Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Souffles
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Annmarie6 Signé [Signaler ceci]
Date: 03/06/2018 22:05 Title: Lascif

Peux-tu me diriger vers les "histoires explicites entre femmes" dont tu as parlé avec BellaCarlisle s'il te plaît? Cela m'intéresse, c'est vrai que c'est difficile d'en trouver des bien, et comme j'ai aimé tes textes, tu peux peut-être me conseiller... Merci!

Réponse de l'auteur:

Oups, pardon pour la réponse tardive ! Alors, je te conseille, en original  "Participation #17 - Transe" d'Eliane, éventuellement aussi "Participation #10 - Tentation à l'italienne " de princesse, et côté fanfiction, "Participation #20 - Bleu passion" de Leilo. (Les titres étranges viennent du fait qu'il s'agit de participations au concours de PWP ;) )

Reviewer: Annmarie6 Signé [Signaler ceci]
Date: 03/06/2018 20:27 Title: Débauche

Bonjour,

Ce poème est très beau, mais le dernier vers du premier quatrain me semble un peu étrange, ou plutôt le choix du mot "dépasser". Je ne comprends pas bien ce que tu as voulu dire: est-ce "rien n'égale un regard victorieux"? surpasse? ou plutôt "jamais rien ne révèle un regard..."? Je trouve que ce mot ne correspond pas bien au reste du poème (alors que je trouve qu'on voit très bien ta volonté de trancher avec le mot "vulve" du poème précédent qui est très beau aussi), ou que ce vers est peut-être à affiner encore au sein du poème.
Lire tes deux poèmes m'a fait penser que tu pourrais essayer de travailler l'absence de ponctuation, ce qui entrerait aussi bien dans le cadre du titre de ta publication (et de la poésie érotique en général, le désir se traduisant par une sorte de manque de souffle, justement). Peut-être pourrait-il exister une autre version de "Débauches" en ne laissant que les points d'interrogation par exemple.
Voilà mes commentaires, mais sinon j'ai beaucoup aimé cette publication, bravo pour ton travail!

Réponse de l'auteur:

Bonjour !

Merci pour ton commentaire ! Pour dépasser, je voulais dire "aller au delà", le terme désigne, comme d'autres éléments du poème, l'idée de factice, d'artifice, d'absence de sincérité. Je ne vois pas quel autre terme j'aurais pu utiliser pour exprimer cette idée... Merci pour la remarque, ça me chagrine de voir que ce n'était pas clair.

J'écris parfois de la poésie sans ponctuation (mais elle est mauvaise, donc pas publiée), et je ne sais pas... Honnêtement, dans ma manière de construire le texte, ça ne collait pas avec ce poème qui est somme toute très "classique" dans sa forme. Mais c'est vrai que le contraste aurait pu être intéressant et que c'est une piste à creuser, j'y penserai la prochaine fois que j'écrirai un poème en vers.

Merci pour tes remarques, et pour tes compliments ! :)

Reviewer: BellaCarlisle Signé [Signaler ceci]
Date: 23/04/2018 17:28 Title: Souffle

Même si ce dernier texte n'est pas un poème, j'ai beaucoup aimé. On y retrouve des jeux de sonorités qui rappellent un peu les deux autres et il y a aussi un fond de poésie dans certaines de tes phrases.

Bon, c'est sûr que par rapport à "Lascif" et "Débauche", ce texte est nettement plus explicite. Il y a moins de métaphores et plus de concret mais ce n'est pas si mal, je trouve que tu t'en sors toujours aussi bien. En plus, de base, j'avais adoré ce thème de souffle pour la Nuit Erotique car ça peut entraîner pas mal de situations différentes en fonction de la manière dont on l'interprète et là, avec le côté érotique, c'est encore plus visible. J'ai apprécié lire ce que tu as fait de ce thème, les répétitions de souffle ou de ses dérivés qui voguent dans le texte. Et du coup, quand je regarde à nouveau le titre, je me dis que tu as choisis le bon parce que ce simple mot résume parfaitement tout ce que tu nous offres.

Je dois t'avouer que je n'ai pas lu beaucoup de relations explicites entre femmes. Non pas par déplaisir mais parce que j'ai du mal à en trouver de qualité. Ici, c'est naturel, je n'ai pas eu de moment de blocage à travers tes phrases. En plus, j'ai bien aimé cette alternance entre le "elle" et le "tu". A mes yeux, ça donne une impression de voyeurisme, comme un coup d'oeil appronfondi jeté à travers la serrure d'une porte. Il n'y a pas de prénom, pas de "je", c'est autre chose et ça se lit très bien. Ce que j'adore aussi, c'est qu'on ressent un peu cette image du souffle par la lecture. La disposition des phrases, plus particulièrement vers la fin, amènent une tonalité supplémentaire, comme si on entendait leurs souffles à la simple lecture de tes mots.

