Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour On bouture bien les arbres
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 14/07/2019 13:57 Title: Chapitre 1

Bonjour Avel, à l'occaion du héron d'or et la recherche alétoire je suis tombée sur ton texte et j'ai été vraiment touché par le parcours d'Iris. Au début je pensais plus à une histoire familiale à l'origin de ce prénom.

J'ai été surprise de découvrir qu'elle avait été adoptée.

Tu as du faire de sacrée recherhe sur la procédure pour retrouver ses racines.

J'ai vraiment passé un agréable moment avec ce texte. :D

Reviewer: selket Signé [Signaler ceci]
Date: 18/12/2017 23:01 Title: Chapitre 1

*Review de Noël *

Un texte vraiment poignant. Un titre magnifique et un voyage vers les origines.
J'ai adoré voir à travers les yeux d'Iris ma Bretagne adorée.

Vraiment un texte très émouvant qui m'a vraiment touché.

Joyeux Noël à toi
Bises
Selket

Reviewer: Labige Signé [Signaler ceci]
Date: 02/08/2015 12:12 Title: Chapitre 1

D’abord, je dois dire que j’aime beaucoup le sujet que tu as choisi pour aborder le thème de l’arbre, du déracinement et de l’enracinement. C’est un beau sujet, abordé doucement et simplement. En fait tu nous offres une tranche de vie, sans rien compliquer, et c’est très agréable à lire. J’ai aussi une idée de ton identité car les Lyonnais(e)s/Breton(ne)s ne sont pas très nombreux sur le forum :-)

Bref, pour revenir à ton texte je trouve que cette quête des racines est assez soudaine alors que le prénom est déjà là depuis longtemps. D’un autre côté, j’imagine bien Iris regarder sa carte d’identité et se demander d’où vient ce prénom, où sont ses origines et pourquoi elle n’a pas ses racines là-bas. Elle est une adolescente qui remet son monde un peu en question (son père qui pourrait perdre ce statut par exemple), mais sur une sorte de coup de tête (qui dure un an, certes) sans que nous, lecteurs, comprenions pourquoi.

C’est vrai que ce thème de la naissance sous X est un peu long à se mettre en place, on se demande d’abord pourquoi elle bute sur ce prénom, qu’est-ce qu’elle cherche et avant d’aborder la conversation avec sa mère, tu nous perds un peu. Mais tu profites aussi en quelque sorte de cette longueur pour décrire le petit monde dont elle se déracine pour chercher d’autres racines. Son monde que tu décris par son amitié avec Paola, les relations avec ses parents et leurs petites attentions. En quelques phrases, en quelques paragraphes tu réussis fort bien à esquisser ces relations qui paraissent très tendres, même avec sa s

Reviewer: The Night Circus Signé [Signaler ceci]
Date: 25/07/2015 00:13 Title: Chapitre 1

J'ai trouvé l'histoire intéressante et joliment pensée rapport à ce thème de l'arbre et des racines. En voyant ce thème en fait j'avais plus pensé au origines par pays/régions/terres natales ou terre d'ancêtre en fait, mais ton interprétation est tout à fait logique aussi.
Et puis quelque part, y'a aussi le côté "terre natale" avec toute la partie autour de la Bretagne et la découverte de la Bretagne.

En revanche, je dois avouer que j'ai eu un peu de mal par moment avec le style d'écriture que tu as choisi, je trouvais que ça faisait frôlait souvent le registre familier, comme si c'était écrit comme on parle. Et pour un texte à la troisième personne, je trouve ça assez étrange.

Au début j'étais un peu frustrée par la lenteur avec laquelle les choses se passent, mais je me suis assez vite ajustée au rythme au final, et maintenant j'aime bien le crescendo, même si je trouve que le final manque un poil de force. Peut-être que tu n'as pas trop osé par peur de trop en faire ?
J'aime beaucoup l'idée du bac au début aussi, c'est toujours considéré comme la grosse étape entre enfance et âge adulte, la charnière quoi. Et que la quête d'Iris commence avec le bac, je trouve ça très judicieux. J'ai bien aimé que tu mentionnes le fait qu'elle ne sache même pas la prononciation de Riwallen, y'a une détresse très touchante dans ces mots, et j'aime aussi tout le passage où tu parles de la glace et de la douleur, quelque part au fond. J'ai trouvé ce passage-là très touchant.

J'ai aussi bien aimé la mise ne avant de son amitié avec Paola, les copines qui sont là, et aussi la difficulté qu'elle éprouve à parler avec sa mère adoptive (même si j'ai trouvé un poilichon trop long le suspense autour de ça, je crois d'ailleurs que c'est après la révélation du fait qu'elle ait été adopté que j'ai commencé à apprécié ton texte, avant je trouvais le suspens un peu artificiel... )

Désolée pour tout mes critiques au fait; d'habitude y'a plusieurs détails que j'ignore en review par peur de blesser à force d'ne faire trop, mais comme c'est l'atelier d'écriture je joue le jeu à fond, ceci dit ce n'est que mon avis, je suis loin d'avoir la science infuse et tout et tout, donc y'a probablement à prendre et à laisser dans ce que je dis. Et sans doute plus à laisser qu'a prendre xD !

bref, sinon merci à toi pour le texte, j'ai tout de même passé un moment agréable à le lire !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.