Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Une autre forme de cage
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: BellaCarlisle Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2018 18:59 Title: Chanceler, hésiter, avancer

Que vois-je ? (du bleu du rouge du vert !) Hum, plus sérieusement, je ne savais pas si tu allais proposer une suite ou un autre chapitre dans le même univers et je suis absolument ravie de voir que oui. Et moi qui pensais ne pas faire d'autres reviews aujourd'hui par manque de temps, j'ai quand même craqué.

J'ai bien aimé retrouver Arianne et sa débauche, même si c'est nettement plus soft ici. Mais contrairement au premier chapitre, d'une certaine manière, je trouve que c'est encore plus perturbant. On sait, en tant que lecteur, qu'elle trompe son mari et qu'elle le fait souvent mais l'entendre explicitement c'est plus difficile. Non pas pour nous mais parce qu'on imagine que son mari n'a pas dû supporter cette révélation assez explosive. Parce qu'au final, elle ne le lui a pas caché alors qu'elle aurait pu mais je me dis que de sa part, c'est plus qu'une avancée. A un moment du texte, tu parles d'égoïsme de sa part mais je pense plutôt qu'avoir annoncer cette vérité à son mari était la meilleure chose à faire. Même si elle n'y a pas mis les formes. Et c'est encore mieux au final parce que chercher à attenuer la vérité n'est pas toujours une bonne idée et c'est bien mieux de révéler son vrai visage sans scrupule (punaise, j'ai l'impression d'être un démon en écrivant ça x) ).

Sinon, le passage avec ses filles est le plus dérangeant. J'avais oublié qu'elle avait aussi une famille, je ne songeais qu'à son mari, et c'est encore pire quand on y pense. Pire parce qu'elle n'a pas seulement trahi l'homme avec qui elle partage sa vie mais parce qu'inconsciemment, elle fait aussi du mal à ses enfants. Et les mots d'une enfant après toutes ses pensées, c'est un sacré contraste, on se demande en même temps comment elle va pouvoir parler de tout ça avec elles.

Au moins, il y a une petite évolution de la part d'Ariane, même si c'est assez minime. Si je peux me permettre une plaisanterie, je dirais qu'elle remonte un peu le long de son fil pour trouver la sortie de son labyrinthe mais je doute que ce soit si drôle au final.

J'aime toujours autant ton style, je crois que je ne m'en lasse pas. J'ai adoré aussi, encore une fois, les petits passages en italiques, ça rythme les paragraphes, c'est assez incroyable. Par contre, il me semble juste qu'il y a une petite erreur dans ta note d'auteur, la première : tu dis qu'il fallait faire des phrases de moins de trois mots mais je crois que le quota était un peu plus élevé ^^. Mais ce n'est qu'un détail et ça ne concerne même pas le texte.

En tout cas, au risque de me répéter, si le projet de Fleur t'inspire toujours dans cet univers, n'hésite pas une seule seconde !

A bientôt :D



Réponse de l'auteur:

Je ne savais pas non plus que j'allais proposer une suite, et puis finalement... J'avais peur d'avoir des déçus, avec l'aspect soft, de virer dans le niais, mais visiblement ce n'est pas le cas, tu me rassures ! C'est une avancée, en même temps, c'était la contrainte. Pour l'égoïsme... Je ne sais pas. L'égoïsme n'est pas tant la confession qu'elle fait mais la manière dont elle le fait. Ce n'était pas, au départ, une volonté d'honnêteté, mais vraiment de la méchanceté gratuite. La différence c'est surtout l'intention je crois.

Je me suis vraiment demandé quelle est la vérité que l'on peut donner aux enfants. Tu as l'air d'avoir trouvé ça réaliste, ça me fait plaisir.

Je ne garantis pas qu'elle trouve la sortie du labyrinthe un jour, je ne sais pas si elle en est capable. En fait, je crois que fil ou pas fil, elle n'aurait pas la volonté nécessaire pour vaincre le minotaure, ni l'altruisme suffisant pour risquer sa vie pour les autres.

Alors il y a effectivement une erreur dans la note d'auteur, c'était des phrases de moins de 15 mots, la contrainte. Mais quand même, j'ai eu du mal !

Merci encore pour ta review, tous tes compliments me font toujours vraiment plaisir <3

Reviewer: Omicronn Signé [Signaler ceci]
Date: 03/05/2018 19:33 Title: Une autre forme de cage

Je l'avoue, j'ai failli ne pas lire ce texte. Déjà le rating. Quand je cherche à lire un texte c'est vraiment pas pour lire des scènes érotiques, c'est pas quelque chose qu'il m'intéresse de lire en soi. Puis j'ai lu toutes tes mises en garde au début et vraiment, j'étais à deux doigts de quitter la page. Mais, toutes ces mises en garde justement m'ont aussi rendue curieuse et je voulais voir comment tu t'étais débrouillée avec les contraintes.

