Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Presque
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Charliz Signé [Signaler ceci]
Date: 10/06/2018 17:02 Title: Presque

Bordel de merde c'est un putain de texte ça !

... Excuse mes vulgarités mais c'est un peu de ta faute... Fallait pas me prendre aux tripes comme ça !

Sérieux, ce texte est une petite bombe et j'aurais pu complètement passer à côté... Une tragédie, vraiment.

Franchement, j'ai pas plus de mots... J'ai été touchée par ton style, par la manière dont les choses étaient présentés, par cette torture intérieure dont le prince est victime et par ce courage glacial qui met fin aux souffrances de sa fiancée.

Et cette fin...

Pfiou ! Bravo et un grand merci pour ce texte !

Réponse de l'auteur: Oh, ton commentaire a été une vraie surprise et m'a fait super plaisir ! Merci beaucoup pour ton enthousiasme (je t'excuse tes vulgarités ;)), et pour avoir pris le temps de laisser une marque de ton passage :)

Reviewer: Catie Signé [Signaler ceci]
Date: 01/01/2016 15:05 Title: Presque

O_O

Lou je suis scotchée. Sur le cul, si tu me permets l'expression. Cette histoire est vraiment bluffant, j'en reviens pas. Je suis restée collée à mon écran d'ordinateur jusqu'à la fin, et maintenant j'ai une sensation de vide, j'ai l'impression que c'était pas assez long, alors qu'avant de lire j'avais hésité parce que je me disais que quasi 3000 mots quand même ça commence à faire. x) Bref, tout ça pour dire que j'ai été totalement absorbée par ton texte, qu'il a défilé sous mes yeux sans que je m'en rende compte, et que je suis maintenant déçue d'avoir déjà fini !

J'ai été tout de suite attirée par ton image, elle est vraiment magnifique ! Et ce titre, magnifique, il illustre à merveille le thème récurrent du texte.

Je comprends bien pourquoi il n'a pas été accepté pour l'AT, il s'éloigne un peu du thème de l'Enquête, mais ton texte n'en reste pas moins extraordinaire ! Je ne m'attendais pas du tout à ça, et j'ai été très très agréablement surprise !

J'ai été absorbée dès le début, par les descriptions que tu fais des cachots, j'ai trouvé ça vraiment hypnotisant. Tu as une manière d'écrire que je trouve carrément hallucinante. Tes descriptions sont tellement réelles, on a l'impression d'avoir le décor là, sous les yeux, et je trouve ça très impressionnant.

Le thème en lui-même m'a vraiment donné des frissons dans le dos ! Mais alors cette idée, elle est vraiment sublime. Une femme qui se fait posséder, séparée de l'amour de sa vie (alors que déjà leur histoire de base devait pas être facile facile), et qui meurt au bûcher alors que "le diable" possède à présent le Prince, son amant... C'est horrible ! Mais en même temps (tu vas dire que je suis folle), j'ai trouvé ça très beau. Beau dans le sens où la trame de l'histoire est vraiment belle. On ne s'y attend pas, c'est surprenant, ça captive.

Le tête-à-tête entre le Prince et son ancienne amante possédée, mon dieu, c'était magnifique. Là encore, tu as décris les choses d'une telle manière que j'avais l'impression d'y être. Et c'est tellement horrible pour le Prince ! La femme qu'il aime réduite à une horreur, une monstruosité, et qu'il soit incapable de pouvoir lui dire au revoir, c'est cruel ! Mais bizarrement j'ai adoré tout ce jeu entre les deux, elle qui domine alors qu'elle est attachée, lui qui est si terrifié, et qui finit un peu par se sacrifier pour elle mais un peu pour rien au final. Brrr, j'en ai des frissons je te dis. C'est tragique, mais en même temps magnifique. #Contradiction :mg:

Pfff je sais pas quoi te dire d'autre Lou à part que je suis totalement fana de ton texte. De ta plume surtout. T'as un talent de dingue. Surtout pour l'original je dois dire, des quelques textes que j'ai pu lire de toi, j'ai préféré les originaux. Tu sais t'approprier l'univers que tu créés avec perfection, et je te trouve plus libre dans l'écriture, j'sais pas si c'est très compréhensible ce que je dis. x) Bref, j'ai vraiment adoré. Et surtout, surtout, ne t'arrête jamais d'écrire, parce que ce serait un véritable crime de priver les gens de ce genre de bijoux.

