Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour #12 - Drapeau
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Omicronn Signé [Signaler ceci]
Date: 23/03/2018 17:58 Title: La République du 3e étage

Alors, oui, ce texte attire encore des lecteurs. Pour la petite histoire, je lis peu sur le Héron, et en général c'est par des recommandations donc je ne sais pas quoi chercher quand je viens lire ici. Aussi j'ai épluché toutes les pages des coups de coeur et je suis arrivée ici.

Bon alors commençons par le début, ton résumé. C'est lui qui m'a fait cliquer. Et je crois que tu as bien fait de pas révéler de suite qui étaient les protagonistes de l'histoire parce que sans cela je n'aurai sûrement pas cliqué. Je suis pas très attirée par les vieilles générations (ni les très jeunes) et au final en arrivant sur le texte j'ai tout de suite plongé dedans. J'aime beaucoup ton titre aussi. Il se prend très au sérieux mais ça joue sur le côté comique donc génial.

Ensuite toute l'histoire. Arf, j'aime beaucoup l'idée. Déjà pour le thème qu'il aborde, la difficulté d'être écouté dans les maisons de retraite et puis parce que tes personnages sont attachants même si au final on ne sait pas grand chose sur eux. J'ai aussi bien apprécié la création du drapeau, enfin surtout la symbolique qu'il y a derière, je me le suis très bien représenté donc bravo aussi !

Et enfin la chute. Enfin la chute de chute. Génial ! Déjà la première, même si elle ne m'a pas plus surprise que ça (je ne l'ai pas vue venir du tout pourtant mais au final je n'ai pas été plus wow que ça) mais la toute fin, un régal ! J'imagine totalement Georges avec un petit sourire de vainqueur là, je sais pas pourquoi d'ailleurs mais je l'ai imaginé comme le petit papi grognon dans Là-haut et du coup ça cadre totalement donc ça m'a plu.

Voilà, un joli texte qui mérite bien sa place dans les coups de coeur !

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 13/11/2016 14:01 Title: La République du 3e étage

Mouahahahahahahah !!!
 
Besoin de signaler que je me suis réaglé ? Ton histoire est bien menée, j'ai notamment bien aimé comment tu as dépeint le caractère des différents personnages, c'est plutôt croquant. Et puis la façon dont il s'investisse, dont tout cela prend de l'ampleur... C'est vraiment très bien dosée. La chute sera particulièrement jouissive.
 
Bravo pour ce texte, et cette tranche de fou rire :D

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 31/10/2015 23:49 Title: Le jour où j'ai gagné la guerre

En effet personne ne le sait mais il a gagné la guerre ton personnage, ainsi que les autres qui se sont prêté à cette partie de football improvisée !

J'ai vraiment bien aimé ton texte, déjà je trouve cela intéressant qu'il soit écrit du point de vue allemand, c'est vraiment rare, je crois même que c'est la première fois que j'en lis un. Je trouve ça bien aussi que tu ais laissé les phrases en allemand et que tu ais mis la traduction uniquement à la fin. Comme ça, ça ne coupe pas le lecteur dans sa lecture et en soit on pouvait deviner plus ou moins le sens des phrases.

Réponse de l'auteur: Oui, effectivement, je voulais pas casser le rythme de la lecture do,c j'ai jonglé comme ça (mais entre nous c'était juste une contrainte de l'atelier sinon j'aurais tout mis en français XD). Merci d'avoir lu et commenté ! :)

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 29/10/2015 20:41 Title: Jerry

(argh j'ai essayé de lire en anglais, vraiment, parce que ça aurait été beaucoup plus authentique mais bon niveau ne me le permettait pas alors je suis passée au français!) Je ne m'attendais pas à ça et finalement je comprends différemment le premier chapitre. Je confirme que Jerry est un sacré personnage. Son histoire lui a forgé un caractère ça se sent. J'ai bien aimé ces deux chapitres.

