Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Décorer le sapin
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Melody Signé [Signaler ceci]
Date: 09/02/2019 19:03 Title: Ranger les guirlandes

Bonjour Pikenikdouille, 

Nous avons validé ton chapitre mais nous aimerions attirer ton attention sur les règles de typographie. En effet, lorsque l'on écrit un texte sur un ordinateur, il y a quelques règles à respecter. Tout d'abord, il faut mettre un espace entre le mot et les points d'exclamations ou bien les points d'interrogtions. On écrira donc : 

Est-ce que tu veux manger ?

et non pas : 

Est-ce que tu veux manger?

Même chose pour les points d'exclamations, on écrit :

Mange !

et non pas : 

Mange! 

Pour les dialogues, pensent à utiliser les tirets cadratins, ou bien un semi-cadratin (touche 6 sur ton clavier). 

Tu peux retrouver la plupart de ces règles dans l'article Ponctuer c'est respirer sur le blog HPF et tu peux même télécharger une extension de clavier spécial écrivain ici

Tes textes ne s'en trouveront que plus lisibles ! :)

Bien à toi, 

Melody, 

pour la Modération du Héron

Reviewer: MelHp7 Signé [Signaler ceci]
Date: 24/11/2018 12:50 Title: Rester, ou ne pas rester, à sa place

Te souviens-tu de la fois où je me réjouissais de pouvoir faire ce que je veux des lecteurs, en tant qu'auteur ? Tu viens de me prouver que ça t'amusait beaucoup aussi ! Diable, tu joues avec mon imagination jusqu'au bout dans ce chapitre et chaque retournement de situation est déroutant. Déroutant mais pas décevant, non. Si je m'attendait à ce qu'il se passe quelque chose entre les deux G. parce que c'est ce que tu veux que le lecteur croit, je ne suis pas du tout déçue de la façon dont tu tourne finalement les événements parce qu'après tout... ne serait-ce pas totalement irréaliste de voir ces deux-là craquer alors qu'un peu plus tôt dans la soirée Gabriel dénigrait Gabrielle et qu'elle le lui rendait bien ? J'adore cette tension que tu créés et tout ça toujours autour d'un foutu sapin de Noël. Franchement je suis impressionnée. C'est fou ce que Gabrielle peu avoir l'air si ambigue par moment et surtout si ambivalente. Entre son raccord à la religion et ce que toi tu fais passer à travers elle : le désir grandissant de Gabriel.
Quant à la phrase finale, je dois avouer qu'elle me parle. Si la vérité est dans la glace alors il faut la briser ? Il a aussi le fait que la glace c'est l'autre nom du miroir et Gabriel et Gabrielle se répondent un peu (du moins dans leur prénom) comme le reflété et le reflet.

Je sens plus ou moins le quiproquo arriver. Bertrand ne les a pas surpris en situation compromettante mais j'ai l'impression que le problème sera tout autre. Peut-être que je me trompe... A quand la suite ? O:)

Réponse de l'auteur: Hum, je veux bien avouer qu'il y a de la jubilation à jouer avec les attentes et les nerfs du lecteur ! Je ne devrais peut-être pas le dire mais en ce qui concerne nos Gabriel-le-s, j'avance à vue... Je n'ai rien décidé (ou pas définitivement en tout cas) et c'est peut-être aussi pour cette raison que les rebondissements se succèdent. Je suis très contente que ça fasse son petit effet ! Oui, je crois que c'est le regard posé sur Gabrielle qui la rend ambivalente, entre figure glaciale/inaccessible et objet de désir. J'essaie de maintenir cet équilibre en attendant de savoir si elle va verser d'un côté ou de l'autre, à la fin... Très fine interprétation de la phrase finale. Je n'en dis pas plus, mais tu es dans le vrai. Aha, c'est stimulant de lire tes pronostics pour la suite. J'espère retenir ton intérêt jusqu'à la fin (que je n'ai pas vraiment envie de voir arriver, en fait...) Merci encore pour ta lecture et tes impressions si éclairantes !