Merci pour ce texte, et encore bonne année. ♥

Reviewer: Eanna Signé [Signaler ceci]
Date: 25/12/2015 00:00 Title: Presque

Je comprends pourquoi ton texte n’a pas été retenu, mais je l’ai adoré ! Effectivement, le thème de l’enquête, de la quête est lointain - ou en tout cas un peu tiré par les cheveux, on sent que tu as eu l’idée d’un contexte et que tu as trouvé cette histoire de femme possédée pour y ancrer ton texte… Je surinterprète peut-être complètement cela dit ^^ - mais l’histoire est vraiment bien pensée et originale. J’adore l’idée de cette femme possédée par une sorte de démon qui ne peut en être libérée que par la mort, et puis la fin, où on se rend compte que le démon lui n’a pas disparu et vient à présent posséder le prince… D’ailleurs je n’arrive pas à savoir s’il a sciemment fait brûler la femme qu’il aimait pour la libérer et prendre ce fardeau à sa place, ou s’il ne se doutait pas des conséquences qu’aurait son acte…
L’ambiance très médiévale m’a plu - évidemment xD - et puis tout le côté mystique, avec cette femme démente qui a des airs de Bellatrix, et puis cet homme qui contemple le corps de celle qu’il a aimée qui n’est plus qu’une enveloppe vide possédée par un démon, dans laquelle il ne reconnaît plus une once de la femme qu’il a connue. On sent les moments d’espoir qu’il a quand il cherche à la reconnaître dans les paroles, dans le regard, mais en vain, elle a définitivement disparu et il ne reste que ce monstre.
Je suis contente que tu aies publié ton texte bien qu’il n’ait pas été sélectionné, ça aurait été dommage de nous en priver ! :)
Joyeux Noël Lou !

Reviewer: Erylia Signé [Signaler ceci]
Date: 22/08/2015 10:12 Title: Presque

J'ai eu un peu de mal avec le début de ton texte, notamment parce que j'étais perdue avec tous ces pronoms. J'ai toujours des difficultés à comprendre le début d'un texte si les noms ne sont pas précisés, si on ne peut pas ancrer les personnages dans une identité claire.

Heureusement, passés quelques paragraphes, le texte devient plus clair. J'ai vraiment aimé l'incertitude qui règne, lorsque l'on se demande pourquoi il la cherche alors qu'elle semble être devant elle. J'ai également apprécié la progression, lorsqu'on comprend petit à petit que c'est une question de possession de corps et pas de réelle disparition physique.

Les dialogues sont intéressants, très intense, on sent bien cette lutte de pouvoir, cette manipulation tangente entre les deux protagonistes.

Et la fin est à la fois surprenante et évidente, en fait, ce qui m'a également beaucoup plu :)

Félicitations pour ce texte, j'ai vraiment apprécié

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 18/08/2015 03:53 Title: Presque

Aah, cette fin de fou ! (j'y reviendrai)