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 29/10/2015 20:27 Title: Jerry

Ouah quel personnage cette Jerry ! Elle m'impressionne. On ressent bien aussi les états d'esprit de Christophe c'est haletant. Et l'utilisation de la deuxième personne du singulier rend les choses encore plus directes. Je m'en vais lire la suite de ce pas...

Reviewer: Catie Signé [Signaler ceci]
Date: 22/12/2014 08:16 Title: Jerry

Je viens juste de m'inscrire sur le Héron, et ton texte est le premier que je lis. J'avais déjà lu quelques unes de tes fictions sur HPF, et y a pas à dire, tu as vraiment beaucoup de talent ! ^^ J'adore ton écriture, c'est fluide, je trouve ça vraiment très bien écrit. Tu sais employer les mots justes. C'est percutant, c'est génial. Cette histoire est géniale. C'est court, mais j'ai adoré. Et j'ai presque compris tout le texte anglais ! ^^ Bref, j'adore vraiment ce que tu fais, je vais sûrement aller jeter un coup d'oeil au reste de tes écrits ! ;)

Reviewer: clairdo Signé [Signaler ceci]
Date: 28/10/2014 12:01 Title: La République du 3e étage

J'ai beaucoup beaucoup aimé ton texte! L'humour est parfaitement dosé, on se plaît à suivre cette révolution dans ces conditions. Je n'ai pas été surprise de la complicité de George avec le directeur, j'y avais pensé en fait! Bref, merci pour ce petit moment de rire et de plaisir :)

Réponse de l'auteur: Ah tiens, tu es la première à me dire que tu avais pensé à la complicité entre Georges et le directeur, c'est intéressant^^
Merci beaucoup de ton commentaire ! :-)

Reviewer: bellatrix92 Signé [Signaler ceci]
Date: 21/10/2014 20:16 Title: La République du 3e étage

Je le relis encore une fois avec jubilation!!!

Réponse de l'auteur: C'est très gentil, ça, merci ! :-D

Reviewer: Clemence Signé [Signaler ceci]
Date: 11/10/2014 14:34 Title: Le jour où j'ai gagné la guerre

Punaise 0_0 Punaise, punaise, punaise !
J'ai un problème pas mal de textes sur la première guerre parce que j'ai souvent l'impression d'y retrouver la même chose, les mêmes clichés, la même veine "tirons sur le pathétique, ça marche trop bien". Et là, je n'ai pas du tout eu cette impression. D'accord l'histoire est "connue" (y a pas eu un film là-dessus d'ailleurs ? je crois que j'en avais entendu parler il y a quelques années...), mais ton texte se contente pas d'exposer ce qui s'est passé dans une veine tragico-pathétique (oui j'ai du mal avec le pathétique XD).

Tout d'abord, au niveau de la forme. J'ai adoré l'insertion des phrases allemandes *.* On entend cette voix allemande du camarade, et puis ses paroles sont plus ou moins reprises à travers la narration, ce qui leur donne un côté assez lointain. Je sais pas si c'est volontaire mais du coup j'ai trouvé ça vraiment bien fait, surtout que ça s'accorde avec l'attitude du personnage qui écoute pas les "recommandations" et mène son idée jusqu'au bout. L'allemand donne aussi plus de profondeur à ton texte tout simplement parce qu'il le situe bien du côté "ennemi": pire que l'histoire pleine de pathos du soldat mort au front, il y a l'histoire pleine de pathos du soldat français mort au front, si possible peu de temps avant la fin de la guerre (je dis pas que c'est pas une réalité historique hein, juste que les écrivains (amateurs ou non -surtout non d'ailleurs) apprécient trop). Là tu te places du "mauvais" côté et en plus c'est clairement marqué. Donc vraiment une utilisation de l'allemand qui me plait.
Au niveau de ton écriture, je dois dire que la lecture a été un vrai plaisir. Pas de fautes, ni dans la grammaire ni dans l'orthographe. Une très bonne maîtrise du français. Une écriture qui n'est pas plate (est-ce que je surinterprète quand je vois un brin de cynisme, voire d'ironie, dans le paragraphe sur Gunther ?). Et puis une très bonne ponctuation (c'est un exploit de recevoir cette remarque parce que je ne suis ja-mais totalement satisfaite de la ponctuation). Franchement, j'aime énormément ton écriture dans ce texte et j'espère qu'il reflète fidèlement ton style.

