Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Sélections Flamboyantes

Les Sélections Flamboyantes


Bienvenue sur la page des Sélections Flamboyantes, les sélections de vos textes favoris sur le Héron ! ♥ Sur cette page, vous pouvez découvrir de nouveaux textes, voter pour vos préférés et retrouver les anciens sélectionnés et primés !

Qu'est-ce que les Sélections Flamboyantes ?


Il s'agit d'une sélection sur deux mois, faite par les lecteurs du Héron sur un thème. Le thème peut être un genre littéraire, un sujet de société, une contrainte de mots, etc. Les sélections sont un moyen de faire connaître de nouveaux auteurs, mais aussi de récompenser des textes qui vous plaisent, qui vous touchent ou vous font frissonner.

En résumé : DEUX mois, UN thème, et vous choisissez vos textes préférés !

Comment ça marche ?

Quéssadir quececi ?


Plusieurs textes vous sont proposés pour un thème, sur cette page ou sur le forum dans un topic dédié vous avez alors deux mois pour lire, laisser un commentaire si vous le souhaitez, et voter pour vos textes préférés. Pour cela, vous pouvez utiliser le widget en dessous de cette présentation, et pas besoin d'être inscrit(e) pour le faire !


Qui propose les textes ? L'équipe des Beiges et l'équipe des Sélections s'unissent pour vous proposer pour chaque thème un choix de textes intéressants et tous méritants, qui ne demandent qu'à être lus et (re)découverts.

Proposer un thème

N'hésitez pas à venir suggérer des thèmes, dites-nous ce que vous aimeriez lire ! Vous trouverez le topic sur lequel poster vos idées en cliquant ici !
Vous pouvez aussi directement en suggérer en commentaire des news mensuelles !

Sélection du mois

Mois : Avril-Mai

Thème : Anticipation

Nombre de votes possibles : 2

Date de clôture des votes : 31 mai 2018

sondage

Titre : A un cheveu
Auteur : Eejil
Rating : -12 ans
Catégories : Science-Fiction
Avertissement : Aucun
Genre narratif : Nouvelle
Nombre de mots : 3597
Résumé :
2145, les hommes ont trouvé la recette de l'immortalité. Ils reproduisent chaque jour un quotidien sans saveur, satisfaits de leur sort. Jusqu'au jour où Jane découvre un cheveu dans la bonde de sa douche. Un cheveu qui n'était pas censé tomber. Un cheveu perdu, qui est un peu comme un présage de mort.
Votre avis : La belle écriture d'Eejil et son imagination m'ont vraiment plongée dans cette histoire. Le futur qu'elle décrit m'a vraiment angoissée, et j'ai eu du mal à décrocher ! C'était vraiment une très bonne lecture qui a apporté avec elle pleins de questions. C'est un univers sur lequel Eejil pourrait écrire des dizaines d'histoires si elle le souhaitait, un monde où tout le monde est immortel, ça fait peur comme c'est passionnant !
Proposé par ExtraaTerrestre

Titre : [Les Vautours d'Arès] Les écuries d'Augias ( Un gros champignon blanc )
Auteur : The Night Circus
Rating : Tout public
Catégories : Science-Fiction
Avertissement : Aucun
Genre narratif : Nouvelle
Nombre de mots : 1 442 (terminée)
Résumé : Il n'y a pas de champignons sans humidité, il n'y a pas d'humidité sans eau. Il n'y a pas de champignon sans eau.
Votre avis : En général, quand je vois de la SF/Anticipation en modé, je suis très content :mrgreen: , et là quand j'ai vu que c'était Nighty, j'étais très intrigué. Je n'ai suivi que vaguement les Douze Travaux, mais ce texte m'a marqué lors de sa lecture. Le fait qu'en si peu de mot, Nighty réussit à créer son univers, à dépeindre sa société en mettant l'accent sur un élément primordial : l'eau. Sur fond de légère dystopie, elle raconte une histoire avec un personnage attachant alors qu'on ignore pratiquement tout de lui. L'importance donnée à l'eau, puis les réactions du personnage face à sa découverte, rendent ce texte extrêmement poignant et efficace.
Proposé par AlbusDumbledore