Bah au final tu t'en es bien sortie, et même mieux, tu l'as bien écrit. T'en as pas fait des caisses sur l'acte en lui-même, (sinon j'aurai pas lu jusqu'au bout) alors que c'est quand même l'action principale de l'histoire hein. J'ai bien aimé ton personnage, même si je suis en totale contradiction avec son mode de pensée, t'as réussi quand même à en faire quelqu'un de vivant et de plausible. Enfin quand je dis vivant... je la vois plutôt comme une personne morte à l'intérieur et c'est sans doute pas du tout le but mais je l'ai ressentie de cette façon. Et je t'avoue que j'ai envie d'en apprendre un peu plus sur elle. Surement de la curiosité malsaine mais, savoir ce qu'était sa vie avant ça, comment enfin pourquoi elle s'est rangée, à quel moment elle a rencontré ce Théo, si c'est le premier avait qui elle se permet ça depuis qu'elle a rencontré son mari, enfin tout ça quoi. Texte intéressant en tout cas, c'est certain !

Réponse de l'auteur:

Je sais que ce genre de ratings et de texte peut dérouter, et c'est justement pour ça qu'il y avait des mises en gardes... Je n'ai pas l'habitude d'écrire ce genre de textes, j'ai écrit 3 lemons de toute ma vie, et mieux vaut prévenir que guérir. Je suis contente, cela dit, que tu aies continué à lire, parce que ton commentaire me fait vraiment plaisir !

Je comprends ce que tu veux dire sur Ariane, elle est un peu morte à l'intérieur. Je ne sais pas si c'était le but, j'analyse le personnage a posteriori, mais c'est un peu ça, elle est tellement vide qu'elle a besoin des pires débauches pour se sentir vivante, parce qu'une vie commune ne lui suffit pas.

Je n'ai pas écrit sur sa vie d'avant, mais j'ai suivi le labyrinthe en postant (enfin) mon deuxième texte il y a quelques minutes... Elle pourra peut-être y apparaître moins morte. Pour ce qui est de sa vie d'avant, vu que je ne l'ai pas écrit, je ne sais pas... Mais un flashback pourrait me permettre d'écrire sur la prochaine contrainte, merci pour l'idée !

Je suis contente que le texte t'ait paru intéressant, merci pour ta review !

Reviewer: BellaCarlisle Signé [Signaler ceci]
Date: 09/04/2018 17:55 Title: Une autre forme de cage

Coucou Eejil,

Alors, je ne sais pas encore comment définir mon ressenti à la suite de ma lecture. En fait, j'adore ton écriture, les mots sont frappants, les phrases élégantes et il y a de belles métaphores. Mais c'est le sujet en lui-même qui laisse une pointe de doute à la fin. J'ai bien aimé te lire, je ne le nie pas du tout, mais j'ai comme l'impression que je ne devrais pas déclarer "j'aime cette histoire". On parle quand même de tromperie, d'addiction, de comportements assez peu moraux mais c'est le tout qui fait que ton histoire est intéressante.

Personnellement, j'ai eu une sensation de contraste entre les actes, les envies d'Ariane et son prénom. C'est un peu bizarre comme réflexion, je te l'accorde, mais ce prénom sonne pour moi comme une belle mélodie, un peu de douceur et d'innocence (sauf si on enlève le fait que l'Ariane mythologique soit devenue la femme de Dionysos et qu'il y a bien plus pur que son cortège). C'est assez drôle parce que d'un point de vue totalement subjectif, ce jeu que je perçois entre le nom et le caractère ajoute une petite note à ton histoire. Ce que j'ai apprécié le plus chez Ariane, c'est la considération qu'elle a vis-à-vis de son mari. Même si elle passe son temps dans les bras d'un autre, elle songe quand même à lui et ne veut pas lui causer des ennuis du type MST (et je doute fortement que d'autres femmes volages agissent comme elle).

J'ai bien aimé tes petits incises en italique, elles donnent un certain rythme au récit et amplifient un peu les sentiments qu'on découvre au fur et à mesure. D'autant plus qu'elles sont à chaque fois répétées et on retrouve le titre, on prend la pleine mesure de la situation dans laquelle Ariane se retrouve. Et la métaphore du papillon est encore plus éclatante quand on pense au fait que c'est sans doute l'un des plus beaux insectes et qu'il est mis là avec une femme infidèle.

Encore une fois, je ne regrette pas d'avoir découvert ta plume dans le domaine de l'original (je vais finir par aller lire tous tes textes, je pense). J'imagine que pour la suite du défi du labyrinthe tu ne reprendras peut-être pas ce contexte mais c'était bien joué, je ne m'attendais pas à ce genre de textes pour répondre aux contraintes.

A bientôt !

Réponse de l'auteur:

Coucou Bella !

