Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Eléments
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Clemence Signé [Signaler ceci]
Date: 25/10/2014 21:18 Title: Chapitre 1

Il y a un côté très sympathique dans ton premier poème, avec ce "Perdue dans les bois je suis rassurée." Cette phrase m'a pas mal fait rêvée parce que j'ai l'impression qu'elle installe une certaine atmosphère, qui m'a bien plu. J'ai beaucoup aimé l'avant dernier vers également : "Agréable le souffle du vent, le murmure des feuilles, l’odeur du bois". En fait je trouve que ce sont les deux très beau passage de ton poème et qu'ils invitent à une relecture d'ensemble. Et du coup l'atmosphère et la poésie sont franchement installées et c'est très beau.
J'ai encore plus aimé le deuxième poème et c'est beaucoup dû au format. J'adore ce verbe en rejet qui finit chaque strophe, parce que ça "marque" je trouve. On sent bien tous les éléments et il y a une poétique autour de la terre qui m'a beaucoup plu.
Bravo pour ces deux poèmes :)

Reviewer: Virginia Signé [Signaler ceci]
Date: 06/07/2011 20:06 Title: Chapitre 1

Je préfère le premier poème au second. Bien que tous les deux très beau, le premier m'a plus touché que le second. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve plus d'émotions dans le premier poème. Virginia.

Réponse de l'auteur: Merci de m'avoir laissé tes impressions !

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 28/08/2010 23:58 Title: Chapitre 1

J’avais voulu commenter, à l’époque de la publication de ces poèmes, et j’ai vaguement l’impression de t’en avoir touché un mot sur msn. Cependant, il aura fallu qu’une nuit trop longue, trop noire, succède à une journée trop lumineuse pour qu’enfin je m’arrête à le relire et laisser une trace.
Du premier, j’aime l’ambiance, et le « Perdue dans les bois je suis rassurée. », qui conviennent à la nostalgie volatile des promenades. L’isolement parfois désespéré qu’on cherche ailleurs , pour enfin, en paix, pouvoir se perdre, en soi. Bien sûr, comme toujours, je ne peux pas savoir si c’est ce que tu as voulu écrire, mais il m’évoque cet état que trop rarement je peux trouver, à Bruxelles. A moins de traverser la ville vers une heure du matin, et encore. L’état de solitude idéale. Paisible.

*faut vraiment que je songe à partir en ermitage dans les Ardennes, moi*

Le deuxième aussi me plait, mais différemment. Esthétiquement, il me parle plus. Intérieurement, il me touche moins. Les images me plaisent beaucoup, l’ombre vivote dans les flammes, la chaleur dort, c’est terriblement vrai, et…
et évidemment je ne sais pas m’exprimer. En gros, je préfère lire ce deuxième texte (avec une mention toute spéciale pour la dernière strophe), mais le premier me transporte dans mon moi. Comme tu as d’ailleurs pu le voir.

bisous!

Réponse de l'auteur:
"L’isolement parfois désespéré" : je trouve que tu définis là très bien l'ambiance que j'ai voulue. Je ne suis pas sûre que ta vision recoupe totalement la mienne, mais indubitablement elles sont proches en ce qui concerne l'état recherché, peut-être moins par rapport à ce qu'il y a autour. Je suis en tout cas convaincu que les Ardennes serait un meilleur endroit que Bruxelles pour y réfléchir.
Si si tu sais très bien t'exprimer, et je ne sais lequel de tes commentaires me touche la plus, les deux à égalité je crois. Car savoir que le premier a réveillé des sensations personnelles est magique ; et savoir que l'autre te plaît esthétiquement - ce qui est tout de même essentiel l'esthétisme pour un poème - est vraiment glorifiant.
Merci beaucoup.

Reviewer: verowyn Signé [Signaler ceci]
Date: 06/07/2010 13:03 Title: Chapitre 1

Sur le premier poème, ta ponctuation est presque normale, mais il y a deux phrases où tu ne mets pas de point, ça casse un peu le rythme.

Je préfère largement le deuxième. J'aime bien les mots détachés à la fin de chaque strophe.

Réponse de l'auteur:
Tu vois ça comme si deux phrases manquaient de points ? Ah... Où en aurais-tu mis ? Parce que pour moi c'est logique tel que c'est là, wrth gwrs.
C'est surtout pour le deuxième que je désirais des critiques. Donc je suis contente qu'il te plaise car je l'ai publié sans avoir assez de recul pour le juger. Je ne sais pourquoi j'avais vraiment besoin d'avoir un avis extérieur (le tien en particulier, et je pensais te demander de suite de m'en faire une petite critique) si rapidement - enfin si, j'ai une idée du pourquoi mais je ne la développerai pas ici.
Merci à vous douce déesse des fjörds.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.