J'ai passé un bon moment avec ce recueil et je ne regrette pas qu'il soit sur le site parce que je n'avais pas eu le temps de commenter sur le forum alors que j'avais adoré te lire. Et au final, j'ai bien l'impression que je me dirige vers tous tes autres textes à ce rythme.

A bientot ! :)



Réponse de l'auteur:

Oui, j'ai voulu garder un peu de poésie même si ce n'est plus un poème, je suis contente que ça t'ait plu ! Alors oui, c'est un vrai PWP, donc... c'est explicite. Je suis toujours un peu inquiète quand je publie un texte de ce type, je suis contente que ça t'ait convaincue !

En parlant du titre, en fait j'ai fait cette bannière il y a très longtemps pour le projet Take a picture, mais comme elle n'avait pas été réservée, et que vraiment, ça collait avec mon recueil, je l'ai récupérée 0:) Donc le titre convient... Mais c'est un peu un hasard.

Les relations explicites entre femmes, j'en ai lu quelques unes de vraiment, vraiment bien. Si ça t'intéresse, je peux t'envoyer les titres ;) C'est rigolo, parce que pour moi, "tu", ça me donne l'impression qu'on me parle, j'ai l'impression d'être dans le texte, d'être le personnage. Toi, ça te donne une impression de voyeurisme... C'est fascinant comme le même procédé peut avoir des effets différents selon les gens ! :D

Merci encore pour cette review géniale, pour toutes tes reviews géniales, c'est rare d'avoir des lectures aussi fines de ses textes, je t'en remercie du fond du coeur. Et je serais ravie de te retrouver sur mes autres textes, même si je te souhaite bien du courage, parce que tu n'as pas fini ! (bon, à partir d'Ode à Tristyane, sur mon profil, ça devient nul, donc tu peux t'arrêter là ;P )

A bientôt, et merci encore <3

Reviewer: BellaCarlisle Signé [Signaler ceci]
Date: 23/04/2018 16:21 Title: Débauche

J'aime bien aussi ce poème mais il y a un petit truc qui me chiffonne un peu. Ce n'est pas la forme en elle-même, ni même le fond quand j'y réfléchis bien, mais disons qu'après le précédent, c'est assez étrange. Il sonne différement à mes oreilles, sans doute à cause du sujet qui fait que ce poème n'est plus aussi sensuel et charmant que "Lascif". Il y a toujours ce thème central du corps à corps qui correspond bien à la Nuit Erotique mais je n'ai pas perçu la même sensation qu'avec le précédent. Mais ne t'en fais pas pour ça, c'est un ressenti purement personnel qui va avec le fait que j'ai bien apprécié celui que je viens de lire.

Par contre, je te tire encore mon chapeau au niveau des rimes qui se retrouvent dans les trois strophes (et je retire le mot "paragraphe" que je crois avoir écrit dans mon commentaire précédent et qui est une honte à la poésie). J'ai adoré, cependant, le jeu qui se fait entre le premier quatrain et le dernier. On y retrouve quelques mots identiques mais le sens en est différent. J'aime bien ce changement d'état d'âme, comme une transformation de la femme qui devient plus lointaine, plus éloignée de cet homme qui ne voit en elle qu'un moyen d'étancher sa soif de plaisir.

En fait, j'ai l'impression que la strophe qui me gène le plus est la deuxième, parce qu'elle casse un peu les deux autres où tout est plus ou moins sous-entendu. Ici, c'est un peu plus détaillé. Je ne dis pas que c'est vulgaire, loin de là, c'est toujours exprimé avec poésie, mais les termes employés me paraissent un peu écartés du reste du poème (j'espère que je ne t'embrouille pas avec ce que je raconte parce que j'ai la sensation de ne pas être très claire dans ce que je dis).

Et pour finir, j'ai bien aimé aussi les mots que tu as choisis. Ils décrivent bien l'état de débauche, avec quand même des sens plutôt péjoratifs mais qui correspondent assez à la vision qu'on se fait de ce mot.



Réponse de l'auteur:

A mes yeux, les deux poèmes étaient dans le même esprit, celui-ci plus sombre, peut-être, que le précédent, mais ça formait une continuité dans ma tête. Bref, le fait que tu voies une rupture m'intrigue. Après, c'est tout à fait ton droit !

Haha, je ne suis pas une puriste, et pas encore prof, donc je ne fais pas de cauchemars si tu dis paragraphe au lieu de strophe, ne t'en fais pas ! Le jeu sur le sens des mots n'était pas voulu, mais je suis flattée que tu voies une telle richesse dans mon texte, pourtant écrit dans un grand état de fatigue !