Pour le contenu, je crois que j'ai dit l'essentiel au début en fait ^^ A savoir que j'aime beaucoup l'absence de clichés, de tire-larmes, etc.
Cette nouvelle est vraiment tragique. Certes il y a la magie de Noël, la trêve provisoire et le mélange des deux temps un bref moment. Mais finalement ce qu'on voit c'est que ça ne suffit pas. Il y a les chefs hauts placés qui décident la guerre et les soldats qui continuent à la mener malgré ce désir de paix qu'on sent d'une certaine manière ici. On a ce soldat allemand qui a fait preuve d'une initiative personnelle audacieuse (suicidaire) mais qui finalement finira comme tout le monde par repartir se battre. Alors c'est vrai il a gagné, mais ça n'a pas suffit puisque ça victoire a été totalement éclipsée, ravalée dans la masse de l'horreur. Très tragique.

Ta nouvelle fait partie de mes meilleures lectures sur ce forum ! Merci de l'avoir partagée avec moi :) Au plaisir de te relire.

Réponse de l'auteur: D'abord merci d'avoir laissé un commentaire aussi détaillé ! Je vais juste préciser quelques points...
Si j'ai repris partiellement le contenu des répliques en allemand dans la narration, c'est simplement pour faciliter la lecture aux non germanophones. J'espérais de cette façon que le texte soit compréhensible sans aller chercher les traductions dans la note de fin, ce qui casse la lecture et n'est pas forcément très agréable. Un choix très prosaïque, donc.
Pour le choix du sujet : je ne suis pas concerné par la notion de côté "ennemi" quand on parle des Allemands et des Français, comme les deux pays sont les miens. Donc je ne voulais pas centrer mon texte sur cet antagonisme. Quitte à aller jusqu'au bout de la démarche, j'ai choisi une anecdote pacifique. Elle est effectivement assez connue et il y a effectivement un film (que je n'ai pas vu). ^^
Merci encore d'avoir lu ! :)

Reviewer: lalaulau38 Signé [Signaler ceci]
Date: 07/09/2014 13:12 Title: Le jour où j'ai gagné la guerre

Oh bordel la claque que je me suis pris. Des fois je me sens vraiment nulle quand je lis des textes comme les tiens parce que t'as tout bon en fait. Les mots, la ponctuation qui marque au possible, ce qu'on ressent derrière ce que tu écris... Cette fin est horrible et en même temps ne fait qu'accentuer le fond de ton texte. Il a tout compris ton personnage, personne ne le sait, mais lui et George, Hans, Mathiew... ont gagné ce soir là... Bravo !

Réponse de l'auteur: *dire un truc intelligent ?*
Allez, je vais me contenter de rougir férocement et savourer le compliment. Merci beaucoup ! :)

Reviewer: Alhuin Signé [Signaler ceci]
Date: 08/08/2014 23:17 Title: La République du 3e étage

Haha ˆˆ! C'était excellent !
J'ai rarement vu une maison de retraite où il régnait une ambiance si festive et si vivante. On pense souvent à quelque chose d'un peu glauque mais tu rends ca très attrayant et ton 3ème âge est en grande forme !
Et puis la fin est très sympathique même si je ne l'ai pas trouvée particulièrement surprenante à cause de tous les petits indices que tu laisses (comme Georges ravi de les voir s'amuser).
Et puis je trouve ca plein d'humour sans tomber dans les clichés, et original. En tout cas, bravo, c'était bien sympa !