Wow, quelle review ! ça fait vraiment plaisir de te lire, tes reviews sont toujours très intelligentes et intéressantes, merci ! Je comprends le paradoxe que tu décris, mais je pense qu'on peut parfois apprécier quelque chose de... moralement pas top top. Mais avec du recul ! ;)

Je suis d'accord pour le prénom d'Ariane, socialement c'est un prénom porté aujourd'hui par des femmes plutôt issues de la bourgeoisie, ça n'évoque pas trop la débauche. Après, Ariane vient de ce milieu là, donc bon... Pour tout te dire, au départ, le personnage n'avait pas de prénom, et je ne comptais pas lui en donner. Sauf qu'il y a eu des confusions au niveau des pronoms et j'ai été obligée de lui donner un nom pour varier. J'ai essayé de chercher et je n'ai rien trouvé. Donc j'ai pensé labyrinthe. Donc Ariane. Pouf, elle était baptisée. Donc je suis contente que ça ait un effet comme ça, parce que ce n'était pas prévu du tout ;)

Les incises en italique, c'est un peu ma technique de la facilité pour rendre un texte construit quand il n'a pas trop l'air de l'être, je l'avoue. 0:)

Merci pour tous tes compliments ! Si, finalement j'ai écrit un second texte sur Ariane pendant la Nuit insolite, il faut que je le reprenne pour le poster.

Je serais ravie que tu lises tous mes textes, mais entre la fanfic et l'original, tu n'as pas fini ! (et puis, ils sont d'une qualité très variable, j'espère que tu ne seras pas déçue !)

Merci encore, et à bientôt, j'espère !

Reviewer: Lyssa7 Signé [Signaler ceci]
Date: 22/03/2018 14:02 Title: Une autre forme de cage

Hello Eejil !


J'ai lu ton texte il y a quelques jours, un ou deux jours après qu'il soit posté mais je n'avais pas eu le temps de reviewer. Je répare donc cette erreur grâce au projet rewiews de Catie et Fleur. ;)


J'ai vraiment beaucoup aimé ton texte. Enfin, si l'on peut dire cela d'un texte assez violent et finalement plutôt tragique dans la profondeur de ses émotions. Je veux dire par là que j'ai apprécié ton style dans cette nouvelle, que j'ai apprécié les émotions, même les plus négatives, que tu lui as insufflé de façon à nous les faire parvenir. J'ai eu l'impression de me prendre des baffes à certains moments à cause du rythme de tes phrases, des mots que tu as choisis.


Pour tout te dire, j'ai un véritable faible pour les personnages ne procurant aucun attachement au lecteur parce que, de mon point de vue, ce sont les plus intéressants à découvrir, les plus torturés psychologiquement. Et c'est comme ça que je vois ton personnage donc ça s'annonce très bien !


Le choix de ta métaphore est parfaite avec l'oiseau qui quitte une cage pour finalement se retrouver enfermé dans une autre. J'ai l'impression que tu as respecté les contraintes du labyrinthe et j'admire le fait que tu comptes partir sur une nouvelle suivie. L'illu est elle aussi très bien choisie et c'est elle qui m'a interpellée en premier avant que je ne clique. ;)


Bravo pour ce premier chapitre, Eejil !


Lyssa.



Réponse de l'auteur:

Je suis contente de voir que tu m'as suivie dans mes délire glauques. Oui, c'est violent, non, on n'a pas envie d'y adhérer, mais je suis vraiment vraiment contente que ça t'ait plu malgré (grâce à ?) ça ! C'est une des premières fois que je lis que quelqu'un préfère ne pas s'attacher au personnage... Souvent, pour les lecteurs "ton personnage n'est pas attachant" est une critique en soi. Sauf que ce n'était pas la question ici, et je suis vraiment très heureuse que tu le relèves.

J'ai dit que je ferai une histoire suivie ? :O Je ne sais plus moi... Je ne suis pas sûre d'avoir d'autres idées, mais pourquoi pas ! Je ne sais pas s'il se passera grand chose d'autre d'Ariane, mais après tout, vu son nom, c'est vrai que ce serait bête de pas suivre le fil. ;)

Merci mille fois pour ton adorable review Lyssa, ça fait vraiment chaud au coeur <3

Reviewer: No_yra Signé [Signaler ceci]
Date: 10/03/2018 19:05 Title: Une autre forme de cage

Curieusement, alors que je n'approuve pas ce que fait ton personnage, sans pour autant la juger (bon, j'essaie d'apprendre à pas juger les gens, surtout quand j'ai jamais vécu la même situation comme ici), je ne trouve pas ton texte si malsain que tu ne sembles le penser...

J'ai lu bien plus cru comme lemon hard et ceux-là m'ont dérangée, pas le tien.

Ca fait tout fait addiction, ce besoin qu'elle a de retrouver Théo (qui pourtant n'a pas tellement l'air d'être un mec bien (ah tiens, je juge, là..) et je trouve que tu fais bien ressentir cette idée-là. J'ai beaucoup aimé l'image  du papillon à la fin, et j'ai aussi beaucoup aimé l'idée de "L'autre forme de cage"

Très intéressant !



Réponse de l'auteur:

Je me suis rendu compte qu'en fait, je n'étais pas tout à fait à jour dans mes ràr, j'avais oublié celle-ci !

Merci pour cette review avant valid', Norya :hug: Je suis contente que ça t'ait plu et que tu n'aies pas trouvé ça dérangeant. En fait, ce n'était pas tant le lemon qui me dérangeait que la situation... C'est bête mais j'ai toujours peur que les gens crient quand j'adopte le point de vue de ce genre de personnage.

Merci encore <3

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.