Reviewer: MelHp7 Signé [Signaler ceci]
Date: 02/11/2018 21:40 Title: Plan et découpe

Ouah ! Si je m'attendais à ça ! Je l'espérais au fond mais j'ignorais si c'était ton intention et si oui comment tu parviendrais à nouer la relation de ces deux personnages. Résultat, je trouve ca particulièrement réussi. C'est totalement improbable, enfin ca me semble difficilement réaliste, mais c'est très amusant, et surtout c'est cohérent. Humour et cohérence, ce sont justement les ingrédients du succès dans une telle fiction je crois. Ce que j'aime ce ton léger que tu donnes à la narration de Gabriel, c'est rafraichissant. Ça se lit à une vitesse déconcertante. S'en est presque triste à vrai dire. J'en voulais plus. Et ce suspens que tu laisses à la fin... il est parfaitement dosé parce qje clairement je ne crois pas Gabriel capable de passer à l'acte, ni Gabrielle de l'accepter, et en même temps.. je trouve que ce serait carrément plausible à cause de cette tension que tu as installée depuis le début du chapitre. A quand la suite ? ahah.

Réponse de l'auteur: Hey, merci encore pour ta lecture et tes impressions. Je suis contente que ce duo de presque-homonymes fonctionne et qu'on perçoive la tension qui s'intensifie entre eux (à tes pronostiques pour la suite !). Je regrette également que ce chapitre soit un peu court mais je tenais à m'arrêter à ce moment-là (sadisme ? Moh non !). Je pense que je serai plus rapide à poster la suite (ce sera pas difficile, me diras-tu !) J'espère que tu seras encore là ! (ahah^^)

Reviewer: MelHp7 Signé [Signaler ceci]
Date: 02/04/2018 20:13 Title: Les racines du problème

Franchement, qui aurait pu croire une seconde qu'un repas de famille aurait pu se transformer en un récit aussi addictif que le tien ? Sans rire, depuis que j'ai commencé à lire [i]Décorer le sapin[/i] je passe mon temps à vérifier que tu n'aies pas publié la suite... Je ne suis pas une psychopathe mais j'avoue que j'ai très envie de lire la suite (et je te mets peut être un peu la pression mais ne t'inquiète pas je serai patiente si jamais tu traine :P).

D'abord, j'adore définitivement ton style de narration à la première personne qui s'adresse directement au lecteur comme à un vieux pote à qui Gabriel ferait ses confidences. En faisant cela tu donnes un rôle à celui te lis, si je puis dire. Et ce que j'apprécie énormément c'est la façon dont tu manies les comparaisons, c'est très imagé et très humoristique.

Ensuite, tu es très drôle. Le coup ironique de la mère qui s'extasie devant la "Sainte Famille", c'est vraiment amusant, j'en ai sourit dans le train. Sans compter que c'est vachement réaliste (comme souvent dans tes écrits, à tel point que j'ai toujours l'impression que c'est du vécu (et peut-être que s'en est inspiré)). En plus tu sait chaque fois trouver les mots justes, les bonnes expressions, celles qui font mouches dans un tel contexte.

Ensuite Gabriel est très attachant parce qu'il apparait ici comme le personnage le plus "banal" disons, celui avec qui on a sans doute le plus d'affinité, notamment parce qu'on voit tout à travers ses yeux. Le présent de narration est vraiment un bon choix de ce point de vue, et encore une fois, tu le maîtrises !

Enfin, toute cette scène absurde à propos du sapin en deviendrait presque dramatique. C'est à la fois tordant de ridicule et brillant de réalisme. Sans compter que j'aime le rapprochement de Gabrielle et du protagoniste, ceux qui étaient censés se détester s'allient pour sauver la fête donc ? ahah

Je t'assure il faut que continues ^^

Réponse de l'auteur: Coucou Mel, Merci encore de lire cette histoire et de me donner tes impressions de lecture...d'autant que tu captes exactement ce que j'essaie de faire! C'est super de partager ce texte avec toi, vraiment... Et effectivement, je suis très attachée à ce duo improvisé que ferme Gabriel et Gabrielle... Word-seul-sait ce qu'ils vont devenir (héhéhé) J'ai hâte de pouvoir poster la suite!

