Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 27/03/2018 15:59 Title: Épreuve 4

Ce texte laisse beaucoup de questions à la fin de la lecture, je suppose que c'est car c'est plus un texte fantastique que réaliste et je ne m'attendais pas à ce que ce soit le cas donc ça m'a un peu perturbée. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur ce monde qui les entoure, car j'ai l'impression de ne pas arriver à tous saisir, donc de ne pas avoir compris l'Histoire dans son entièreté. Mais outre ça, j'ai trouvé l'idée bonne et j'aime bien ce petit groupe de cinq amis qui semblent bien solidaires. Bref, leur amitié est touchante et j'aimerais bien en savoir plus sur eux tous ensemble!

Reviewer: Akasora Signé [Signaler ceci]
Date: 22/03/2018 10:23 Title: Épreuve 4

J'aime beaucoup, ton histoire est super originale, très bien écrite et elle fait peur, elle me file des frissons ! J'ai vraiment adoré !

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 20/03/2018 01:59 Title: Épreuve 4

Bon sang, quel coup de coeur ce texte !
Tout ce que j'aime est réuni à l'intérieur, je ne sais même pas par où commencer, j'ai trop à dire.
Bravo, déjà. Bravo et plein d'amour, je t'aime pour avoir écrit un tel texte, et je suis désolée qu'il ait eu à devenir HC. Mais c'est pas grave parce qu'on le lit quand même et qu'on l'adore quand même. D'ailleurs, je te préviens, il faudra absolument une suite à ce petit bijou. On ne peut pas laisser ce petit bijou sans suite. Et en même temps, purée, ce petit bijou se suffit tellement à lui-même que e ne t'en voudrais même pas si tu n'écris pas de suite.

Par où commencer, nom de Dieu ? Le style ? Oui, le style, c'est bien. Parce que le style, c'est Le Style, le style que j'affectionne le plus au monde, ce ton désabusé, mais tellement précis, incisif, un peu vulgaire comme il faut, aargh, c'est le style que j'essaie toujours de reproduire quand je le peux mais c'est si difficile, et là, whaou, je suis tellement FAN. Tu es dans l'obligation de ré-utiliser ce style prochainement. 

Au-delà du style, qui me donne des vertiges tellement je l'aime, il y a l'histoire. La Tour, d'abord, effrayante. Et, alooors, je sais que j'en ai déjà parlé plein de fois, mais tu es obligée de lire La Maison dans laquelle, absolument obligée, après avoir décrit une Tour aussi terriblement semblable, effrayante mais fascinante, refuge face à l'extérieur, un extérieur synonyme de danger. Je te le prête si tu le veux, le bouquin, je m'en moque, je veux que tu le lises parce que je suis désormais persuadée que tu vas l'adorer. Mais pour en revenir à TON texte, ta si merveilleuse Tour, bon sang, rien que la description m'a enthousiasmé comme c'est pas permis. Argh, non mais quelle torture de reviewer ce texte, car, dès que je lis une ligne, je veux rebondir dessus, et ce n'est clairement pas permis. Je ne peux pas faire ça. Je veux juste que tu saches que j'aimerais le faire, que j'aimerais revenir sur tous ces paragraphes, qui sont tous sans exception des coups de coeur absolus et, si je ne le fais pas, c'est que je n'en suis pas capable. Mais que tu comprennes à quel point je les aime. La Tour, donc, décrite avec ce style qui me fait vibrer, cette Tour qui "se dresse vers le ciel avec la majesté délabrée d’une ruine. " (j'avais dit pas de citation, mais cette image m'a tellement plu que je ne peux pas la mettre de côté). 

Je ne vais pas passer mille ans sur la Tour. Parce qu'à côté de ça, il y a L'Oeil, la Main, le Nez, la Langue et... l'Oreille, qui n'est jamais nommée :mg: (c'est le seul moment où on capte que les contraintes t'ont bloquées haha, mais c'est mignon, et tu trouves des bons détours donc ça passe crème). Je suis amoureuse de ton idée. De ces personnages, de ces surnoms (j'adore les surnoms, tmtc), de leur particularité à chacun, et merde, je ne peux pas rentrer dans les détails, je le voudrais, je t'assure, mais je me connais, je me perdrais, je ne m'en sortirais jamais. J'aime tes personnages, je ne sais pas comment mieux dire ce que je ressens que par ce verbe J AIME. J'aime tout. Et j'aime le pouvoir étrange et maléfique de la tour, j'aime cette fatalité qu'ils ne comprennent pas, qui s'abattra bientôt sur les quatre autres aussi, j'aime la vulgarité du Nez et le fait qu'il fume tout le temps, j'aime que la Main soit la petite protégée, j'aime que la Langue soit aussi indifférente, à la limite de l'insolence, j'aime la rationnalité de l'Œil, j'aime la panique de l'Oreille, J'aime ces cinq reclus de la société, j'aime leur amitié, leur groupe, j'aime qu'ils s'enferment dans cette Tour, J'AIME tout simplement. 

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 17/03/2018 21:15 Title: Épreuve 4

Je dois avouer que j'ai pas tout compris sur le contexte, Après je ne suis  pa adepte de ce genre d'univers ça m'a sans doute freiner pour rentrer dans l'histoire, me laisser immergée, et quand je vois le commentaire d'ARD Guillaume je me dis que ton texte saura trouver et toucher  son public je n'en doute pas.

 

 

Reviewer: Eejil9 Signé [Signaler ceci]
Date: 17/03/2018 16:38 Title: Épreuve 4

Deux choses. J'ai vraiment vraiment vraiment adoré ce texte. Et je comprends pas pourquoi il a été passé en HC. J'aurais bien dit que c'était le mot "sourd", mais il est présent dans d'autres textes qui sont passés pour les votes. Sinon je ne comprends pas pourquoi le HC. Vraiment.

Bref, je commente ton texte et pas les choix des Beiges (même si j'aimerais bien qu'on ait l'explication) : j'ai beaucoup aimé le choix de cet univers dystopique, ce groupe de Maudits, l'écriture rauque, parfois un peu familière, et pourtant vraiment très belle.

Ma review est toute nulle, mais j'ai vraiment, vraiment, vraiment adoré. J'aurais aimé en lire plus sur ces Cinq là, sur leur vie, sur leurs malheurs, et leur avenir une fois qu'ils ont perdu leurs sens.

Bravo à toi ! J'aurais aimé pouvoir voter pour ton texte :)

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/03/2018 23:17 Title: Épreuve 4

Whaou ! J'ai adoré ton histoire. L'univers dystopique qu tu dépeint semble tellement riche et inspirant, j'aimerais tellement m'y plonger des heures entières, en soulever les moindre recoin. Le ton global, l'atmosphère, mais aussi les personnages... L'ensemble forme un tout cohérent et vraiment passionnant dans le quel on se fait happer dès les premières lignes.

Et puis il y a la façon dont tu as joué avec la contrainte, et donc les sens, qui est super intéressante et très bien exploitée ; et c'est ce qui est le plus frustrant. J'ai adoré ta fin. Elle est magistrale, je crois que c'est même ce que j'ai préféré du texte, parce que ça ne fait que renforcer le côté dystopique du texte. Mais voilà, de fait, tu te mets HC, et c'est terriblement frustrant en tant que lecteur, parce que j'aurais tellement voulu voter pour ton texte :'(

 

Bref, un très grand bravo pour ce texte qui aura donné du fil à retordre en Beigie, mais je voulais prendre le temps de te féliciter pour ce texte, et je te remercie grandement de nous l'avoir partagé sur le Héron :D

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.