Titre : ∞®
Auteur : BrainyLegs
Rating : Déconseillé -12 ans
Catégories : Science-Fiction, Société
Avertissement : Discrimination (racisme, sexisme, homophobie, xénophobie), Violence physique
Genre narratif : Roman
Nombre de mots : 11 918, 4 chapitres (non terminé)
Résumé : Dans un monde ultralibéral et une société fragmentée ; relation évidemment causale, une nouvelle technologie permettant de contrecarrer 98,9% des maladies est synonyme de fin de notre civilisation.
Votre avis : Je n'ai aucune honte à dire que BrainyLegs est probablement l'autrice qui m'inspire le plus sur le Héron actuellement. Ses oeuvres d'anticipation dystopique sont toutes une pure réussite. Ce n'est pas un hasard si deux ont déjà été sélectionnées et que j'en ai proposée une troisième en CdC il y a quelques mois (raison pour laquelle je ne la présent pas). Sans le moindre doute, BrainyLegs est celle qui, sur le Héron, maîtrise le mieux ce genre, que ce soit ses codes, ses thématiques, ou son rythme. Et on peut même faire un peu de chauvinisme, puisque ces histoires se déroulent principalement en France et dressent un regard peu flatteur sur notre propre société. ∞® n'échappe pas à la règle, avec ses premiers chapitres qui mettent déjà en place un univers riche et passionnant. Je ne sais pas encore où tout ça va nous mener, mais pour le moment c'est un petit bijou.
Proposé par AlbusDumbledore

Titre : L'Egalité totalitaire
Auteur : ARD_Guillaume
Rating : Tout Public
Catégories : Aventures, Science-fiction, société
Avertissement : Aucun
Genre narratif :Nouvelle
Nombre de mots : 14647 mots, terminée
Résumé : Après un accident d’origine inconnue, un couvre-feu sur Paris est décrété par la République Citoyenne Égalitaire. Suivant les instructions à la lettre, Béatrice rejoint donc son domicile avant qu’il ne soit trop tard. Cependant, une fois à l’abris dans son appartement, elle voit son destin bouleverser lorsqu’elle se retrouve face à l’interdit. Béatrice va très vite comprendre que le visage du monde n’est pas celui qu’on lui a appris, et qu’il est à deux doigts de basculer de nouveau dans le chaos. Va-t-elle rester fidèle à ses convictions ou bien suivre l’éducation qui lui a été inculquée ?
Votre avis : J'ai eu l'honneur de bêtater ce texte et j'ai tout de suite été emballée par cet univers, dès les premiers mots. C'est très rare de lire une histoire où les personnages principaux sont des femmes, où elles sont là comme le sexe dominant le monde. Ca interpelle forcément quand on est une lectrice et ce qui interpelle aussi, c'est le traitement réservé aux hommes. Il y a des idées très intéressantes dans ce cadre. Et puis, il y a l'aventure, les péripéties, ce que vit l'héroïne, les gens qu'elle rencontre et comment elle évolue. Je vous conseille vivement la lecture.
Proposé par Norya

Titre : Cameo
Auteur : Ialona
Rating : Tout Public
Catégories : Science-fiction
Avertissement : Aucun
Genre narratif : Aucun
Nombre de mots : 2242, 3 chapitres, non terminée
Résumé : Cameo = Brève apparition Un maquillage trop lourd à porter désormais, une expérience qui tourne mal, une décision pas facile mais nécessaire, voilà où va vous emmener cette histoire.
Votre avis : C'est cruel de nous laisser sur notre faim. Dans ce futur au goût de Black Mirror, avec cet implant, ces couleurs étalées sur le visage et ce Professeur perdu dans son expérience mystérieuse. J'aime énormément tout ce qui est déjà impliqué et ce que notre futur pourrait être. Mais quelle frustration de devoir seulement imaginer le contexte et la suite !
Proposé par Labige

Résultats de la précédente sélection

Félicitations aux textes suivants qui remportent leur sélection sur le thème Tragique pour Février-Mars ! :beer:

Auvergne, 1919. Octave est rentré chez lui, loin du cauchemar de la guerre et des corps s'empilant. Mais, sans la seule chose qui lui a permis de survivre à l'enfer, le monotone du quotidien n'est pas différent de l'horreur des combats.
Et vous, que faisiez-vous le 21 juillet 1969 ? Tous les étudiants de la salle de classe essayent tant bien que mal de répondre au sujet du jour. Ils lèvent les yeux au plafond ou se grattent frénétiquement la tête à la recherche du sujet parfait à inventer. Oui, ce jour là l'homme a mis le pied sur la lune pour la première fois, et puis ? C'est loin, tout ça... Presque cinquante ans... Parmi eux, April, jeune fille de seize ans, jubile intérieurement. Pour elle, pas besoin d'inventer... Cette journée, elle l'a déjà vécue.