Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Au coeur du paradoxe
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: The Night Circus Signé [Signaler ceci]
Date: 03/12/2018 10:32 Title: 3 décembre : A well respected Man

Hahahahah ma rue t'es absolument geniale !

Je suis partagee entre l'hilarite et le "Daaaaaaaamn" face a ton intepretation du theme ( l'hilarite c'est rapport aux paroles de la chanson ) et le daamn encore une fois rapport a l'actualite. Le discours etait treeeees Orwelien, j'adore lire ce genre de chose d'autant plus que je serais incapable d'ecrire dessus, parce que ca me deprimerais trop !    

J'aime aussi beaucoup ton <- je me suis interrompue au milieu de ma phrase et j'ai oublie ce que je voulais dire. "J'aime beaucoup ton", donc.

Ah si ! J'aime beaucoup ta description du president, en particulier les quelques lignes sur sa fragilite et sa dangerosite.

Breeeef va falloir que tu me fasse une suite et une ifn hein, tu pourras pas me laisser avce juste 5 ou 6 chapitres :(

 

 

Reviewer: The Night Circus Signé [Signaler ceci]
Date: 02/12/2018 15:08 Title: 2 décembre : Une voix d'or fondu

Oh j'ai adoré ce texte, je le trouve fascinant et vertigineux. 

En terme d'exploration de la psyché du personnage, je le trouve beaucoup plus "vrai" que le textes précédent, je saurais pas te dire pourquoi ! dans le premier chapitre, c'est la situation sociale et politique qui m'avait grave plus, les personnage en eux même m'intéressaient un poil moins, peut être parce que j'ai l'impression d'avoir déjà lu d'autre textes de toi avec des échos similaire donc c'était pas mauvais ni rien hein, mais ptêtre répétitif vis à vis d'autres choses ( mais en mm temps c'est normal, dans ce que j'écris aussi j'ai l'impression de tout le temps manipuler de même types de personnages et de même problèmes, "cada loco con su tema y el borracio a la taverna" comme dirait ma maman ) et là, autant je me dis j'aurais totalement pu t'imaginer écrire quelque chose de semblable avec sirius à azkaban, autant, j'ai pas eu une seule impression de "redite" ou d'écho tout le long.

J'ai adoré ( même si c'est horrible) quand le texte explorait divers aspects de les effets de l'enfermement sur le personnage, le coup des cheveux, de se laver ( ou pas), de lire du Victor Hugo; d'ailleurs quand tu parle de la toilette j'avais presque l'impression que le personnage était devenu plus un rat qu'un homme, et je trouvais ça vraiment fascinant. 

Bref, j'ai adoré son texte tout du long, ma rue t'es la meilleure !

 

Et maintenant faut vraiment que tu écrive tout et que tu m'expliques comment tout ça va se rejoindre !!! 

Reviewer: The Night Circus Signé [Signaler ceci]
Date: 02/12/2018 14:55 Title: 1er décembre : Pérégrinations nocturnes dans les rues enivrées

Ohhhh ça me fait plaisir de te relire ça faisait tellement longtemps !!! Bon j'avoue au tout début j'ai été déçue parce que je croyais que le personnage principal était un politicien verreux qui allait être dans la merde, alors qu'un final c'est un révolté qui essaie de défendre les libertés, mais c'est ma faute parce que je crois la façon dont c'est parti au début ça m'a donné envie de suivre l'histoire d'un homme corrompu jusqu'au trognon, l'idée me faisait rigoler ! 

Bon au final, c'est complètement différent, mais j'ai adoré ce premier chapitre ( et du coup maintenant t'es obligée de finir cette histoire une jour). Ce que je trouve fou et glaçant c'est que ça fait dystopie, mais une dystopie ultra ultra ultra proche, mais genre j'ai pas l'impression qu'elle va arriver dans 10 ou 15 ans, ni même dans deux ans, mais genre demain, et c'est ça que je trouve le pire ! t c'est agréable et piquant, je trouve, de lire sur quelque chose de politique. Et c'est marrant et un peu désespérant vu que je ne vis pas en france, mais quand j'entends des choses sur ce qui s'y passe, de voir que ton texte y fait écho. Y a quelques temps ça aurait été une dystopie narmol quoi, là, "vu de loin" ça fait presque "iminent" comme situation, je trouve ça terrible ! 

Bweeef, du coup je suis deg d avance que tu n'aies écrit que 6 chapitres. Mais bon si ça t'a inspirée de façon générale je garde espoir d avoir toute l'histoire un jour !

 

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.