Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Artiste maudit
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Eanna Signé [Signaler ceci]
Date: 25/12/2014 06:57 Title: Un cavalier bleu

Comme toujours, j’ai beaucoup aimé ton texte Vif. Tu as vraiment un excellent style mais ça on a déjà dû te le dire plein de fois donc c’est comme Harry à qui on dit qu’il a les yeux de sa mère, au bout d’un moment tu en as peut-être marre d’entendre toujours la même chose xD (quoique c’est le genre de compliment dont j’aurais du mal à me lasser, mais bon^^)

Bref, du coup je vais détailler un peu quand même, mais c’est en lisant ce genre de texte que je comprends pourquoi je vais si peu sur le Héron, j’ai toujours peur de tout comprendre de travers, parce que le texte n’est pas ancré dans un univers défini que je connais par cœur, là je plonge dans quelque chose de complètement différent et, vieux restes de prépa, j’ai toujours peur de recevoir en réponse : « heu, ce n’est pas du tout ça que je voulais dire, tu n’as rien compris… » x)

La façon dont tu te mets dans la peau de ce peintre, enfin c’est comme ça que j’ai compris ton texte, la façon dont il essaie de saisir les traits du cheval, on a l’impression que plus le texte avance, plus il devient fou, face aux couleurs improbables que prend son tableau, le renard violet, le cheval tantôt bleu tantôt jaune. Si le personnage est fou, alors oui c’est très bien retranscrit, parce que les pensées que tu as écrites sont désordonnées, on a l’impression de le voir perdu dans un tourbillon de couleur d’où il n’arrive plus à sortir. Toutes ses émotions, et puis la fin où on se retrouve en pleine Première Guerre Mondiale, où on quitte l’univers des couleurs vives pour arriver dans le gris artillerie et le vert wagon…

Comme je t’ai dit, j’ai peur d’avoir tout compris de travers, j’ai aimé ce que j’ai compris, mais si c’est à côté de la plaque je m’en excuse x)

Joyeux Noël Vif !

Réponse de l'auteur: Faut pas complexer sur comment tu comprends ton texte, c'es tun pu comme en peinture abstraite, l'interpratation es tun peu propre à chacun même si je tente de tracer la trame à grands traits. ^^
Merci de ton commentaire de Noel, ça me fait super plaisir, surtout que tu es la seule qui a pris le temps de le faire cette année. ^^

Reviewer: Ewie Anonyme [Signaler ceci]
Date: 22/03/2013 08:25 Title: Charge d'âme

Ploup ploup...

Un thème très intéressant, la folie. j'aurais du faire cette atelier xDDD
J'ai beaucoup aimé tout ce travail de la terre, mais je n'avais pas vu que c'était des sculptures et justement du coup ça m'a semblé obscur. Après avoir vu "Camille Claudel", j'ai relu et d'un coup c'était plus clair ^^'
C'est bien parce que c'est assez court pour qu'on ne s'ennuie pas, il ne fallait pas en faire plus je pense.
Après je suis moins fan de toutes les références à l'âme "l'âme trop grande", "âmes étouffées", j'avais comme l'impression que ça détonnait.
Un texte très hibou ... chouette /SBAF/ *ilesttôt,jefaisdesjeuxdemotsnazes*

Réponse de l'auteur: l'âme qui détonne, c'est un peu con ouais. XD
Content que le texte t'ait plu, et oui, il fallait participer à cet atelier, les thèmes était vraiment cool (enfin comme d'hab quoi :3 ). merci pour la critique. :)

Reviewer: nini50 Signé [Signaler ceci]
Date: 15/02/2013 11:22 Title: Un cavalier bleu

Pour mon Valentin :

J'aime beaucoup ce texte, on sent bien que tu as choisi tes mots avec soin pour donner cette fluidité. Et c'est très bien réussi !

Je ne connais pas du tout ce peintre, je vais donc aller de ce pas regarder ses œuvres (sur le net bien entendu, malheureusement pas dans un musée, bien que cela aurait été plus adapté pour voir ces couleurs dont tu parles).

Je ne sais pas si c'est parce que je lis quasiment tout tes textes ou si c'est la lecture de ton mémoire sur la Première Guerre, mais bizarrement, je m'attendais à cette fin. Mais ça ne lui enlève rien de sa superbe, de son tragique !

Encore une fois c'est une magnifique nouvelle !

Bonne saint-valentin (un peu en retard, sorry) !

