Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Hortensea Signé [Signaler ceci]
Date: 13/06/2015 22:50 Title: Participation #10 - Acrobates

J'ai trouvé ce texte terriblement bien écrit et diablement original! Il y a de très belle image avec les acrobaties d'Esmeralda du début grâce à ce bout de tissus qui n'est au commencement qu'un élément artistique et esthétique. La dérive est brillamment mené pour faire de cet objet un élément purement érotique. Il y avait une sorte de psychédélisme qui se dégageait de cette production. Je suis sous le charme et te donne 3 points :)

Reviewer: Rosetta Signé [Signaler ceci]
Date: 12/06/2015 22:20 Title: Participation #10 - Acrobates

Il y a une grande brillance qui se dégage de ton texte. La limpidité du style, déjà : efficace, transparent. Pur. Comme une promenade aérienne. L'intensité ensuite, celle de cette rencontre en hauteur, envoyant, par effet de symétrie, basculer les choses "bassement" matérielles à terre (ou plutôt au sable de la piste), même si ce n'est que pour quelques instants. Les rideaux blancs encadrent le récit, faisant balancer son harmonie. Et puis l'asymétrie s'installe dans l'échange, troublé par le fiancé, ce tiers absent et qui perturbe le jeu tout en lui apportant son sens. Brillance, enfin, parce que nous sommes au cirque, lieu de la haute voltige et des paillettes par excellence (et de l'illusion mensongère, du désir, de la fascination). Et parce qu'il y a la beauté d'Esmeralda... Ces amants, tout à l'écart de la fête qu'ils paraissent être, participent à ce grand cirque de monstration et de dissimulation (bref, de triangulation). L'expression prend sa juste place, et la jouissance intervient avec l'effort suprême : à la fois physique, esthétique et violement sentimental. Sans compter les images de contorsion sensuelle qui se posent devant nos yeux spontanément. Valentin et Esmeralda s'aiment et se font languir, et c'est vrai que le reste ne semble plus avoir d'importance pour eux cette nuit... J'extrapole peut-être un peu (beaucoup), mais en tout cas j'attribue 3 points à ce récit.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 01/06/2015 00:37 Title: Participation #10 - Acrobates

Coucou,

J'ai beaucoup aimé ton texte ! J'avoue que j'aime beaucoup ce que tu as fait autour de cette expression "grimper au rideau", le coup des acrobates et tout c'était vraiment bien jouer. En plus en décembre dernier je suis allée au musée des arts forains et il y avait une fille qui grimpait comme ça entre les deux tissus et c'est vrai que c'est joli, impressionnant et sensuel aussi comme truc et ton texte m'a rappelé ça un peu !

Par contre ton texte aurait gagné en clarté si tu l'avais un peu plus aéré, ça aurait rendu la lecture encore meilleure !

Je te souhaite bonne chance pour le concours !

Je te donne 3 points pour texte !

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 29/05/2015 21:40 Title: Participation #10 - Acrobates

Pour l'utilisation acrobatique de l'expression, pour la situation tout aussi acrobatique des deux personnages et pour la sensualité et la sincérité du moment : 3 points :)

Reviewer: Crushounette Signé [Signaler ceci]
Date: 29/05/2015 21:30 Title: Participation #10 - Acrobates

C'est vraiment un très joli texte. Avec un bon style très entrainant et une histoire vraiment sympa. J'aime beaucoup ce couple qui s'aime et se déchire de ne pas arriver à être ensemble. Je ne suis pas pour les tromperies mais franchement je pense qu'il a bien fait haha leur jeu de seduction et l'amour que tu fais transparaitre vaut bien mieux que n'importe quoi. L'expression est bien utilisée en plus, alors je ne sais pas si ils ont vraiment grimpés aux rideaux (au sens propre) mais on y croirait ^^ 
Je te donne 2 points et merci pour ce joli texte :p

Reviewer: lalaulau38 Signé [Signaler ceci]
Date: 28/05/2015 23:41 Title: Participation #10 - Acrobates

2 points pour toi ;) J'ai beaucoup aimé ton texte à la fois sensuel et quelque peu tragique quand on voit que Valentin est fiancé et que ces deux là s'entendent plutôt bien ;) Il y a une ou deux réflexion d'Esméralda qui me rappellent Garance dans Les enfants du Paradis... me demande pas pourquoi mais j'sais pas... Je la trouve à la fois touchée et distante, c'était beau !
Bravo

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.