Booon alors j'ai trouvé ton texte vraiment plaisant à lire, il est superbement bien écrit, y a de très, très belles descriptions notamment. Le résumé m'a beaucoup attiré aussi, et l'image. Au départ, j'étais un peu déstabilisée je t'avoue car je ne m'attendais pas à un récit de fantasy (c'est de ma faute, aussi, à ne pas lire les "catégories") et la fantasy n'est pas trop mon "genre de prédilection" donc j'avançais à reculons, mais y avait quand même quelque chose qui me plaisait beaucoup dans ton texte et qui me donnait envie de continuer. Je crois que c'est ton style. Si ce n'était pas si bien écrit, je ne suis pas sûre que j'aurais autant adhéré au début. Mais avec ce style, cette ambiance mystérieuse, ces mots...et le "presque" ! Le "presque" est absolument fantastique ! Je rêvais de le retrouver, encore et encore, tellement l'idée de ce presque est géniale, mais terrible aussi. Parce que oui, c'est absolument cruel, cet amour ne pouvant plus être à cause de ce démon qui s'est emparé de l'âme de son amante passée. Et lui, devenu si lâche, lui qui n'ose pas la confronter, retrouver ce corps tant aimé, cette femme adorée, on comprend sa faiblesse. J'ai adoré l'apparition de la femme aussi, je dois te dire. Sa façon de parler, son comportement, tout en provocation. Je l'ai trouvée fascinante, elle m'attirait, d'une certaine manière. Puis ta façon de la décrire, le sang sur son visage, ses yeux plus vraiment verts, c'est stupéfiant. Franchement, chapeau, parce que ce personnage a vraiment su me tenir en haleine dans un milieu qui n'est pas tout à fait ma tasse de thé à l'origine. J'étais à fond pendant leur confrontation, avide de comprendre, de savoir le pourquoi de tant de combat intérieur au Prince héritier, pourquoi un tel comportement, pourquoi la femme qu'il aimait était là. Je trouve ton explication intéressante puis tout cela, ça rendait l'échange encore plus fort, encore plus fou, encore plus triste aussi, avec les flash back. Et ton style d'écriture qui nous happe. C'es terrible, à la fin, quand elle lui dit « Je jouerai avec son âme jusqu’à la fin des temps. Tu le sais, non ? » et qu'elle laisse, le temps de quelques secondes, s'exprimer celle qu'elle possède, celle qu'elle a condamné. Comme s'il y avait de l'espoir alors qu'il n'y en a pas. Donc le Prince prend une décision irrévocable, il décide de la briser, entièrement et à jamais. Pour ne plus avoir à affronter cette vision d'horreur qui le fait tant souffrir. C'est dur comme décision, j'aime bien, c'est fort. Et tu nous offres le passage en question, tu nous permets d'assister au bucher promis. Là, étonnamment, il est décidé. Sûrement est-ce la conversation précédente qui l'a autant motivé, même si ça doit être dur, dans le fond. La scène est très bien décrite, comme les autres.
Ah, et avant, je voulais dire que ce qui est d'autant plus cruel, c'est qu'en plus d'être possédée par une espèce de sorcière, de démon, cette femme, avant cela, celle qui était généreuse et aimante, l'amour que le Prince éprouvait pour cette femme était déjà compliqué, comme si leur histoire était depuis le début vouée à l'échec et on les plaint (enfin, ce n'est pas l'amour du Prince qui était compliqué mais la réaction de ses parents, toussa). Quel sort terrible ! Mais c'est exactement ce que j'adore lire donc j'étais à fond dans leur histoire. Bref, pour terminer, moi je pensais que tu finirais sur ça. Le bucher. Je ne m'attendais PAS une seconde à ces derniers mots. Wow. Là, tu m'as fichu une claque et là, je peux te dire que j'ai réellement aimé ton texte. Le "Merci pour cette généreuse invitation, mon Prince", je ne sais même pas quoi dire. C'est une idée qui me renverse, mais c'est tellement cruel, je pleure pour le Prince ;__; Je pleure parce qu'il a dû enterrer la femme de sa vie et, en plus de cela, il s'est condamné lui-même, en voulant la sauver. Il a tout perdu, c'est terrible.
Bref, bravo pour cette histoire et pour ton écriture absolument exquise :D
Et peut-être à très vite (je dois reviewer les textes pour mon concours et je me retrouve sur le Héron, tu y crois toi ? pff)
(oh et mince, je ne sais pas si j'ai assez insisté sur le pouvoir du "presque" mais c'était vachement stylé!)

Réponse de l'auteur: Aah, cette review de fou !

Déjà, un immense MERCI pour cette méga super trop chouette review. J'en dégouline de joie. D'un côté parce que tu me fais des compliments juste adorables, trop mignons, à rougir de plaisir, et puis parce que tout dans ta review me montre que tu as ressenti exactement ce que je voulais faire passer, et ça waouh ce que ça me plait !

Je suis super contente que ce presque te plaise, parce que moi j'ai beaucoup aimé écrire avec ce terme, et en même temps j'avais vraiment peur que ça fasse too much, alors ta review me soulage beaucoup ! Et oui, je suis super cruelle avec eux, j'avais envie d'un truc tragique et triste, et cette histoire, leur relation compliquée de base (comme tu l'as si bien noté !) qui se termine brusquement à cause d'un démon fourbe et cruel... Pareil, j'ai fait intervenir la femme parce qu'il fallait que le Prince comprenne que c'était fini, mais j'avais vraiment peur que ça ne passe pas, alors je suis super contente que ça t'ait plu. Et tu ais été sonnée par la fin, que tu ne t'y attendais pas, et que ça te fasse cet effet, c'est exactement ce que je voulais, alors ça me fait tellement plaisir que ça t'ait plu !

Bref, je ne l'ai pas dit assez alors je le répète encore, merci, merci mille fois pour cette review tellement belle (et loooongue), ça me touche énormément ! A bientôt :)

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.