Reviewer: MelHp7 Signé [Signaler ceci]
Date: 21/03/2018 17:17 Title: Deuxième génération

Manquait plus que ça, des jeunes ! EN lisant ton titre j'ai bizarrement tout de suite pensé aux parents moi, les personnes âgées qui sont toujours là à Noël. Mais finalement, ce sont les jeunes qui entrent en scène avant. Ca promet d'être tumultueux je crois. Et encore des jumeaux en plus..

Dans ce chapitre, j'ai l'impression que ça ne bouge pas beaucoup, on découvre simplement une autre partie de la famille. J'aurai aimé savoir si Céline et Gabrielle ont des affinités (quelque chose me dit que oui mais de manière assez "faux-cul", je sais pas, je m'avance sûrement).

Je reste un peu sur ma faim ou bien j'ai juste trop envie de lire la suite, je ne sais pas ^^ !

Réponse de l'auteur: Oui, je comprends. En effet, ce chapitre n'avance pas beaucoup sur le plan de l'intrigue! Je pense que tu trouveras plus d'intérêt et de réponses à tes attentes dans le chapitre qui suit (si tu me fais l'honneur de le lire!) Merci encore de me faire partager tes impressions.

Reviewer: MelHp7 Signé [Signaler ceci]
Date: 21/03/2018 16:51 Title: Les hôtes et l'autre

Salut Pikenikdouille !

Ca me fait plaisir de te lire à nouveau. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant la lecture, je l'avoue, mais j'ai tout de suite accroché au récit à la première personne qui est raconté à la manière dont nous la raconterait un bon ami (et je te dis bravo car moi je ne trouve pas toujours simple de rédiger à la première personne et d'autant plus au présent). C'est cru et direct. Ce ton peu sentimental rend ton traitement du sujet de la famille assez nouveau et intéressant je dois dire.

J'aime apprendre au fur et à mesure des petites choses qui nous mettent sur la piste des possibles brouilles entre membres de la famille. Le prénom que partagent Gabriel et sa belle-soeur, et le fait que Bertrand et Gabriel soient jumeaux (c'est vrai qu'on ne s'en serait pas douté vu la description que le protagoniste en fait). Et j'aime surtout l'ambiguité que tu arrives à faire naitre entre Gabriel et Gabrielle. Je suis certaine que ça ne peut pas coller entre eux mais je ne sais pour quelle raison encore. J'ai simplement envie de savoir ce qui se produirait s'il y avait rapprochement, comme si je sentais une sorte d'aimant entre ces deux personnages que tu nous vends comme deux incompatibles.

J'ai très envie de découvrir tous les personnages et j'imagine qu'il arriveront progressivement, peut-être à la manèire des entrées au théâtre. Parce que c'est à ça que me fait penser ta fiction : du théâtre dans un même décor pendant une seule soirée.

Bonne continuation !

Réponse de l'auteur: Salut Mel! Mille merci de venir une nouvelle fois me donner ton avis! J'ai fait un effort considérable pour me servir du présent. Je partage ton point de vue: ce n'est pas du tout évident et naturel pour moi de me passer du passé! Je dois dire que tu as de bonnes intuitions pour la suite, sur le fond comme sur la forme!

Reviewer: princesse Signé [Signaler ceci]
Date: 28/11/2017 15:28 Title: Les hôtes et l'autre

Coucou Pikenikdouille.

Avec l'équipe de modération, on a bien validé ton texte mais n'hésite pas à faire une dernière relecture pour les problèmes de ponctuation (notamment les esapces entre la fin des mots et les points) et une ou deux petites fautes de conjugaison notamment avec le pronom "on" qui est considéré comme un singulier et non un pluriel ;) Bref, des petites fautes d'étourderies, rien de bien méchant.

Bonne journée à toi.

Princesse

Modératrice du Héron.



Réponse de l'auteur: Salut Princesse, Merci pour les indications. J'ai fait les ajustements que tu as relevés (en espérant ne pas en avoir oubliés). Et puisque l'occasion m'en est offerte: bravo à l'équipe pour le travail de modération! Bonne journée

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.