Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Catie Signé [Signaler ceci]
Date: 22/02/2018 13:44 Title: Épreuve 2

D'un côté j'ai beaucoup aimé la morale du conte, l'aspect un peu particulier de l'univers que tu as créé avec un immeuble dont Sylvade descend un étage chaque jour (ça m'a fait penser à une histoire qu'on m'avait raconté dont je suis incapable de me souvenir du titre mais qui est sur le même principe), et surtout le côté "trouver sa place ailleurs", alors qu'on est rejeté de partout parce qu'on est différent.C 'est vraiment des idées que tu as très bien su développer et utiliser, et c'est un très bon point ! Par contre, je dois dire que je n'ai pas entièrement accroché, parce que je n'ai pas réussi à m'attacher réellement à Sylvade, du fait de la narration un peu à distance. Mais comme je le disais dans d'autres reviews, je pense que c'est malheureusement dû à la forme traditionnelle du conte, à laquelle je n'adhère pas de base, donc le problème vient surtout de moi je pense. x) En tout cas bravo à toi pour ce texte !

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 22/02/2018 00:37 Title: Épreuve 2

J'ai bien aimé l'univers créé ici pour le conte, c'est très crédible, très vivant, et on s'attache très vite à Sylvade. Sa quête le mènera vers un final où on se sent libéré d'un poids. Bien joué !

Reviewer: Labige Signé [Signaler ceci]
Date: 21/02/2018 23:06 Title: Épreuve 2

J'ai vraiment beaucoup aimé ton conte, ce changement du corps qui exprime le mal-être, le fait que ton personnage ne soit pas à sa place dans ce monde et ses obligations. Je pensais que tu développerais davantage l'aspect de la peau qui devient moins dure une fois le contact avec la famille qui a besoin d'aide mais peut-être que le rejet bloque complètement le processus ?

La fuite salvatrice de ton personnage est bien amenée et malgré le format court utilisé, j'ai eu énormément de peine et de compassion pour Sylvade.

Bon courage pour la suite du concours !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 20/02/2018 19:08 Title: Épreuve 2

C'est une belle histoire, très poétique ! Sylvade semble enfin avoir trouvé un lieu qui lui convient !

Bonne chance pour le concours !

Reviewer: lalaulau38 Signé [Signaler ceci]
Date: 20/02/2018 17:14 Title: Épreuve 2

J'ai trouvé ton texte très poétique. Il était en tout cas très agréable à lire et apaisant !

Reviewer: Layi Signé [Signaler ceci]
Date: 20/02/2018 10:37 Title: Épreuve 2

J'ai bien aimé ton conte. Le format court ne pas pas du tout dérangée, au moins on va à l'essentiel. Après j'avoue que je ne parviens pas forcément à ressortir une morale de ce texte, peut-être parce qu'elle est implicite et que du coup je suis sensée faire fonctionner mon cerveau qui est déjà bien en bouilli - pis je suis un peu une feignasse aussi, faut admettre. 

Le texte est bien écrit, c'est poétique et c'est un peu ce que je pourrais attendre d'un format conte. L'histoire de Sylvade est triste, et pourtant à la fin ont ressent une sorte d'apaisement. Mais c'est vrai qu'elle me laisse un peu sur ma faim (sans mauvais jeu de mot, pardon -->), comme s'il manquait un bout, un paragraphe, pour vraiment clore le récit. 

Bravo pour ce texte, 
Bonne chance pour le concours ;) 

Reviewer: WarmSmile Signé [Signaler ceci]
Date: 19/02/2018 14:57 Title: Épreuve 2

C'est une belle histoire ^^, la fin est pleine d'apaisement ^^.

Reviewer: Akasora Signé [Signaler ceci]
Date: 19/02/2018 12:59 Title: Épreuve 2

C'est une idée très originale, même si je trouve le conte un peu court et un peu rapide par moment. En tout cas il est bien écrit :) bon courage pour la suite !

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 19/02/2018 12:51 Title: Épreuve 2

Le nom de personnage est bien choisi, tu m'étonnes qu'il ne se plaise pas dans la ville, dans la pollution. Je me suis demandé où tu voulais en venir avec ce conte, j'ai cru que Sylvade était allergique à la pollution, au bruit. 

En même temps ce conte me laisse un sentiment assez étrange. Je ne sais qu'en penser, mais une chose est sûre il ne me laisse pas indifférente.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.