Réponse de l'auteur: Merci Nini. :) Content que le texte t'ait plu, oui la fin n'est pas surprenante, si j'aimais les happy end, ça finirait par se savoir. XD

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 05/01/2013 23:42 Title: Un cavalier bleu

Ah, c'est inattendu comme chute, je ne voyais pas où tu allais en venir. Je ne connais pas non plus ce peintre, j'avoue. Vu comment tu parles de ce tableau, je suppose que tu l'apprécies beaucoup et ça se ressent dans les mots, il y a quelque chose de vivant, de palpable...
Et puis on sent une maîtrise du style, on sent ton expérience de l'écriture, c'est évident.

Réponse de l'auteur: je ne parlais pas d'un seul tableau, mais de l'ensemble de son oeuvre -animalière-. Sinon oui c'est un de mes peintres préférés. :)
merci d'avoir laissé une critique. :)

Reviewer: Eanna Signé [Signaler ceci]
Date: 24/12/2012 21:48 Title: Charge d'âme

C’est le premier texte du Héron que je lis, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Pour moi qui viens de lire des fics et encore des fics, un peu d’original ça… repose, d’une certaine façon. Un texte sur un personnage historique, qui plus est, je ne demandais rien de plus. Je t’avouerai, je ne suis pas du tout calée en sculpture, et sortie de Rodin, Pompon, Carpeaux et Michel-Ange (et sans doute quelques autres aussi) je ne connais pas grand-chose, aussi Camille Claudel m’était-elle totalement inconnue (quoique son nom me dise quelque chose, j’ai forcément dû voir des œuvres d’elle, je me documenterai à l’occasion).

Bref, après ce prélude un peu inutile, venons-en à ton texte. Je l’ai beaucoup aimé, je trouve que ta représentation de la sculptrice dans sa relation avec la terre, la pierre, est très bien retranscrite. C’est un texte marquant en fait, il montre une vision du sculpteur originale. Et puis ça s’accorde merveilleusement bien avec la phrase de Malraux dans ta note d’auteur. La vision d’elle par les autres est dure, mais également vraie. Dans un autre genre, les poètes, les peintres, les musiciens sont vus de cette façon par les gens extérieurs, comme des sortes de fous… Ton texte est très bien écrit, tu sais où tu vas, tu suis ton fil, la longueur est idéale, c’est vraiment très bon. Je suis désolée de ne pas m’étendre plus, je suis moins habituée à commenter de l’original, et quelque part si je continue, ça va ressembler à un commentaire de texte scolaire, ça n’aura plus vraiment d’intérêt. Je préfère te laisser un commentaire sur mon ressenti global après lecture, j’espère que d’autres sauront mieux que moi rendre justice à ton texte^^

Bravo en tout cas, Vif, et joyeux Noël !

Réponse de l'auteur: il est très bien ce commentaire, merci d'avoir pris le temps de me lire, joyeuses fêtes de fin d'année à toi aussi. :)
j'ai choisi Camille Claudel comme artiste pour illustrer le thème de la folie de manière assez prosaïque vu qu'elle a fini dans un asile d’aliénés. c'est une approche relativement simple. :)

Reviewer: Noix de coco Signé [Signaler ceci]
Date: 14/09/2012 21:32 Title: Un cavalier bleu

Je suis à la fois perplexe et admirative devant ton écrit. Perplexe car j'ai eu du mal à comprendre où tu allais. Le dernier paragraphe m'a sciée, et j'ai du relire plusieurs fois la fin (et le texte entier) pour réussir à comprendre le tout.

Je suis en revanche admirative car une fois de plus, ça se lit très bien. C'est fluide, et comme le dit Litsiu, on hésite à le lire à haute voix pour mieux en apprécier les sonorités et la musicalité, laisser couler les mots hors de soi.

A noter, ces deux phrases, qui m'interpellent. "Quand je m’épuise c’est toi qui me suit. Me dit quelle couleur poser sur la palette [...]"
Est-ce que tu ne devrais pas mettre les phrases à la 2nde pers du singulier, vu que ce passage s'adresse au cheval, que tu tutoies ?

A bientôt

Coconut.

Réponse de l'auteur: Merci pour la critique. :)

Reviewer: litsiu Signé [Signaler ceci]
Date: 06/09/2012 22:40 Title: Un cavalier bleu

J'ai beaucoup aimé. Comme d'habitude ton texte coule tout seul, ça donne envie de le lire à haute voix...

Pour le thème : tu es un très bon VRP pour artistes décédés !
Hem, on la refait... ^^'
Alors la première chose que j'ai faite c'est d'aller revoir sur le web des toiles de Franz Marc (j'avais fait de même pour Charge d'âme mais je suis toujours en train de cogiter pour dire quelque chose de spirituel sur ce texte, que j'ai adoré même s'il y a beaucoup de redingotes). Histoire de comparer les images littéraires et les images picturales, et les trouver parfaitement complémentaires. Parce qu'il y a quelque chose de passionné qui ressort de ton texte, et ça ne s'invente pas. Un artiste parle des artistes.


