Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Sans elles
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Haru Nonaka Signé [Signaler ceci]
Date: 20/03/2018 09:57 Title: Épreuve 4

C'est un beau texte, poétique et triste.

J'avoue qu'a la lecture du titre et puis au tout début j'ai cru que "sans elles" c'était les oreilles, et que le double sens m'a un peu poursuivit durant la lecture du texte en arrière plan (alors que le braille franchement aurait du m'éloigner de cette interpretation, mais que veux tu, j'ai lu ton texte au réveil avant que le café puisse faire effet, à la première lecture j'était si bornée que je me suis persuadé que le tableau était en braille parce que la femme ne pouvait plus voir, que le son du téléphone qui sonnait, vibrait, et qu'il ne le trouvait pas à temps.... la seconde lecture à changé ces erreurs de perception, et le texte n'en est que plus beau... fin de la parenthèse je raconte ma vie, désolé pour ça) . Je trouve que tu utilise très bien les mots, le rythme est fluide, il emporte et pourtant reste aussi flottant, suspendu, un peu comme la torpeur et la douleur qui entoure le personnage, qui est privé à la fois des personnes qu'il aimait et de la possibilité de fuir ses souvenirs dans la creation, dans ce sens qui lui servait à magnifier le monde qui l'entourait, aussi surement à le contrôler, bloqué et impossible d'aller de l'avant. Bravo ^^

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 20/03/2018 01:12 Title: Épreuve 4

J'ai beaucoup aimé ton texte, l'écriture est magnifique, très poétique, très riche, on se perd dans tes mots, dans tes formulations, c'est beauuu. J'ai de gros coups de coeur pour presque toutes tes phrases, dès le début, le "sentir la flagrance de son parfum, " etc., qui s'étend, qui s'étend, et qui s'enfonce dans le sublime. Je ne sais même pas quoi dire de plus d'intéressant, j'ai juste été envoutée par tes mots. Et le "sans elles", qui revient comme une litanie, évocation des pupilles ? L'accident aussi, qui vient contextualiser la situation, la mort de la femme, de la muse, la tristesse infinie du narrateur. J'ai adoré. Bravo.

Reviewer: Catie Signé [Signaler ceci]
Date: 20/03/2018 00:04 Title: Épreuve 4

Je suis vraiment super fan du rythme du texte, cette poésie dans tes mots qui est absolument fabuleuse, ce texte qui se transforme en poème, je trouve que la forme est vraiment très très bien choisie et maîtrisée. Le vocabulaire choisi aussi, je le trouve soutenu, précis, il vise juste et décrit la scène avec beaucoup de réalisme. Il y a donc un réel travail sur la forme, l’emploi des mots, le rythme un peu cassé, et j’ai adoré ce côté-là, mais j’ai moins adhéré au fond, au personnage dont j’ai eu du mal à m’attacher, à m’identifier à lui, parce que ça restait très poétique et détaché de lui, sans compter qu’il ne se passait somme toute pas grand-chose.:/ Il n’en reste pas moins que j’ai vraiment adoré le style !

Reviewer: Akasora Signé [Signaler ceci]
Date: 19/03/2018 16:23 Title: Épreuve 4

J'ai beaucoup aimé le fond même si sur la forme, la ponctuation cassait souvent le rythme (enfin pour moi). Mais ça ne m'empêche pas d'avoir beaucoup apprécié !

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 17/03/2018 17:46 Title: Épreuve 4

Je ne sais que dire. C'est beau c'est triste. (je suppose que le 2e "elle" est sa fille non ?)  Tu sais très bien jouer avec nos émotions au long de ce texte.

Bonne chance pour le concours

Reviewer: Eejil9 Signé [Signaler ceci]
Date: 17/03/2018 14:20 Title: Épreuve 4

Wow. J'ai vraiment beaucoup aimé ! Beaucoup de rythme dans ton texte, beaucoup de poésie aussi, il y a un côté très sensible, très palpable dans les descriptions. C'est sans doute dû à la rareté du vocabulaire, à l'espèce de violence des mots, au travail des sonorités. Par exemple, j'ai adoré le jeu sur larmes et lames, et "sillons acides et salés", c'est très beau, c'est acide dès la prononciation. Je crois que les deux lignes sur les larmes sont celles que j'ai préféré, même si j'ai tout aimé. Le texte est rauque est désespéré des sons jusqu'au sens, j'ai adoré.

Le texte dans l'ensemble est très frappant, je dirais bien qu'il est très visuel, mais non (désolée, blague de mauvais goût), mais on perçoit les choses. C'est la version tactile, olfactive et gustative de l'hypotypose, c'est assez impressionnant comme travail.

Les phrases brèves frappent autant que les mots, c'est un peu une claque à tous les niveaux. J'aime beaucoup le retour des formules et les répétitions, c'est quelque chose qui marche toujours bien sur moi, et c'est très bien dosé ici !

Et l'aspect tragique de la double perte me parle beaucoup. De la poésie et du mélo, il y avait tout pour me toucher ici, donc bravo !

Reviewer: Layi Signé [Signaler ceci]
Date: 17/03/2018 00:15 Title: Épreuve 4

Alors, c'est assez étrange parce que d'un côté j'ai adoré ton texte qui est plein de poésie, très agréable à lire. J'ai été transportée, enfin plutot mes sens ont été transportés à chaque paragraphe par les descriptions superbement réalisées. Mais d'un autre - et je me sens franchement bête hein, parce que pourtant tous les éléments sont là pour - j'ai pas réussi à être touchée plus que ça par les sentiments du personnage. J'ai l'impressin d'être une horrible personne sans coeur. :O 

Ton texte est très beau, vraiment ! Donc bravo ! 

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.