas le mythe d'origine et je n'ai vu qu'Avengers niveau Marvel (Thor va y passer ce week-end, je crois, j'ai le DVD qui me fait de l’œil depuis un moment). Du coup, je ne sais pas trop ce que tu as réécrit ou non mais j'avais sans arrêt en tête l'image des films ^^' (la muselière, je l'ai vu sur des fanarts par exemple, mais je ne sais pas si elle existe dans le mythe et/ou dans les comics et le film...)

L'adaptation avec les sociétés, j'aime bien, mais j'avoue que je n'arrivais pas trop à me situer niveau époque/univers alternatif. Parce qu'il semble y avoir encore une dose de magie ou de technologie très avancée mais, en même temps, je trouve que la manière de communiquer entre eux fait très vieille époque. J'ai bien aimé ce style d'écriture d'ailleurs, ça se lit bien, c'est fluide et ça m'a fait bizarre quand, à deux ou trois reprises, les persos parlent de façon plus "moderne" (sans la négation *cherche* voilà Loki au début "mais j’en crois rien" et Odin à la fin "C’est pas cette fois-ci que tu partiras pour Nifhel"). Mais, du coup, ça a contribué à ma confusion ce langage assez soutenu, j'étais toujours partagée entre la vision mythologique noms originels gardés/niveau de langage/relations hiérarchiques très vieille école et la vision plus moderne/futuriste haute technologie ?/entreprises. Je pense que tu aurais pu pousser la transposition dans une société moderne encore plus loin pour casser complètement avec l'impression divine qui persiste mais bon, ce n'était peut-être pas le but non plus XD

Après, au niveau de l'histoire, je suis un peu comme Hina pour la facilité avec laquelle les nains se plient à la demande et je me suis fait la même réflexion pour sa tête et son cou.

Mais j'ai moi aussi beaucoup aimé être du côté du "méchant" de l'histoire et j'ai inévitablement compati avec lui (m'enfin, d'office à cause de toi, je le trouve trop choupi le pauvre - même s'il a un sale caractère, son besoin de reconnaissance et d'amour, c'est émouvant XD je changerai peut-être d'avis après avoir vu Thor, cela dit ^^') Et on comprend parfaitement l'impact de l'humiliation finale et on a envie de porter un tee-shirt "Loki's team" :mg: Bref, c'était un bon moment de lecture =D

Réponse de l'auteur: On en avait déjà discuté par mp mais je te réponds à nouveau ici, comme ça les potentiels lecteurs verront aussi ma réponse^^
Alors je vais reprendre paragraphe par paragraphe. D'abord, concernant les films Marvel et la "muselière". Disons que j'ai tout fait pour absolument éviter la ressemblance avec les comics, parce que je ne me suis basée que sur des récits de la mythologie nordique. De ce que je vois d'après les commentaires que je n'ai pas tout à fait réussi cela. J'ai bien quelques raisons en tête, et notamment la première : le fait que les personnages des comics sont eux aussi des réécritures, d'où l'inévitable ressemblance. Et sûrement aussi qu'en tant que fan de comics, je les avais en tête, de toute évidence.
Et la muselière... eh bien je crois que je t'avais dit que je voulais adapter "technologiquement parlant" la version mythologie qui cout les lèvres de Loki dans ce passage. Je voulais éviter ce côté un peu sanglant et le caser dans un contexte moderne. Du coup, c'est vrai que ça se rapproche de la version film, j'avoue que je n'avais pas réalisé à quel point ça ressemblait au film. Et comme je t’avais dit, j’avais plus envie de montrer une humiliation publique du gars qui sait créer plein de trucs et qui se fait avoir par une technologie qu’il ne maîtrise pas et qui en plus, s’est fait piéger alors qu’il croyait piéger depuis le départ.

Concernant le fait que l’époque ne soit pas déterminée, c’était assez volontaire parce que la situer, ça me rendait trop dans une pure SF, un genre que je ne maîtrise pas tant que ça. Du coup, ça m’arrangeait un peu, je l’avoue, de laisser le flou. Disons que c’est dans un futur indéterminé, un lieu indéterminé aussi. Du coup, la question de la magie, comme tu le fis, me chiffonne un peu. Je ne me vois pas du tout expliquer ça scientifiquement, j’ai pas du tout les compétences nécessaires ! ;)
C’est vrai que c’est un peu une facilité mais c’est quand on veut créer quelque chose qu’on se rend compte de sa difficulté, je n’avais pas tellement le temps de trop me pencher sur ce point-là (ah, les dead-lines !) et surtout, je voulais me concentrer sur la création de Mjöllnir.
Et merci de ta remarque sur le niveau de langage, parce que c’était une boulette. Plein de relectures et je ne l’ai pas vu. Hem… C’est corrigé^^
J'avais envie du contraste langage soutenu/modernité, j'ai tout voulu écrire en ce sens. J'aimais bien l'idée, cela dit. J'aime bien l'idée que dans un lointain futur, on puisse parler ainsi. Du coup, c’est peut-être là l’influence qu’ont eu les comics sur moi, en fait.

Pour la facilité dont tu parles à propos des Nains et la rapidité avec laquelle ils offrent ces cadeaux magnifiques et du cou, en fait, j’ai exactement suivi la mythologie.
Là où le bât blesse chez moi, je le reconnais, c'est que je n'ai pas assez développé le fait que Odin et Thor soient très connus, leur probable emprise et puissance sur toutes les sociétés. Merci d'avoir pointé cela, j'étais trop axée sur le mythe, là où Asgard est un monde puissant et Odin le plus puissant de tous dans ce monde. Ce sont des dieux après tout là-bas. Bon comme de toute façon, j'ai tellement aimé écrire sur cet univers recréé que je vais poursuivre alors je pourrai développer un texte sur Asgard et sur eux (si je m’y tiens, j’en ai très envie mais j’ai peur d’avoir été ambitieuse et de me décourager…)
Et pour le cou et la tête ? Bon euh, oui je sais, moi aussi je trouve ça facile. C'est pile ça dans le mythe de la création de Mjöllnir et j'ai pas su faire autrement. Dans le mythe, c'est aussi facile et peu clair, je le ressentais mais je n'ai pas été capable de trouver mieux.

Je suis contente que tu aies apprécié ce point de vue du « méchant », je mets entre guillemets parce que tant dans la mythologie que dans les comics, Loki est un personnages difficile à cerner et pas 100% noir. Dans la mythologie, il oscille beaucoup entre les mauvaises farces et les coups de main aux autres Dieux. C’est pour cela que je l’apprécie (et dans la version film des comics, il a encore quelque chose de plus, de tragique qui me frappe totalement.) Du coup, okay, je vais nous commander des t-shirts « Loki Team »

Merci beaucoup beaucoup pour cette review encourageante, je suis ravie que tu aies apprécié et surtout merci d’avoir pointé quelques imperfections parce que même si j’en avais remarqué certaines, ça va m’aider pour apporter quelques autres petits trucs dans les autres potentiels textes (comme je le disais, si j’ose aller au bout) Merci beaucoup !

Pas de résultats trouvés.
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.