Pour la deuxième strophe, c'est la même chose qu'avec "vulve" dans le poème précédent, c'était le but de briser le rythme et de surprendre, mais ça peut ne pas plaire, je le comprends tout à fait ! ;)

Merci pour cette review géniale, tes compliments me font vraiment vraiment plaisir <3

Reviewer: BellaCarlisle Signé [Signaler ceci]
Date: 23/04/2018 16:10 Title: Lascif

Coucou Eejil !

Je me demandais si tu allais publier tes récits originaux de la nuit érotique, parce que j'avais adoré te lire, et j'ai la réponse sous les yeux. Ce qui est absolument agréable, rien qu'avec ce premier texte, c'est que tu nous offres quelque chose de très poétique en peu de mots, avec une ambiance bien distincte et très sensuelle. J'ai bien aimé ce poème, tout en délicatesse (hormis le petit emploi de vulvue vers la fin qui a un peu cassé mon rythme de lecture, j'étais perdue dans une vision imaginaire et lascive et paf, ce terme intervient. Je ne dis pas que ça ne va pas avec le reste du texte, c'est juste que ça réveille un peu le lecteur comme un coup porté qui te tire du sommeil) et en rimes sympathiques.

Je n'irai pas jusqu'à faire l'analyse linéaire de ce poème mais j'ai bien aimé quand même. Les questions se répètent et attendent des réponses que nul n'a. J'ai apprécié aussi l'utilisation de tes rimes, dans le sens où ce sont les mêmes sonorités qui reviennent à chaque paragraphe mais avec à chaque fois des mots différents. C'est beau à l'oreille et ça montre aussi que tu n'as pas choisi la facilité (où tu aurais pu faire varier les sons) mais que tu as pris la peine de nous trouver des mots qui riment sans tomber dans la répétition (ce qui, en pleine Nuit avec un temps déterminé et tout ce qui peut nous distraire me fascine. Je suis fascinée par ce qui sort de ta plume, tout en poésie en aussi peu de temps).

Bon, je vais me hâter lentement pour aller rejoindre les deux autres textes et te laisser mon avis, même si je suis encore perdue dans le rythme de ce poème (il me donne l'impression d'une plume qui caresse, c'est assez surprenant).



Réponse de l'auteur:

Coucou !

Je dois avouer que j'ai longuement hésité à les publier, parce que je les ai un peu écrits dans un état second... Vu les trois merveilleuses reviews que tu m'as laissées, en fait, ça valait le coup !

Pour vulve, c'est voulu, j'ai vraiment voulu trancher. Après, c'est un choix très personnel mais je pars du principe que le plus juste, dans un texte érotique quel qu'il soit, c'est d'appeler un chat un chat. Il n'y a rien qui m'énerve plus que les métaphores ridicules, du genre "bouton de chair" à la place de clitoris. Dans l'absolu, donc, j'utilise les noms des choses. Et là, dans le cadre du poème, l'effet de contraste était vraiment voulu. C'est exactement ce que tu fis, le but était de faire paf et de réveiller un peu le lecteur ;)

Pour les rimes, souvent, j'ai les yeux plus gros que le ventre, j'étais partie sur ce schéma puis je me suis arraché les cheveux, et les dictionnaires de rimes ont été mes amis, j'avoue tout, je n'ai pas trouvé grand-chose. :D

Merci beaucoup pour cette merveilleuse review <3

Reviewer: MelHp7 Signé [Signaler ceci]
Date: 21/03/2018 19:43 Title: Débauche

C'est une façon très sombre de voir les rapports sexuels mais c'est une façon très réaliste que certains ont l'habitude de vivre... Les mots utilisés en rime sont plus bien choisi de ce point de vue parce qu'il n'en ressort que du négatif : "orgueilleux", "vicieux", "débauche", "gauches". Sincèrement, je pense que malgré ce que tu penses, ce poème est super ;)

Réponse de l'auteur:

Je ne voyais pas le poème comme une description des rapports sexuels en général, mais juste d'un type de rapport, même, d'un seul rapport, entre deux personnes précises (qui n'existent pas, hein, c'est une simple projectionà. C'est une réalité, c'est vrai, mais si tu arrives au 3e texte de ce recueil, tu verras que je ne suis pas toujours aussi lugubre. (Même si le lugubre, c'est un peu ma marque de fabrique).

Mais je suis vraiment vraiment contente que le travail du poème t'ait plu, je n'étais pas du tout sûre de ce texte et ta review me fait vraiment très très plaisir ! Merci !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.