Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: aliix Signé [Signaler ceci]
Date: 18/04/2014 18:45 Title: Chapitre 1

Ton texte aurait pu être vulgaire, mais il est si bien écrit que, de mon point de vue, il ne l'est pas.

Il manque la sensualité que j'avais jusque ici rencontré dans les PWP, mais je ne trouve pas cela plus mal, je suis trop souvent tombée sur des textes nian-nian.

Reviewer: Ewie Signé [Signaler ceci]
Date: 03/03/2014 18:59 Title: Chapitre 1

Bonjour,
Dans le cadre du rangement Héron pour une optimisation de la recherche et de la lecture des textes, nous effectuons certains changements de catégories. Certaines catégories ont été ajoutés, d'autres modifiées.
Je pense que votre texte n'est pas classé dans la bonne catégorie, ce pourquoi je le retire de Inclassable pour le mettre à la place dans Romance.
Si cela vous pose un souci et que vous souhaitez discuter ce classement, vous pouvez toujours contacter l'équipe de modération ou moi-même.
Bonne continuation
Ewie, modératrice

Reviewer: Vegeta119 Signé [Signaler ceci]
Date: 13/05/2012 13:31 Title: Chapitre 1

C'est... particulier. J'adhère pas vraiment au principe de la domination, du moins pas jusqu'à ce point, mais le récit est suffisamment bien écrit pour faire passer l'idée en douceur. Je te donne 1 point.

Reviewer: Noix de coco Signé [Signaler ceci]
Date: 05/05/2012 22:52 Title: Chapitre 1

Curieuse sensation à la lecture.

A mi-chemin entre le porno mais sans visuel et un travail d'écriture poussé. Parce qu'il y a un travail, c'est sûr.

Je n'ai peut-être pas la tête au PWP ce soir, car j'ai eu du mal à tout comprendre, saisir qui était qui, qui prenait qui, et où et comment. Un peu brouillon en fait.

Mais j'aime ce changement, que ça soit moins nian-nian que certains PWP HP.

Pas mal malgré tout.
NdC

Reviewer: Vifdor Signé [Signaler ceci]
Date: 04/05/2012 23:27 Title: Chapitre 1

Même si j'ai tendance à associer le fist fucking à quelque chose de plus masculin et dans une ambiance back room, j'ai aimé. On est loin des (et de mes) repères habituels et j'apprécie.
Deux points.

Reviewer: Emiwyn Signé [Signaler ceci]
Date: 04/05/2012 19:24 Title: Chapitre 1

Waw, couillu comme OS.

Disons que... Que ça frôle la limite du... Je ne sais pas du "j'arrête de lire, ça me met mal à l'aise". Mais il y a de la tendresse, une différence avouée et acceptée. Perversité ? J'en sais rien. En tous les cas, c'est bien écrit, c'est bien fait, et c'est fait avec suffisamment de classe pour ne pas être vulgaire.

Donc pour moi ce sera 1 point.

Reviewer: Avel Signé [Signaler ceci]
Date: 03/05/2012 18:13 Title: Chapitre 1

Ton texte répond bien au titre du concours : porn without plot. Il n'y pas de scenario, et il y a du porno. Mais justement, c'est ce dernier point que je reprocherais à ton texte, d'être trop dans le porno, et pas dans un érotisme qui est ce que moi j'attends en partie dans les textes de ce concours.
Il y a effectivement une certaine perversité dans les deux personnages masculins, comme tu le pointes. Et si il est parfois dit que Laurel apprécie, il est donné l'impression que seul son plaisir physique est recherché, simplement pour ce qu'il apporte de plaisir aux autres protagonistes. Mais jamais il n'est pris en considération ses propres sentiments. Elle semble plus être un objet, un ustensile permettant aux autres d'assouvir leurs désirs, pour preuve, tu dis que de temps en temps elle a le droit a une récompense, comme l'on récompense parfois les chiens qui ont été sage d'une caresse, ou d'un morceau de sucre lorsqu'ils ont bien servi le maitre en ramenant ses pantoufles.
Ce n'est pas le fait de mordre que je trouve morbide, mais l'attitude de tes personnages masculins.

Reviewer: Persis Signé [Signaler ceci]
Date: 03/05/2012 16:27 Title: Chapitre 1

Bien que le texte soit bien écrit, je ne lui trouve aucune sensualité et il ne parvient pas à faire naître l'émoi. Je n'y trouve pas le raffinement qu'il m'est nécessaire de lier au genre SM pour qu'il puisse distiller de la sensualité.
Au contraire, j'y vois une sorte de séance de torture où la femme se réduit à un trou qu'il faut remplir. Et la description s'apparente à ce qu'on peut voir sur certains sites pornographiques. Un phantasme masculin où je ne peux trouver mon compte.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.