Réponse de l'auteur: Eh bien merci de ces compliments ! Je ne m'attendais pas à tant de bonnes réactions de la part de lecteurs étant donné que j'ai écrit ce texte très vite. Ca me fait plaisir^^
Et oui, j'ai quand même laissé des indices tout au long, c'est fait exprès. En vrai, le but est que le lecteurs soient surpris et qu'en relisant, ils comprennent les indices. Bon, évidemment, ça ne marche pas forcément si on les repère tout de suite ! Merci d'avoir relevé ce fait et encore merci de m'avoir lue^^

Reviewer: ChocolatCake Signé [Signaler ceci]
Date: 01/08/2014 16:33 Title: La République du 3e étage

Je veux des grands parents comme ça, moi x)!
(Au début, je croyais que c'était des jeunes adultes qui voulaient révolutionner le monde, mais après je me suis rendue compte qu'une femme s'appelait "…milienne"^^)
Le texte est amusant sans tomber dans les clichés sur le 3ème âge, et il dégage une certaine vitalité assez agréable :)
Bon, j'ai été un peu triste de voir que Georges ne deviendrait pas président, mais la fin était excellente, donc bravo pour ce texte super drôle!

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup d'être venue me lire et d'avoir laissé ce commentaire !

Reviewer: Moa Signé [Signaler ceci]
Date: 26/05/2014 15:40 Title: Bleu

Merci pour le partage de ce texte, ça a été une vrai et belle découverte. L'émotion subjugue un peu, beaucoup, à la folie. Une certaine poésie et délicatesse tandis que le sujet traité est loin de l'être. Tu as un style percutant, il ne laisse pas indifférent, néanmoins j'ai croisé une ou deux fautes, rien de bien grave. Ma lecture a bien été trop agréable pour me permettre de relever celle-ci. Je suivrai tes autres textes pour le simple plaisir des mots qui en découlent.... encore Merci, c'était une claque non douloureuse mais surprenante, je ne trouve plus les mots pour la qualifier cependant au plaisir de te relire. 

Reviewer: aliix Signé [Signaler ceci]
Date: 12/02/2014 18:42 Title: La République du 3e étage

Ce texte est incroyable !

Au début j'ai cru qu'il s'agissaient de résistants ou de jeunes activistes.
En fait ils ne sont pas jeunes, mais ils sont activistes quand même.

Ensuite j'ai pensé que ça allait finir par une mort ou un truc glauque, mais ça c'est parce que je suis versée dans le tragique, ta fin est bien plus sympathique et drôle !

En réalité, je me suis toujours demandée ce que l'on faisait dans une maison de retraite, c'est un lieu que j'ai toujours vu inanimé, silencieux, lent. Tes joyeux retraités me donnent la pêche !

J'ai vraiment beaucoup aimé, bravo, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un texte qui me fasse tant d'effet !

Réponse de l'auteur: Euh... Merci de cet enthousiasme ! J'avoue que je ne m'attendais pas à un tel accueil pour ce texte écrit en à peine quelques jours et sans grande assurance. Je m'étais plus attachée aux personnages sans trop chercher à faire des effets particuliers. C'est vrai que ces retraités-là donnent une image différente peut-être d'une certaine réalité mais dans la fiction, on fait ce qu'on veut... et j'espère qu'il y en a des comme ça dans les maisons de retraite ! ;)

Merci d'avoir pris le temps de me lire et d'avoir apprécié^^

Reviewer: bellatrix92 Signé [Signaler ceci]
Date: 18/01/2014 18:04 Title: La République du 3e étage

J'ai vraiment adoré!!! le coup de la fin est énorme et le reste super bien mené!

Réponse de l'auteur: Oh, merci beaucoup d'être passée me lire et d'avoir laissé ce commentaire ! Il me fait bien plaisir^^

Pas de résultats trouvés.
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.