Réponse de l'auteur: "VRP pour artistes décédé", me suis trouvé une nouvelle carrière là. :3
J'adore Franz marc, c'est un de mes peintres préférés avec Robert Delaunay, donc normal si je suis enthousiaste. :D

Merci pour ta cool rewiew. :)

Reviewer: verowyn Signé [Signaler ceci]
Date: 01/08/2012 01:35 Title: Charge d'âme

Chouette sujet, tout à fait dans le thème.
Tu m'as un peu dicté ma soirée le jour où j'ai lu ton texte pour la première fois, parce que du coup, après, je me suis regardé le film avec Adjani.

Le style est bon, même pas visuel, plus tactile, je dirais. On sens la pierre, la glaise.

J'ai trouvé que tu insistais peut-être un peu trop sur les redingotes étriquées, on saisit l'idée assez vite, je pense...

Ici, tu as zappé un mot je pense : mais elle juste trop enfoncée dans l’âme mouvante de la terre qui glisse entre ses doigts.

Réponse de l'auteur: pour les redingotes, c'était un peu un rappel par rapport à mon texte sur Lautrec, j'ai pas fait attention que ça pouvait être redondant. XD
merci pour la critique. :)

Reviewer: Avel Signé [Signaler ceci]
Date: 10/07/2012 16:10 Title: Charge d'âme

J'aime bien tout le lien que tu fais avec la pierre. Parce que j'aime bien la pierre. Du coup aux premières lignes, je me suis dit chouette chouette chouette, d'ailleurs j'aime énormément le début : "Elle n’est pas folle. Elle est juste ailleurs. Loin dans l’âme de la pierre pour trouver quelle forme lui donner."
Mais il y a un truc qui m'a empêché ensuite d'être embarquée corps et âme dans l'histoire, c'est de n'avoir pas réussi à la lecture à m'imaginer les sculptures. Faudrait sans doute que je relise maintenant après avoir été jeté un oeil aux sculptures de Camille Claudel, que je reconnais mal connaitre.
Concernant Camille Claudel, la référence était assez évidente, et en même temps le style d'écriture est relativement rythmée (phrases courtes et ponctuation rapprochée) pour que l'on aie pas de temps mort nous faisant trop réfléchir sur ce point.

Réponse de l'auteur: C'est toujours délicat de présenter des sculptures sans préciser trop pour éviter d'en faire une description littérale.
Merci pour la critique.=)

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 16/04/2012 09:42 Title: Toulouse

J’ai terriblement la flemme de commenter. Je n’ai réussi à me motiver qu’en pensant que sinon, je devrais aller plier le linge.
Bon. Alors. Ce texte est incroyable. J’aime j’aime j’aime. Il y a de ces phrases qui ont un goût de jubilation quand j’y repense, tellement elles sont bonnes. Comme pour donner meilleur goût à tes cendres., c’est juste waw, par exemple. Et puis la 2 PS. Et puis le cadre. Je veux dire. Tout ça, ça a un goût de perfection. (Mais ça, tu t’en doutais sans doute.)
Il y a bien eu deux-trois fois où tu semblais hors de ton rythme, mais sérieusement, boarf, à côté du reste. J’ai adoré ce texte, qui est un très bel hommage à Toulouse-Lautrec. Parce que les bas-fonds peuvent être magistraux.

Réponse de l'auteur: Non je m'en doutais pas. XD
Hors de mon rythme? Où ça? :/
Merci d'avoir commenté, tu peux aller plier le linge maintenant. =>

Reviewer: litsiu Signé [Signaler ceci]
Date: 15/04/2012 20:30 Title: Toulouse

J'aime quand tu écris à coups de cutter. Et j'aime quand c'est pictural. Le sujet se prête adorablement à ta plume féroce, c'est du sur-mesure.

Réponse de l'auteur: merci pour cette petite critique et pour les coups de cutter. ^_^

Reviewer: Lionnor Signé [Signaler ceci]
Date: 15/04/2012 18:18 Title: Toulouse

Agréable à lire comme toujours !

Réponse de l'auteur: merci d'avoir laissé un mot. =)

Reviewer: JimmyNe Signé [Signaler ceci]
Date: 15/04/2012 16:59 Title: Toulouse

Ha! Premier commentaire! Bref, je ne sais que dire mis à part que j'ai adoré! Particulièrement cette phrase:
Tu aimes comment elles portent le scandale sur leur peau comme un parfum.
La description des filles de joie en général était brillante!

Réponse de l'auteur: Content que mon texte te plaise, merci d'avoir pris le temps de commenter. :)
Pour les descriptions des dames, je n'ai eu qu'à regarder les tableau d'Henri.... ^^

Pas de résultats trouvés.
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.